Philippe II de Courtenay-Namur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de Courtenay.
Philippe II de Courtenay-Namur
Titre
Marquis de Namur
Prédécesseur Philippe Ier de Namur
Successeur Henri II de Courtenay-Namur
Biographie
Date de naissance 1195
Date de décès 1226
Lieu de décès Saint-Flour
Père Pierre II de Courtenay
Mère Yolande de Hainaut

Philippe II de Courtenay, dit à la lèvre, né en 1195, mort en 1226, fut marquis de Namur de 1212 à 1226. Il était le fils aîné de Pierre II de Courtenay, empereur latin de Constantinople et de Yolande de Hainaut.

Son oncle maternel Philippe Ier le Noble mourut en 1212 en le désignant comme son héritier et il prit possession du marquisat de Namur. Comme son oncle il doit lutter contre les descendants d'Henri l'Aveugle qui n'avaient pas renoncé à Namur. Ce fut Waléran III de Limbourg, marié à Ermesinde Ire de Luxembourg qui l'attaquèrent, et la paix ne fut conclue qu'en mars 1222 à Dinant.

À la mort de son père en 1217, il refusa le trône impérial de Constantinople qui revint à son frère Robert. En 1226, il participa à la croisade des Albigeois conduite par Louis VIII le Lion qui assiégea Avignon. La ville fut prise, mais le siège avait duré si longtemps que des épidémies s'étaient déclaré dans l'armée assiégeante. Malade, Philippe mourut près de Saint-Flour, en Auvergne. N'étant pas marié, le marquisat de Namur revint à son frère Henri.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Baron Émile de Borchgrave,  « Philippe II de Namur », Académie royale de Belgique, Biographie nationale, vol. 17, Bruxelles,‎ 1903 [détail des éditions], p. 319-320