Philippe III de Nassau-Weilburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe III de Nassau-Weilburg (en allemand Philip III von Nassau-Weilburg), né le 20 septembre 1504 à Weilnau, décédé le 4 octobre 1559 à Weilburg.

Il fut comte de Nassau-Weilburg de 1523 à 1559. Parmi ses principales réalisations, on retiendra la mise en œuvre de la Réforme, la fondation du lycée Philippinum et le début de la construction de l'actuel Palais Weilburg.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Louis Ier de Nassau-Weilburg (* 1473; † 1523) et de Marguerite de Nassau-Wiesbanden.

En 1523, Philippe III de Nassau-Weilburg épousa Élisabeth von Sayn (†1531), (fille du comte Gérard III von Sayn).

Trois enfants sont nés de cette union :

  • Louis de Nassau-Weilburg (1524-?)
  • Philippe de Nassau-Weilburg (1526-?)


Veuf, Philippe III de Nassau-Weilburg épousa en 1536 Anne von Mansfeld (†1537), (fille du comte Albert von Mansfeld.)


De nouveau veuf, Philippe III de Nassau-Weilburg épousa en 1541 Amélie zu Isemburg-Budingen (1522-1602), (fille du comte Jean zu Isemburg)

Trois enfants sont nés de cette union :

  • Philippe IV de Nassau-Sarrebrück (1542-1602), comte de Nassau-Sarreburück, en 1563, il épousa Érika von Mandersheid (1546-1581), un enfant est né de cette union. Veuf, il épousa en 1583 Élisabeth de Nassau-Dillenburg (1564-1611), (fille du comte Jean Ier de Nassau-Dillenbourg)
  • Ottilie de Nassau-Weilburg (1546-1607), en 1567 elle épousa le comte Othon Ier von Wild-Morchingen (†1607)
  • Anne de Nassau-Weilburg (1549-1598), en 1588 elle épousa le comte Frédéric Ier von Salms-Neufville (†1608).


Philippe III de Nassau-Weilburg appartint à la septième branche (Nassau-Weilburg) issue de la seconde branche (Nassau-Wiesbaden-Idstein) de la Maison de Nassau. Cette lignée de Nassau-Weilburg appartint à la tige valmérienne qui donna des grands-ducs au Luxembourg.

Philippe III de Nassau-Weilburg est l'ascendant de l'actuel grand-duc Henri Ier de Luxembourg.

Sa vie[modifier | modifier le code]

A l'âge de 19 ans, à la mort de son père, il prit la tête du comté.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]

www.genroy.fr