Philippe Cantor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Cantor

Naissance Drapeau de la France France
Activité principale Artiste lyrique
baryton-basse

Philippe Cantor est un baryton-basse français.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est d’abord vers l’interprétation des musiques anciennes que Philippe Cantor s’est orienté au sein des ensembles Clément Janequin, Huelgas, Organum. Sa carrière de soliste a débuté avec l’ensemble « Les Arts Florissants » et sous l’impulsion de Jean-Claude Malgoire : « La Grande Écurie et la Chambre du Roy ».

Il a aussi chanté le répertoire baroque sous la direction de Sigiswald Kuijken, René Jacobs, Christophe Coin, David Stern, Jean-Christophe Frisch et Gilbert Bezzina avec qui il a signé plusieurs enregistrements discographiques.

En 1992, il remporte le Concours de Rennes pour son interprétation du rôle de Golaud (Pelléas et Mélisande – Debussy) et aborde les rôles du répertoire des XIXème et XXème siècles, jusqu’à la création d’œuvres contemporaines de Antoine Duhamel, Pierre Jansen, Jacques Veyrier, Jean-Claude Wolff (qui ont composé pour lui plusieurs cycles de mélodies) ; Maurice Ohana, Henri Dutilleux, Philippe Forget sous la direction de Jean-Marc Cochereau (Orchestre Région-centre) ; Robert Martignoni (Orchestre de Bretagne), Philippe Bender (Orchestre Régional Provence-côte d’Azur), Jean-Louis Forestier (Ensemble Musique vivante), Jacques Mercier (Orchestre National d’Ile de France), Christian Zaccharias (Orchestre de chambre de Lausanne), Ensemble 2E2M.

Il partage aujourd’hui ses activités entre la musique baroque (avec l’Ensemble baroque de Nice dirigé par Gilbert Bezzina ; L’ensemble Fuoce E Cenere - Jay Bernfeld ; La Compagnie Fêtes Galantes - Béatrice Massin) ; l’oratorio ; le récital (avec les pianistes Sophie Rives, Mara Dobresco, Jean-François Ballevre, Didier Puntos, Laurent Wagschal ; la musique de chambre (avec l’ensemble vocal « Les Solistes de Lyon » que dirige Bernard Tetu, accompagné par Philippe Cassard, Noël Lee, Jean-Claude Pennetier) et la scène où il fut notamment remarqué dans les rôles de Pimpinone (Telemann), Don Alfonso (Mozart : Cosi fan Tutte), Leporello (Mozart : Don Giovanni), Mamma Agata (Donizetti), Golaud (Debussy : Pelléas et Mélisande), Le célébrant (Bernstein : Mass), Macbeth (Philippe Forget : Macbeth) jusqu’à la comédie musicale : « Sweeney Todd » (Sondheim).

En 2013, il participe comme acteur-chanteur aux représentations de La dame de la mer de Henrik Ibsen par le teatro Malandro, mise en scène par Omar Porras.

Ses derniers enregistrements discographiques sont consacrés à la mélodie française avec la pianiste Sophie Rives, publiés chez « Anima Records » : Claude Debussy (en 2010), Francis Poulenc (en 2012), Maurice Ravel (à paraître).

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Avec Les Arts Florissants[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble Clément-Janequin[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble Organum[modifier | modifier le code]

  • Chants de l'Église de Rome - Période byzantine

Avec Les Musiciens du Louvre[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble baroque de Nice - Gilbert Bezzina[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble XVIII 21 - Jean-Christophe Frisch[modifier | modifier le code]

Avec Laurent Wagschal (piano)[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Mélodies inédites - J Cras

Avec Sophie Rives (piano)[modifier | modifier le code]