Philippe Barbaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbaud.

Philippe Barbaud est un linguiste québécois né en 1940.

Il est connu pour son hypothèse du « choc des patois » qui donna naissance au français québécois.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barbaud, Philippe. 1984. Le choc des patois en Nouvelle-France: essai sur l'histoire de la francisation au Canada. Sillery (Québec): Presses de l'Université Laval du Québec.
  • Barbaud, Philippe. 1996. "Une «catastrophe» linguistique au XVIIe siècle en Amérique du Nord." Le français et la culture francophone. Actes du colloque international, ed. Kuklisky, E., Leturcq, B. & Magnuszewska, Z., 7-31. Zielona Góra, Pologne: NKJF.
  • Barbaud, Ph., Ch. Ducharme & D. Valois. 1982. "D'un usage particulier du genre en canadien-français: la féminisation des noms à initiale vocalique." Canadian Journal of Linguistics/Revue canadienne de linguistique 27:2.103-133.[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Histoire du français québécois

Liens externes[modifier | modifier le code]