Philipp Blom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philipp Blom, né à Hambourg en 1970, est un journaliste, traducteur, romancier et historien allemand. Il a fait ses études à Vienne et à Oxford, avant de vivre à Paris, de 2001 à 2007, puis à Vienne. Il écrit régulièrement dans le Times Literary Supplement et le Daily Telegraph, et fournit des nécrologies à The Independent.

Ses ouvrages historiques comprennent To Have and To Hold (2002, en français, Une histoire intime des collectionneurs, Payot, 2010), et Enlightening the World (2005), une histoire de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Il a publié un court roman, The Simmons Papers (1995) ; une traduction en langue anglaise d’Amsterdam (1999) de Geert Mak ; et The Wines of Austria (1999).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Simmons Papers, Faber & Faber, London, 1995
  • Die Simmons Papiere, Berlin Verlag, Berlin, 1997
  • The Wines of Austria, Faber & Faber, London, 2000
  • To Have and to Hold: An Intimate History of Collectors and Collecting, Allen Lane/Penguin, 2002 (Translations and foreign editions: USA, Brazil, South Korea, Germany, France)
  • Encyclopédie, Fourth Estate, London 2004 (Foreign editions: USA, Brazil, Spain, Germany)
  • Luxor, Tisch 7, Cologne, 2006
  • The Wines of Austria, Mitchell Beazley, London, 2006
  • The Vertigo Years: Change and Culture in the West, 1900-1914, Weidenfeld & Nicolson, London, 2008 (Foreign editions: USA, Canada, Germany, Spain, Netherlands)
  • A Wicked Company: The Forgotten Radicalism of the European Enlightenment, Basic Books, 2010

Origine du texte[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]