Philip Langridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip Langridge est un ténor britannique né le 16 décembre 1939 à Hawkehurst dans le Kent et mort le 5 mars 2010[1] .

Biographie[modifier | modifier le code]

Philip Langridge fait ses études à Londres à la Royal Academy of Music et débute à la fin des années 1950.

Son répertoire va du baroque à Benjamin Britten et Michael Tippett, en passant par Mozart, le bel canto et la musique slave (Moussorgski, Janáček, Szymanowski, etc.). Il participe notamment à l'enregistrement d'une des versions de référence de Moses und Aron d'Arnold Schönberg (rôle d'Aron) sous la direction de Georg Solti.cultive également

Souvent comparé à Nicolaï Gedda (même timbre juvénile, même aisance technique et mêmes limites en termes de puissance et de volume), Philip Langridge est considéré comme l'un des trois plus grand ténors britanniques de l'ère moderne aux côtés de Peter Pears et de Robert Tear.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]


ainsi que la quasi-totalité des œuvres pour ténor de Benjamin Britten chez Naxos.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nécrologie du New York Times, 8 mars 2010.