Philip Doddridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philip Doddridge

Philip Doddridge est un théologien anglais non conformiste, né à Londres en 1702, mort à Lisbonne en 1751

Il se consacrait à l'éducation et travailla surtout pour l'enfance.

Ses principaux ouvrages sont :

  • Sermons sur l'éducation des enfants, 1732 ;
  • Sermons aux jeunes gens, 1735 ;
  • Interprète des familles, paraphrase de l'Écriture, 1739-1756 ;
  • la Naissance et les progrès de la religion dans l'âme, 1754 ;
  • Lectures sur différents sujets, 1763 ;
  • un recueil d'Hymnes.

La plupart de ses écrits ont été traduits en français.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.