Philip Ahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip Ahn

Description de cette image, également commentée ci-après

Philip Ahn dans un épisode de Bonanza
(The fear merchants, 1960)

Nom de naissance An Pil-rip (안필립)
Naissance 29 mars 1905
Highland Park (Los Angeles)
Nationalité États-Unis
Décès 28 février 1978 (à 72 ans)
Los Angeles (Californie)
Films notables La Fille de Shangaï, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, Kung Fu (série télévisée)
Ahn jouait le rôle de Maître Kan dans la série Kung Fu.

Philip Ahn est un acteur américain né le 29 mars 1905 à Los Angeles, Californie, mort le 28 février 1978 à Los Angeles. Il est entre autres l'interprète de Maître Kan dans la série télévisée Kung Fu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahn est le fils du militant indépendantiste coréen Ahn Chang-ho. Il interprète son premier rôle au cinéma avec A Scream in the Night en 1935. On le voit ensuite apparaître dans la comédie musicale de Bing Crosby Anything Goes, en dépit du fait que le réalisateur Lewis Milestone l'eût a priori écarté parce que son anglais était trop bon ! Les premiers films où il est crédité au générique datent de 1936, avec The General Died at Dawn et Ching-Ching (face à Shirley Temple). Il tient le premier rôle face à Anna May Wong dans La Fille de Shangaï (1937) et Le Roi de Chinatown (1939).

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, Ahn joua fréquemment des rôles de Japonais fourbes dans des films de guerre. Pris à tort pour un Japonais, il reçut plusieurs menaces de mort. Il s'enrôla dans l’Armée américaine, et fut affecté dans les services spéciaux comme comédien de troupe. Il fut réformé à la suite d'une blessure à la cheville, et reprit sa carrière au cinéma.

Sa carrière d’« acteur asiatique » est désormais tracée : il joue dans La Colline de l'adieu, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, Millie et Paradise, Hawaiian Style, face à Elvis Presley. Il interprète des rôles de Coréens dans des films consacrés à la guerre de Corée, tels Le Cirque infernal (1953) et Les Ailes de l'espérance (1956).

En 1968, il effectue pour le compte de l’United Service Organizations une tournée au Vietnam, où il se produit tout autant devant les soldats américains que sud-coréens. En 1976, Ahn joue le rôle d'un père coréen dans la série M*A*S*H (L’œil du Faucon - 4e saison, 18e épisode), le rôle d'un grand-père dans un autre épisode (Exorcisme - 5e saison, 12e épisode), et enfin celui du tailleur de Winchester (Le Jour du changement, 6e saison, 8e épisode).

Son dernier grand rôle, qui lui vaut sans doute l'essentiel de sa popularité aujourd'hui, est celui de Maître Kan dans la série Kung Fu. Calviniste convaincu, Ahn voyait dans le taoïsme professé par ce personnage une harmonie réelle avec sa philosophie personnelle.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

En reconnaissance de sa carrière au cinéma, une étoile à son nom a été posée au n°6205 du Hollywood Walk of Fame, sur Hollywood Boulevard. Il est le premier acteur américain d'origine asiatique à avoir bénéficié de cet honneur[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. « Hollywood Walk of Fame database », sur HWOF.com

Liens externes[modifier | modifier le code]