Phil McGraw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phillip McGraw

Description de cette image, également commentée ci-après

Phil McGraw photographié par Jerry Avenaim pour la couverture du Newsweek magazine, 2001

Nom de naissance Phillip Calvin McGraw
Surnom Dr. Phil
Naissance 1er septembre 1950
Vinita, Oklahoma
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Animateur de télévision
Site internet site official

Phillip Calvin McGraw, né le 1er septembre 1950, plus connu sous le nom de Dr. Phil, est une personnalité de la télévision américaine, écrivain et ancien psychologue. Il est actuellement présentateur de son propre programme télévisé, Dr. Phil, qui a débuté en 2002. McGraw s'est fait connaître du public par ses apparitions dans The Oprah Winfrey Show vers la fin des années 1990[1].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

McGraw, né à Vinita dans l'Oklahoma, est le fils de Jerry (née Stevens) et Joe McGraw[2]. Il a grandi avec ses deux grandes sœurs, Deana et Donna, et sa petite sœur Brenda[3] dans les champs pétrolifères du nord du Texas où son père était fournisseur d'équipement. Pendant son enfance, sa famille a déménagé pour que son père puisse poursuivre son rêve persistant de devenir psychologue. McGraw est allé au lycée Shawnee Mission North High School à Overland Park au Kansas. En 1968, il obtient une bourse de footballeur à l'université de Tulsa, où il joue comme milieu linebacker sous la férule du coach Glenn Dobbs. Le 23 novembre de cette année l'équipe de McGraw perd contre l'université de Houston 100-6, l'un des scores les plus déséquilibrés dans l'histoire du football d'université[4]. L'entraîneur Dobbs a pris sa retraite après cette saison. McGraw fut transféré à l'université Midwestern State University à Wichita Falls au Texas.

Carrière[modifier | modifier le code]

McGraw a obtenu son diplôme en 1975 de l'université Midwestern State University avec le Grade universitaire, Baccalauréat en arts en psychologie. Il continue ses études et obtient une maîtrise en psychologie expérimentale en 1976, ainsi qu'un doctorat en philosophie en Psychologie clinique en 1979 à l'université de North Texas[5], où sa thèse a été intitulée « Rheumatoid Arthritis: A Psychological Intervention » (rhumatisme articulaire : Une intervention psychologique). Après avoir travaillé avec plusieurs membres de la faculté[6], McGraw a suivi le programme doctoral de Frank Lawlis, Ph.D, qui plus tard est devenu "contribution primaire psychologue" pour le programme télévisé Dr. Phil[7].

Phil McGraw a participé à une entreprise de construction avec son beau-frère tout en accomplissant son internat pour son doctorat en philosophie.

Après l’obtention de son doctorat en philosophie, Phillip McGraw rejoint son père, Dr. Joe McGraw, à Wichita Falls, Texas, où l'aîné McGraw avait établi son cabinet privé en psychologie[8].

En 1983, McGraw et son père se sont associés avec Thelma Box, une femme d'affaires du Texas, pour la présentation de conférences sur les voies métaboliques : « une formation basée sur l'expérience, qui permet à des individus de se réaliser et de réussir par eux-mêmes. » Selon les critiques, plusieurs « expressions, la terminologie, et des énonciations pittoresques » employés par McGraw dans le show d’Oprah et de Dr. Phil ont été inventées par Box.

McGraw admet qu'une partie des informations du Life Strategies, son premier best-seller, sont inspirées directement des conférences de Thelma. Cependant, il n'a jamais mentionné les contributions de Thelma Box à son succès dans aucun de ses livres, ni dans des programmes de télévision[6]. Huit ans après avoir rencontré Box, McGraw a signé un accord de vente de ses actions concernant la conférence pour $325 000 sans informer ni son père ni Thelma Box de la vente. "Il y avait un sentiment de trahison parce que Phil avait compromis l'intégrité du programme. On l'accuse d'avoir réduit la valeur des actifs de Box dans la société en les vendant derrière son dos"[6] Box a fondé ses propres conférences intitulées "Choices". Il est indiqué que McGraw et son père se parlent rarement[6].

En 1990, McGraw s'est joint à l'avocat Gary Dobbs dans la cofondation, Courtroom Sciences Inc. (CSI), entreprises de conseil d'essai par lequel McGraw plus tard est entré en contact avec Oprah Winfrey. Par la suite, CSI est devenu une entreprise profitable, conseillant des compagnies du Fortune 500. McGraw n'est plus aujourd'hui, dirigeant, ou directeur de la compagnie.[réf. nécessaire]

Après avoir fondé CSI, McGraw a cessé sa pratique en psychologie. Lors d'une apparition sur Today Show en janvier 2008, McGraw a indiqué que son travail courant n'implique pas la pratique de la psychologie. Il a également dit qu'il s'était retiré de la psychologie[9]. Selon Today Show, le conseil Californien de psychologie a déclaré en 2002, qu'il n'a pas eu besoin d'un permis parce que son show est du domaine du divertissement, plutôt que la psychologie[9].

Les shows : The Oprah Winfrey et Dr. Phil[modifier | modifier le code]

En 1995, Oprah Winfrey a engagé les entreprises de conseil légales CSI de McGraw pour préparer le procès d'Amarillo Texas beef. Winfrey fut si impressionnée par McGraw qu'elle l'a remercié de sa victoire dans ce cas, conclu en 1998. Peu après, elle l'a invité à apparaître sur son show. Son apparition a été un succès. Puis il a commencé à apparaître hebdomadairement en tant qu'"expert en matière des relations et des stratégies de la vie", le mardi, à partir d'avril 1998.

L'année suivante, McGraw a publié son premier best-seller, Life Strategies, dont certaines ont été reprises de la conférence. En quatre années suivantes, McGraw a publié trois autres best-sellers sur les relations, avec des cahiers de travail pour les compléter.

En septembre 2002, McGraw a formé Peteski Productions et a lancé son propre programme télévisé quotidien syndiqué, Dr. Phil, produit par Harpo Studios du Winfrey. Le format est un show de conseil, où il aborde un sujet différent dans chaque show, offrant le conseil pour ses invités.

Produits de perte de poids[modifier | modifier le code]

En 2003, McGraw est entré dans les affaires de perte de poids, vendant des mixtures, des barres énergétiques, et des suppléments. Ces produits ont été popularisés sur son show avec ses sœurs Deana et Brenda et son neveu Tony parmi les références décrites lors du show[10]. Les étiquettes de ces produits, ont porté le nom de marque "Shape It Up, Woo, Woo!", indiqué : "Ces produits contiennent des ingrédients conçus scientifiquement qui peuvent vous aider à changer de comportement pour contrôler votre poids." Des critiques immédiates sont intervenues de diverses sources[1], accusant McGraw (un psychologue clinique, et pas un médecin) de n'être pas assez expert pour recommander des produits de perte du poids. Confronté à une recherche du Federal Trade Commission au sujet des réclamations sur Shape Up, McGraw a retiré ses suppléments du marché en mars 2004. FTC a laissé tomber son enquête. En octobre 2005, plusieurs personnes qui ont employé les produits du McGraw ont déclaré voulu intenter un procès collectif en justice contre lui. Bien que les suppléments aient coûtés 120 $ par mois, ils n'avaient pas perdu du poids[11]. McGraw a résolu le procès en septembre 2006 pour $10,5 millions[12]. Une partie du règlement (6 millions $) a pu être payée aux plaignants sous forme de vitamines de NutriliteTM de marque d'Amway (Quixtar)[13].

En 2005, McGraw a publié un autre livre best-seller, Family First, avec un cahier de travail. Il a également signé une prolongation de cinq ans de son show avec les distributeurs de son show, King World Productions, Inc. L’entreprise payera à McGraw 15 millions $ par an[14] et gardera la production du show au cours de la saison 2013-2014[15].

Expositions secondaires[modifier | modifier le code]

Également en 2005, le programme télévisé de Jay, le fils de McGraw, Renovate My Family (un clone du Extreme Makeover: Home Edition d’ABC) a cessé au début de sa deuxième saison suite au procès réitéré d'une famille [16],[17]. Jay McGraw et Dr. Phil ont alors développés Stage 29 Productions. Une semaine plus tard, McGraw et son fils ont annoncé un nouvel show appelé Moochers (un clone du Kicked Out d’ABC)[18] ; cependant, le show a été arrêté avant que tous les épisodes aient été diffusés. McGraw a également sorti un autre livre, Love Smart, qui n'a pas réalisé le succès de ses best-sellers précédents.

En 2006, Dr. Phil House (un clone du Big Brother de CBS) est commencé sa diffusion en tant qu'élément du programme télévisé de Dr. Phil. Après une protestation par des voisins, la maison à Los Angeles a été fermée, et la production a repris sur une scène judicieuse[19]. McGraw a atteint le numéro 22 sur la liste des 100 célébrités du Forbes, avec le revenu de 45 millions $[20].

Un autre show du Stage 29, Decision House, (un remix du Dr. Phil House) diffusé à partir de septembre à novembre, 2007 mais était arrêté en raison des revues pauvres et des estimations mornes[21]. Les téléspectateurs pour le show Dr. Phil en 2007 ont commencé à glisser. En mai, le nombre des téléspectateurs était proche de 7 millions de personnes[22]. Cependant, vers la fin de l'année, le nombre était environ 5,5 millions de personnes (#10 des shows syndiqués de TV, et juste sous Everybody Loves Raymond, Family Guy et Les Experts : Miami (CSI: Miami)). Pour août 2008, le nombre est glissé à juste plus de 4 millions de personnes. Pendant deux semaines plus tard, le show a glissé sous les shows syndiqués du top 12 de Nielsen TV, et a refait encore. Le revenu du McGraw est tombé par 1/3 à $30 millions, et il s'est laissé tomber son numéro 30 sur la liste des 10 célébrités du Forbes[23].

Tard en 2007, McGraw a commencé à faire promotion pour la saison de 2008 de l’extension du Dr. Phil, The Doctors[24]. le show est présenté par Dr. Travis Stork (The Bachelor), une célèbre personnalité de télévision et un médecin aux Urgences. D'autres experts programmés pour apparaître incluent diverses personnalités qui sont apparues sur le show Dr. Phil à travers les années, telles que r. Lisa Masterson, un docteur de obstétricien/gynécologue. Dr. Andrew Ordon, un chirurgien; et Dr. Jim Sears, un pédiatre[25]. Masterson, Ordon, et Sears sont apparus sur le show Dr. Phil pendant la saison 2007-08 de sorte que McGraw ait pu les instruire sur "comment donner des conseils médicaux articulés tout en étant contrôlé par l’audience du studio à Los Angeles." Jay McGraw (le fils le plus âgé de Dr. Phil) est le producteur exécutif de show. The Doctors a commencé le 8 septembre 2008, et à partir du 10 novembre 2008, et à 2 millions de téléspectateurs[26].

The Making of Dr. Phil une biographie non autorisée (2003)[modifier | modifier le code]

The Making of Dr. Phil est une biographie due à Sophia Dembling, journaliste du Dallas Morning News, et Lisa Gutierrez, journaliste de The Kansas City Star[27]. Le livre raconte l'histoire de McGraw, d'après des entrevues avec ses amis d'enfance et des anciens camarades de classe. Le livre signale que McGraw aurait employé des procédures de gestion non conformistes dans des affaires de gymnastique tôt dans sa carrière. Il aurait été abusif envers sa première épouse, et abusif également envers son personnel. On note que chaque fois, il a surmonté l'adversité par des négociations. Il est resté tenace sur la route du succès. La biographie n'a reçu aucune aide promotionnelle de la part de McGraw ou de son associé[28].

Critiques et controverses[modifier | modifier le code]

Procès de Kalpoe en 2006[modifier | modifier le code]

McGraw a été appelé comme codéfendant, avec CBS, en 2005 dans un procès intenté suite à la disparition de Natalee Ann Holloway. Le procès a été intenté par Deepak Kalpoe et son frère Satish Kalpoe, qui a déclaré qu'une entrevue qu'ils ont faite avec McGraw, diffusée en septembre 2005, a été manœuvrée et diffusée postérieurement, et que prétendre que Deepak Kalpoe and Satish Kalpoe sont engagés dans une activité criminelle contre Natalee Holloway, constitue une diffamation[29]. Les frères Kalpoe ont dénoncé l'invasion de l'intimité, la fraude, la duperie, la diffamation, l'exploitation de la détresse émotive, et la conspiration civile dans le procès, qui a été entamée à Los Angeles Superior Court.

Intervention avec Britney Spears (2008)[modifier | modifier le code]

En janvier 2008, McGraw a rendu visite à la vedette Britney Spears dans sa chambre à l'hôpital[30]. La visite de McGraw a provoqué les critiques de la famille de Spears et des professionnels de la santé mentale.

Cette visite a semblé faire partie d'une tentative pour obliger Spears et ses parents à participer au programme télévisé Dr. Phil[31]. Juste après la visite, McGraw a publié leurs déclarations [32],[33]. « C'est un autre exemple de confiance trahie, » dit Taylor au coprésentateur du Today Meredith Vieira. « Plutôt que d’aider la famille, le psychologue célèbre a causé des dommages supplémentaires, » affirma-t-elle[34]. Plusieurs professionnels médicaux ont critiqué McGraw pour ses actions ; cependant, le docteur Joyce Brothers, un psychologue a défendu McGraw. Un psychologue professionnel a porté plainte au conseil de psychologie de Californie, alléguant que le docteur Phil avait pratiqué la psychologie clinique sans permis et avait violé le privilège docteur-patient en discutant du cas de Spears avec les médias. Il a également lancé une pétition pour l'arrêt de la diffusion de Dr. Phil[35].

Comté de Polk, controverse de Floride (2008)[modifier | modifier le code]

Le 13 avril 2008, un producteur du show Dr. Phil a offert une caution de $30 000 pour la meneuse d’un groupe de huit des adolescentes qui avait brutalement battu une autre fille et avait enregistré l'attaque[36]. L’adolescente était détenue dans la prison du comté de Polk, en Floride pour kidnapping et agression. Les producteurs Dr. Phil avaient voulaient enregistrer un épisode d'une heure consacré à l'incident. Ils envoyèrent une assistante de production à Orlando. Cependant, quand un producteur de Dr. Phil offrit une caution pour l'adolescente, le tollé causa l'annulation du projet. "Dans ce cas, certains employés sont allés au-delà de nos directives," a dit Theresa Corigliano, porte-parole du show Dr. Phil. "Nous avons décidé de ne pas aller plus avant avec cette histoire car nos directives ont été outrepassées."

Procès de Riccio (2008)[modifier | modifier le code]

McGraw a été poursuivi par Thomas Riccio, le collectionneur d'objets-cultes, responsable de l’enregistrement du vol de Las Vegas qui a mené OJ Simpson à être accusé. Riccio a poursuivi McGraw à la Los Angeles Superior Court pour diffamation, fraude, provocation intentionnelle de détresse émotive et témoignage orienté. Riccio a indiqué que l’épisode dans lequel il est apparu, début octobre, a été modifié.

Approche de la psychologie[modifier | modifier le code]

Les conseils et les méthodes du McGraw ont attiré les critiques de quelques confrères psychothérapeutes aussi bien que de quelques non-spécialistes. Les critiques contre McGraw considèrent que les conseils qu'il donne sont au mieux simplistes, au pire inefficaces[37]. McGraw a indiqué dans une interview pour le journal South Florida en 2001 qu'il n'a jamais aimé la consultation face à face traditionnelle.

Fondation charitable[modifier | modifier le code]

McGraw a annoncé la formation du Dr. Phil Foundation, qui lève des fonds pour combattre l'obésité infantile, le 22 octobre 2003. La Fondation soutient également les organisations caritatives qui aident à satisfaire les besoins émotionnels, spirituels et financiers de beaucoup d'enfants et de familles[38].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le premier mariage de McGraw n'a pas été rendu public. Sa première épouse était une ex-majorette appelée Debbie Higgins McCall. Elle s'est mariée avec McGraw en 1970. Selon elle, McGraw était dominateur et ne lui permettait pas de participer aux affaires de la famille. D'autre part, elle a affirmé qu'elle était confinée à des tâches domestiques, ce qui incluait certains exercices de levage de poids pour raffermir sa poitrine[39].

Pendant le processus d'annulation du mariage en 1973, McGraw a commencé à sortir avec une fille de 19 ans qui avait obtenu un diplôme une semaine avant qu'ils ne commencent leur relation[40] : Robin Jo Jameson, qu'il a épousé trois ans après. Le jour du mariage, elle a quitté l'école et son travail pour devenir une épouse sans emploi. Après la naissance de leur premier enfant, Jay, en 1979, elle est devenue femme au foyer. Le deuxième enfant de McGraw, Jordan, est né en 1986[41].

Le fils de McGraw, Jay McGraw, a partiellement suivi les traces de son père, publiant des livres pour adolescents basés sur ceux de McGraw-père et travaillant pour Stage 29. Jay McGraw s'est fiancé à Erica Dahm, rendue célèbre par les triplets de Playboy Playmate[42]. Phil McGraw, qui a été un critique acerbe de la pornographie, était témoin au mariage, qui a eu lieu dans la maison familiale, à Beverly Hills[7].

Jordan est actuellement junior à l'University of Southern California et poursuit ses projets dans la musique.

McGraw est également pilote d'avion (licence privée pour avions à moteur unique).

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Phil McGraw a joué en 2006 dans un rôle mineur: lui-même dans le film Scary Movie 4, dans lequel il est enlevé avec Shaquille O'Neal. Leur ravisseur, qui est une parodie du Jigsaw Killer de la série Saw, pompe un neurotoxique mortel dans la salle dans laquelle les deux sont enchaînés, et le Dr. Phil est forcé de découper son propre pied pour s'échapper de ses dispositifs d'accrochage. Il indique également qu'il n'est pas vraiment un psychiatre, mais un électricien.
  • Phil McGraw a joué sur un épisode du Frasier intitulé "The Devil & Dr. Phil" "le diable et le Dr. Phil", où il a Bebe en tant que son agent.
  • Treehouse of Horror XVII un épisode des Simpson (2006)
  • Madea Goes to Jail (2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • McGraw, Phillip C. (1999). Life Strategies: Doing What Works, Doing What Matters. New York: Hyperion Books. p. 320 pages. (ISBN 0-7868-8459-2).
  • McGraw, Phillip C. (2000). The Relationship Rescue Workbook. New York: Hyperion. p. 224 pages. (ISBN 0-7868-8604-8).
  • McGraw, Phillip C. (2000). Relationship Rescue. New York: Hyperion. p. 272 pages. (ISBN 0-7868-8598-X).
  • McGraw, Phillip C. (2001). The Life Strategies Self-Discovery Journal: Finding What Matters Most for You. New York: Hyperion. p. 384 pages. (ISBN 0-7868-8743-5).
  • McGraw, Phillip C. (2001). Self Matters: Creating Your Life from the Inside Out. New York: Simon & Schuster Source. p. 318 pages. (ISBN 0-7432-2423-X).
  • McGraw, Phillip C. (2002). Getting Real: Lessons in Life, Marriage, and Family. Hay House Audio Books. Audio CD. (ISBN 1-4019-0062-3).
  • McGraw, Phillip C. (2003). The Self Matters Companion : Helping You Create Your Life from the Inside Out. New York: Free Press. p. 208 pages. (ISBN 0-7432-2424-8).
  • McGraw, Phillip C. (2003). The Ultimate Weight Solution: The 7 Keys to Weight Loss Freedom. New York: Free Press. p. 320 pages. (ISBN 0-7432-3674-2).
  • McGraw, Phillip C. (2003). The Ultimate Weight Solution Food Guide. Pocket Books. p. 736 pages. (ISBN 0-7434-9039-8).
  • McGraw, Phillip C. (2004). The Ultimate Weight Solution Cookbook: Recipes for Weight Loss Freedom. New York: Free Press. p. 240 pages. (ISBN 0-7432-6475-4).
  • McGraw, Phillip C. (2005). Family First : Your Step-by-Step Plan for Creating a Phenomenal Family. New York: Free Press. p. 304 pages. (ISBN 0-7432-7377-X).
  • McGraw, Phillip C. (2005). The Family First Workbook : Specific Tools, Strategies, and Skills for Creating a Phenomenal Family. New York: Free Press. p. 256 pages. (ISBN 0-7432-8073-3).
  • McGraw, Phillip C. (2006). Love Smart: Find the One You Want--Fix the One You Got. New York: Free Press. p. 304 pages. (ISBN 0-7432-9243-X).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « MEDIA; Dr. Phil, Medicine Man », sur query.nytimes.com (consulté en 17juillet 2010)
  2. Dembling, Sophia (2005). The Making of Dr. Phil: The Straight-Talking True Story of Everyone's Favorite Therapist. Wiley. ISBN 0471696595.
  3. (en) « Birth Order », sur drphil.com (consulté en 17juillet 2010)
  4. (en)[PDF]« Tulsa’s NCAA Records 2007 », sur grfx.cstv.com (consulté en 17juillet 2010)
  5. (en) « Alumni awards », sur www.unt.edu (consulté en 17juillet 2010)
  6. a, b, c et d (en) « Analyze this - From his seat on Oprah, Dallas' Dr. Phil McGraw reigns as the king of quick fixes for troubled relationships. But what about his own ? », sur www.dallasobserver.com (consulté en 17juillet 2010)
  7. a et b (en) « Biographie du Dr. Frank Lawlis », sur www.franklawlis.com (consulté en 17juillet 2010)
  8. (en) « Paging Doctor Phil - Stop Your Whining! Get Off Your Backside And Listen Up To The Tough Talk Of Oprah's Favorite Shrink, Five Days A Week. He's Now So Big He's Got His Own Show. », sur www.newsweek.com (consulté en 17juillet 2010)
  9. a et b (en) « Dr. Phil defends intentions with Britney Spears - TV host says he never revealed information about pop star’s condition », sur www.msnbc.msn.com (consulté en 17juillet 2010)
  10. (en) « Dr. Phil goes one-on-one with his own family as two of his sisters and his nephew take control of their lives by getting real about their weight », sur www.drphil.com (consulté en 17juillet 2010)
  11. (en) « Class-action status sought in Dr. Phil diet suit », sur www.ctv.ca (consulté en 17juillet 2010)
  12. (en) « Settlement reached on Dr. Phil diet plan », sur www.usatoday.com (consulté en 17juillet 2010)
  13. (en) « Slimming the Amway », sur www.metrotimes.com (consulté en 17juillet 2010)
  14. (en) « For The Dr. Phil Fans », sur www.riehlworldview.com (consulté en 17juillet 2010)
  15. (en) « CBS television distribution », sur www.cbstvd.com (consulté en 17juillet 2010)
  16. (en) « Renovated family sues », sur www.tv.com (consulté en 17juillet 2010)
  17. (en) « Wrecker's ball for 'Renovate My Family' Viewers flee last summer's surprise Fox hit », sur www.tv.com (consulté en 17juillet 2010)
  18. (en) « Dr. Phil takes on 'Moochers' McGraw, son to exec produce via their Stage 29 Prods. Banner », sur www.variety.com (consulté en 17juillet 2010)
  19. (en) « "Dr. Phil" House Shut Down By Angry Residents », sur www.tmz.com (consulté en 17juillet 2010)
  20. (en) « Dr. Phil McGraw », sur www.forbes.com (consulté en 17juillet 2010)
  21. (en) « The Marriage Is in Trouble, So They Take It Onto Television », sur www.nytimes.com (consulté en 17juillet 2010)
  22. (en) « Top Tens and Trends », sur www.nielsen.com (consulté en 17juillet 2010)
  23. (en) « #30 Dr. Phil McGraw », sur www.forbes.com (consulté en 17juillet 2010)
  24. (en) « 'Dr. Phil' spinoff sent to market - CBS quickly sells 'Doctors' to stations », sur www.variety.com (consulté en 17juillet 2010)
  25. (en) « Meet the doctors », sur www.thedoctorstv.com (consulté en 17juillet 2010)
  26. (en) « The doctors hits its highest ratings yet », sur www.thefutoncritic.com (consulté en 17juillet 2010)
  27. Dembling, Sophia (2005). The Making of Dr. Phil: The Straight-Talking True Story of Everyone's Favorite Therapist. Wiley. (ISBN 0471696595).
  28. (en) « A reporter set out to write a fair, honest book on the phenomenon that is Dr. Phil. But how was she to react when the TV shrink's people decided she was just out for dirt ? », sur www.mediabistro.com (consulté le 18 juillet 2010)
  29. (en) « Wrongful Death, Defamation Lawsuits Filed in Natalee Holloway Case; Dr. Phil Named As Defendant », sur www.foxnews.com (consulté en 18juillet 2010)
  30. (en) « Further Adventures in America’s Favorite Pastime, ‘Addictionology’ », sur www.nytimes.com (consulté en 18juillet 2010)
  31. (en) « Britney In Desert, Dr. Phil Show A No-Go », sur www.showbuzz.cbsnews.com (consulté en 18juillet 2010)
  32. (en) « Dr. Phil's Exclusive Statement To ET On Britney », sur www.etonline.com (consulté en 18juillet 2010)
  33. (en) « Site de The Insider », sur www.theinsideronline.com (consulté en 18juillet 2010)
  34. (en) « Spears’ parents say Dr. Phil violated their trust Spokesperson : TV shrink ‘exploited’ Britney by talking about hospital visit », sur www.msnbc.msn.com (consulté en 18juillet 2010)
  35. (en) « Britney Spears Visit Causing More Problems For Dr. Phil : New Complaint Filed Recently filed documents claim TV personality practiced psychology without a license when he met with singer in hospital. », sur www.mtv.com/news (consulté en 18juillet 2010)
  36. (en) « Did Dr. Phil go too far ? TV psychologist », sur www.theweekdaily.com (consulté en 18juillet 2010)
  37. Salerno, Steve (2005). SHAM; How the Self-Help Movement Made America Helpless. Crown Publishers. ISBN 1-4000-5409-5.
  38. (en)[PDF]« DR. PHIL MCGRAW ANNOUNCES THE FORMATION OF THE DR. PHIL FOUNDATION - Nonprofit Organization Focusing on Fighting Childhood Obesit », sur drphilfoundation.org (consulté en 18juillet 2010)
  39. (en) « Ex-wife talks about her years with Dr. Phil », sur media.www.nineronline.com (consulté en 18juillet 2010)
  40. (en) « dr phil divorce ? », sur /www.sophiadembling.com (consulté en 18juillet 2010)
  41. (en) « Dr. Phil & Robin's Do-It-Yourself Marriage Makeover - The famous couple on how to cope with the 5 biggest relationship busters, and their stay-together secrets for no-longer newlyweds », sur www.goodhousekeeping.com (consulté en 18juillet 2010)
  42. (en) « Dr. Phil's Son Engaged to Triplet Playboy Playmate - What does Dr. Phil think about this ? », sur news.softpedia.com (consulté en 18juillet 2010)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]