Phil Anselmo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip Hansen Anselmo

Description de cette image, également commentée ci-après

Philip Hansen Anselmo (Down, 2013)

Informations générales
Surnom Phil Anselmo
Anton Crowley
Nom de naissance Philip Hansen Anselmo
Naissance 30 juin 1968 (46 ans)
La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis
Activité principale Auteur-compositeur, chanteur, producteur
Genre musical Heavy metal, groove metal, thrash metal, death metal, black metal, sludge metal, punk hardcore, stoner metal, Southern metal
Instruments chant, guitare, basse, batterie
Années actives 1983 - Maintenant
Labels Housecore Records
Site officiel www.philanselmo.com

Philip Hansen Anselmo, connu sous le nom de Phil Anselmo, alias Anton Crowley, est un chanteur et musicien américain de metal, né le 30 juin 1968 à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane.

Il est connu pour avoir été le chanteur du groupe Pantera. Actuellement, il est le leader du groupe Down. Il est également le propriétaire de Housecore Records et fait partie de nombreux projets secondaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Philip Hansen commence sa vie à la Nouvelle-Orléans et étudie à la Grace King High School, située dans la banlieue de Metairie[1] où son père possédait et exploitait un restaurant, appelé Anselme, qui a fermé à la suite de l'ouragan Katrina.

Philip dit, dans plusieurs interviews, qu'il était un enfant très calme et isolé. Il passe quelques temps à travailler sur les bateaux de pêche.

En 2001, dans une entrevue à l'émission de radio Opie and Anthony, il raconte qu'à l'âge de 15 ans, il a mis le feu à sa maison pour effrayer sa sœur mais la maison a brûlé[2]. Adolescent, Anselmo rejoint le groupe Samhain. Depuis le milieu des années 1980, Anselmo est un membre du groupe Razor White qui reprend, principalement, des titres de Judas Priest.

Influences[modifier | modifier le code]

Anselmo se dit principalement influencé par Black Sabbath[3], Iron Maiden[3], Judas Priest[4], Slayer[5], Hellhammer[4] et Venom[4]. Il rend hommage à deux de ses groupes préférés dans les paroles de la chanson de Pantera, Goddamn Electric, en chantant « votre confiance est dans le whisky et l'herbe et Black Sabbath » puis, dans le deuxième refrain, « votre confiance est dans le whisky et l'herbe et Slayer ». Anselmo déclare que son influence vocale principale est Bruce Dickinson (Iron Maiden)[6].

Pantera 1987-2003[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pantera.

Pantera est un groupe de thrash metal, avec quatre albums auto-produits.

En 1986, le groupe se sépare de Terrence Lee (chanteur), pour divergences musicales, car il est, avant tout, un chanteur glam metal. À la recherche d'un nouveau chanteur d'un style plus heavy, le groupe, après plusieurs auditions, choisit Anselmo, en 1987. Le groupe est si impressionné par Anselmo qu'il ré-enregistre certains titres chantés par Terrence Lee. Anselmo déménage au Texas pour enregistrer Power Metal, qui sort en 1988 sur le label du groupe, Metal Magic Records. Après la sortie de Power Metal, le groupe abandonne son image glamour et adopte un look plus décontracté.

En 1990, Pantera enregistre l'album Cowboys from Hell et commence une longue tournée. Le groupe compile des parties de cette tournée sur la première vidéo : Cowboys from Hell: The Videos, sortie en 1991.

En 1992, Pantera enregistre Vulgar Display of Power, puis publie une démo quatre titres intitulée Hostile Mixes, dont deux des remix sont réalisés par Justin Broadrick, de Godflesh, et un par Jim G. Thirlwell, de Foetus.

En 1994, Pantera publie ''Far Beyond Driven, qui devient n° 1 aux États-Unis. Fin juin, Anselmo est poursuivi pour une altercation avec un garde de sécurité qui a empêché des fans de monter sur scène. Anselmo est libéré sous caution (5 000 $) le lendemain[7],[8]. Le procès est reporté à trois reprises[9]. En mai 1995, il s'excuse auprès de la cour, plaide coupable de tentative d'agression et est condamné à 100 heures de travail d’intérêt général[10],[11].

En 1996, Pantera sort son quatrième album studio avec Anselmo, intitulé The Great Southern Trendkill. Anselmo enregistre les pistes vocales de cet album à la Nouvelle Orléans, tandis que les autres membres travaillent au Texas.

Anselmo, avec Down, en 2006

En 1997, Pantera sort son premier album live officiel intitulé Official Live: 101 Proof. Cet album contient deux nouveaux titres : I Can't Hide et Where You Come From.

En 2000, Pantera sort son dernier album studio, intitulé Reinventing the Steel.

En 2003, Pantera publie une compilation : The Best of Pantera: Far Beyond the Great Southern Cowboys' Vulgar Hits! (nommé Reinventing Hell: The Best of Pantera en Europe). L'album contient des chansons de cinq albums studio avec Anselmo et trois reprises : Planet Caravan et Hole in the Sky, de Black Sabbath, et Cat Scratch Fever, de Ted Nugent. Un DVD bonus est réalisé, contenant tous les clips du groupe. Plus tard, cette même année, Pantera se dissout suite à divers problèmes avec le chanteur.

Après la dissolution, Anselmo consacre beaucoup de son temps à un projet parallèle : Superjoint Ritual. Ayant entendu cela, les frères Abbott, (Dimebag Darrell et Vinnie Paul, guitariste et batteur de Pantera), forment Damageplan, avec le guitariste Pat Lachman au chant et Bob Zilla à la basse.

Anselmo se querelle avec Dimebag, depuis la disparation de Pantera, concluant, par une déclaration à Hammer magazine : « Dimebag mérite d'être roué de coups ». Au début, il nie avoir fait cette déclaration mais, plus tard, dans un VH1 Behind the Music spécial Pantera, change son histoire, affirmant que le commentaire avait été fait avec légèreté. Cependant, Vinnie Paul dit à la presse qu'il avait entendu des enregistrements audio de l'entrevue et qu'Anselmo a été correctement cité[12].

En décembre 2004, Dimebag Darrell est tué lors d'un concert de Damageplan. À la demande de la famille de Dimebag, Anselmo n'assiste pas aux funérailles. Dans une vidéo longue et emplie d'émotion, sur le site YouTube, Anselmo décrit son regret quant à son comportement antérieur[13]. Down dédie sa chanson Lifer' à Dimebag. Anselmo a depuis déclaré qu'il souhaite renouer avec Vinnie Paul, mais une réconciliation est peu probable en raison des tensions persistantes entre les deux[14].

Superjoint Ritual 1993-2004[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Superjoint Ritual.
Anselmo, avec Superjoint Ritual, au Ozzfest de 2004.

Superjoint Ritual est un groupe de metal formé par Anselmo, Joe Fazzio et Bower Jimmy, au début des années 1990 à la Nouvelle-Orléans, rejoint, plus tard, par Hank Williams III, et Kevin Bond. Son style peut être considéré comme un mélange de groove metal et punk hardcore. Des groupes comme Venom, Slayer, Celtic Frost, Voivod et Darkthrone sont également cités comme influences. Le nom de Superjoint Ritual vient d'une chanson de Darkthrone, The Pagan Winter. Selon Bower, Anselmo a écrit 70-80 % de la musique du groupe. Il sortent deux albums sur Sanctuary Records, Use Once & Destroy, en 2002 et A Lethal Dose of American Hatred, en 2003.

Christ Inversion 1994-1995[modifier | modifier le code]

Christ Inversion est formé en 1994. Le groupe est un projet de courte durée de black metal où Anselmo joue de la guitare sous le nom de Anton Crowley. La plupart des paroles sont basées sur les thématiques du film d'horreur et du satanisme. Le groupe enregistre deux démos en 1994 et 1995, puis se dissout sans jamais enregistrer un album complet. Plusieurs années plus tard, les chansons de la première démo sont mise sur une compilation de 8 titres, produite par Anselmo, sortie le 28 octobre 2008.

Viking Crown 1994-2001[modifier | modifier le code]

Viking Crown est un side-project de courte durée, essentiellement solo, créé par Anselmo, au milieu des années 1990. Les membres du groupe sont Anton Crowley (Anselmo, guitare, basse et batterie, Killjoy (chant), et Opal Enthroned (claviers). Sur le premier album, Unorthodox Steps of Ritual, Anselmo joue de tous les instruments et chante. Le groupe n'a jamais joué en live.

Down 1995-…[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Down (groupe).

Down est un groupe de sludge metal/stoner metal américain formé en 1991 à la la Nouvelle-Orléans. Ce groupe est un supergroupe, ses line-up successifs sont composés de membres actuels et anciens de Pantera, Corrosion of Conformity, Crowbar et Eyehategod.

Depuis sa création, Down a sorti quatre albums studio, un live et a fait deux pauses pour se concentrer sur les groupes respectifs.

Southern Isolation 1995-2001[modifier | modifier le code]

Southern Isolation sort un EP appelé Southern Isolation. Il contenait, à l'origine, quatre chansons, mais est réédité avec un titre bonus. Le groupe est composé de Stephanie Weinstein Opal (chant et guitare), Anselmo (chant, chœurs et guitares), Big Ross Karpelman (Clearlight, claviers), et Sid Montz (Crowbar, batterie).

Eibon 1998-2000[modifier | modifier le code]

Eibon est supergroupe de très courte durée auquel Anselmo a participé de 1998 à 2000. Le groupe est composé de Killjoy, Fenriz, Satyre et Maniac. Le projet est mis en pause indéfinie et n'a seulement sorti qu'un seule titre : Mirror Soul Jesus, figurant sur la compilation Moonfog 2000: A Different Perspective.

Arson Anthem 2006-…[modifier | modifier le code]

Arson Anthem est un projet de punk hardcore sudiste qui prend naissance lorsque Mike Williams déménage dans l'appartement secondaire d'Anselmo, après avoir perdu tous ses biens, à la suite de l'ouragan Katrina. Ils passent d'innombrables heures à écouter la collection de disques de hardcore d'Anselmo. Ils commencent à jammer avec Hank III et Collin Yeo, unis par le désir d'avoir un groupe de hardcore/crust punk[15]. Arson Anthem est composé de Mike Williams au chant, Phil Anselmo à la guitare, Hank III à la batterie et Collin Yeo à la basse.

Phil Anselmo & the Illegals 2011-…[modifier | modifier le code]

Courant 2011-2012, Anselmo commence à écrire et enregistrer un album solo, intitulé Walk Through Exits Only. Le groupe Phil Anselmo & the Illegals sort le premier album le 16 juillet 2013[16].

Collaborations[modifier | modifier le code]

Phil Anselmo, en guest avec Denis Belanger (Voivod), au Hellfest 2013.

Phil fait, de temps en temps, des apparitions, lors de concerts de groupes de ses amis, pour les accompagner au chant ou à la guitare. Ainsi, au Hellfest, il joue pour Eyehategod, en 2009, chante avec Denis Belanger, de Voivod, en 2013.

Pseudonyme Anton Crowley[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1990, Anselmo commence à créer des projets parallèles, sous le pseudonyme Anton Crowley, notamment avec Viking Crown. L'alias Anton Crowley est un mélange d'Aleister Crowley (occultiste britannique) et d'Anton LaVey (fondateur et Grand prêtre de l'Église de Satan).

En 1997, le chanteur Killjoy reforme Necrophagia, son groupe, avec Phil Anselmo à la guitare. En utilisant le pseudo Anton Crowley, Anselmo est apparu en 1998 sur Holocausto de la Morte, le EP Black Blood Vomitorium en 1999, et, enfin, Cannibal Holocaust en 2001, où Opal Enthroned (alors épouse d'Anselmo) joue les claviers.

Housecore Records[modifier | modifier le code]

Anselmo crée son propre label appelé Housecore Records, pour produire ses albums des projets secondaires et d'autres groupes qu'il a pris en charge[17]. Pendant un temps Housecore a fusionné avec le label Baphomet Records, détenu par l'ami de Philippe et ex-compère de Killjoy (Necrophagia), pour former Baphomet Records/Housecore Records, puis se sont divisés[18].

House of Shock[modifier | modifier le code]

Anselmo qui joue de la guitare pour Eyehategod au Hellfest 2009.

Anselmo, Steve Joseph, Ross et Jay Karpelman Gracianette, créent House of Shock, une attraction sur le thème de Halloween. Au départ, ils commencent dans le jardin de Jay Gracianette, puis la transfèrent dans un grand entrepôt, en dehors de la Nouvelle-Orléans, transformé en une maison hantée interactive, avec plus de 300 bénévoles. L'attraction recueille des fonds pour le Children's Hospital of New Orleans, le Parish Police Bullet Proof Vest Fund et le Greater New Orleans Riding Rehabilitation Center[19]. Anselmo joue le rôle d'un acteur à temps partiel, lorsque son calendrier le permet[20]. Anselmo n'est plus impliqué dans l'attraction[1].

John Kaplan[modifier | modifier le code]

Anselmo est présenté, dans le reportage photo de John Kaplan, 21, qui reçoit le prix Pulitzer, pour reportage photographique. Le photographe y décrit les modes de vie des américains de 21 ans. Deux photos d'Anselmo sont incluses, dont une avec un serpent sur les épaules, et la seconde, tête est rasée, révélant un tatouage.

The Manson Family[modifier | modifier le code]

Anselmo est la voix de Satan, dans le film de Jim Van Bebber, The Manson Family[21] qui raconte la vie de Charles Manson et de ses "fans". Ce film, commencé en 1988, rencontre des difficultés de tournage et ne sort au Royaume-Uni qu'en 2003 et en 2004. Il participe aussi à la bande originale avec Ross Karpelman.

Accusations de racisme[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu des années 1990, Anselmo est parfois accusé d'être raciste. Accusation qu'il nie à plusieurs reprises.

Lors d'un concert de Pantera, en 1995, à l'Auditorium de Verdun, à Montréal, Anselmo fait un petit speech, entre deux morceaux[22], où il déclare que Pantera n'est pas un groupe raciste. Le personnel de sécurité et certaines personnes qui y ont assisté ont trouvé ses propos raciste. Suite à cela, Anselmo publie une lettre ouverte d'excuses pour ce qu'il aurait pu causer au cours de ce discours[23].

Lors d'une interview, en août 2003, Anselmo déclare que, en ce qui concerne les accusations de racisme : « Je sais qu'il y a des connards et des personnes formidables des deux côtés, qu'ils soient noir ou blanc. Et je sais aussi, c'est un putain de fait établi, qu'il y a de bonnes personnes qui viennent du Moyen-Orient et qui vivent ici. Et je sais qu'il y a de bonnes personnes qui viennent de l'orient en général. Mais si j'écris une chanson et qu'elle doit parler des aspects négatifs de certains sujets, je ne vais pas tourner autour du pot et être un putain d'hypocrite, surtout avec Superjoint. Avant, avec Pantera, je devais faire un peu gaffe. Plus maintenant. Et je peux voir, à l'enthousiasme du public, que nous sommes en train de faire quelque chose d'extrêmement pertinent, quelque chose de bien plus grand que ce que n'importe-qui nous pensait capable de faire[24] ».

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 31 octobre 2001, Anselmo épouse sa petite amie de longue date : Stephanie Weinstein avec laquelle il crée un groupe acoustique appelé Southern Isolation. Anselmo et Weinstein divorcent en 2004.

Anselmo a, actuellement, une relation avec Kate Richardson, qui contribue également à la gestion de son label, Housecore Records[1],[25]. Ils résident dans la campagne de Louisiane[1] où ils y possèdent un certain nombre d'animaux : chiens, chats, poules et oiseaux[1]. Anselmo eut un rottweiler nommé Dracula qui est mort en 2009[26].

Loisirs[modifier | modifier le code]

Anselmo possède une connaissance encyclopédique et une vaste collection de plusieurs milliers de films d'horreur et de la culture idoine[27].

Anselmo s'intéresse à la boxe[28]. Il possède des centaines DVD de combats et emnène un entraîneur de boxe en tournée[28]. Il a écrit des articles en tant que chroniqueur pour Boxing Insider[29].

Il est aussi un grand fan des New Orleans Saints[30].

Abus de drogues[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 1996, à la Gexa Energy Pavilion (Coca-Cola Starplex), à Dallas (Texas), Anselmo est victime d'un arrêt cardiaque du à une overdose d'héroïne après un concert. Les secours ont relancé son cœur et, quatre jours plus tard, il publie un communiqué de presse disant : « Moi, Philip H. Anselmo, me suis injecté une dose mortelle d'héroïne et suis mort pendant quatre à cinq minutes[31] ».

Souffrant d'une douleur constante, suite à une blessure au dos remontant au milieu des années 1990, il boit beaucoup, consomme des analgésiques, des relaxants musculaires et de l'héroïne[1]. Ces médicaments affectent ses performances sur scène et lui causent des difficultés d'élocution[1].

En 2005, Anselmo cesse les drogues dures, afin de pouvoir être opéré du dos[1].

Chirurgie[modifier | modifier le code]

Le 21 novembre 2005, Anselmo subit une intervention chirurgicale pour réparer les dommages causés par une hernie discale[1]. L'opération est un succès et, après plusieurs mois de convalescence et de réadaptation, Anselmo retourne en studio et tourne à nouveau[1]. Anselmo déclare qu'il ressent encore, parfois, des douleurs dues à la blessure, mais beaucoup moins qu'avant la chirurgie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Groupe Titre Label Autres Informations
1988 Pantera Power Metal Metal Magic Records
1990 Pantera Cowboys from Hell Atlantic Records
1992 Pantera Vulgar Display of Power Eastwest Records
1994 Christ Inversion Obey the Will of Hell Housecore Records Demo
1994 Pantera Far Beyond Driven Eastwest Records
1994 Viking Crown Unorthodox Steps of Ritual Baphomet Records
1995 Christ Inversion 13th Century Luciferian Rites Housecore Records Demo
1995 Down NOLA Elektra Records Disque de platine Platine.
1996 Pantera The Great Southern Trendkill Eastwest Records
1997 Pantera Official Live: 101 Proof Eastwest Records
1998 Necrophagia Holocausto De La Morte Red Stream
The Plague
Area Death Productions
1999 Necrophagia Black Blood Vomitorium
2000 Pantera Reinventing the Steel Eastwest Records
2000 Viking Crown Innocence From Hell Baphomet Records
2001 Necrophagia Cannibal Holocaust
2001 Southern Isolation Southern Isolation
2001 Viking Crown Banished Rhythmic Hate Renegade Records
Season of Mist
2002 Down Down II: A Bustle in Your Hedgerow Elektra Records
2002 Superjoint Ritual Use Once and Destroy Metal-Is Records
2003 Necrophagia A Legacy of Horror Gore and Sickness Baphomet Records
2003 Superjoint Ritual A Lethal Dose of American Hatred Metal-Is Records
2004 Superjoint Ritual Four Doses of American Hatred Sanctuary Records MCD
2004 Christ Inversion To Lord Lucifer My First Born Housecore Records
2005 Necrophagia + Viking Crown Draped in Treachery Season Of Mist Compil de split
Necrophagia : 5 titres
Viking Crown : 11 titres
2007 Down Down III: Over the Under Warner Music Group
2008 Arson Anthem Arson Anthem Housecore Records EP
2010 Down Diary of a Mad Band: Europe in the Year of VI Roadrunner
Warner
Live
2010 Arson Anthem Insecurity Notoriety Housecore Records
2012 Down Down IV Part I - The Purple EP Roadrunner EP
2013 Phil Anselmo & the Illegals War of the Gargantuas Housecore Records split Cd avec Warbeast
2013 Phil Anselmo & the Illegals Walk Through Exits Only Housecore Records

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Keith Spera, « Phil Anselmo Battled Back from Drugs and Surgery to Rock as Hard as Ever », NOLA.com,‎ 25 janvier 2011 (consulté le 5 février 2011)
  2. (en) « Phil interview at ozzfest 2002 with Opie and Anthony » (consulté le 18 juin 2008)
  3. a et b (en) « Phil Anselmo : only a fool would leave out Black Sabbath », sur metalhammer.co.uk (consulté le 12 septembre 2012)
  4. a, b et c (en) « Phil interview at vampirefreaks.com » (consulté le 11 avril 2010)
  5. (en) D. X. Ferris, Reign in Blood, New York, Continuum International Publishing Group,‎ 2008 (ISBN 0-8264-2909-2 et 9780826429094, lien LCCN?, résumé), p. 12
  6. (en) « Down's Philip Anselmo on Bruce Dickinson's Radio Show; Audio Available », roadrunnerrecords.com (consulté le 02 octobre 2011)
  7. (en) « Darien lake concert frays nerves again band's singer charged with assault », Buffalo News,‎ 29 juin 1994 (lire en ligne)
  8. (en) « N.O. native, Pantera singer, arrested in guard's assault », The Advocate,‎ 26 octobre 1994 (lire en ligne)
  9. (en) « Rock singer assault case ajourned for third time », Buffalo News,‎ 26 octobre 1994 (lire en ligne)
  10. (en) « The Scuttlebutt », Salt Lake Tribune,‎ 12 mai 1995 (lire en ligne)
  11. (en) « Pantera singer changes his tune », Grand Forks Herald,‎ 21 april 1995 (lire en ligne)
  12. (en) « Vinnie Paul : 'If Philip Anselmo really wants to place any blame, he needs to look in a mirror' », BlabberMouth
  13. (en) “”, « Phil Anselmo giving statement about the murder of dimebag », YouTube,‎ 4 avril 2007
  14. (en) « Phil Anselmo on Vinnie Paul: "My door is wide open" », http://www.metalhammer.co.uk (consulté le 29 septembre 2012)
  15. (en) « Arson Anthem profile page : Biography, onterview and album reviews », Musicemissions.com (consulté le 27 août 2010)
  16. (en) « Phil Anselmo extreme metal album in early 2013 », Thrashm,‎ 15 octobre 2012 (lire en ligne),« Chronique Philip H. Anselmo & the Illegals : Walk Through Exits Only », sur vs-webzine.com,‎ 2 août 2013 (consulté le 2 septembre 2013)
  17. (en) « Philip's record label 'Housecore Records' », sur thehousecorerecords.com (consulté le 9 avril 2008)
  18. (en) « Housecore and Baphomet records end partnership », sur roadrunnerrecords.com (consulté le 9 août 2008)
  19. (en) Gary Graff, « Pantera's Haunted House », sur ABC News (consulté le 9 mai 2012)
  20. (en) « Creation of The House Of Shock »
  21. « The Manson Family », sur imdb.com (consulté le 3 septembre 2013)
  22. (en) « Broadcast Yourself », youtube.com (consulté le 27 août 2010)
  23. (en) « Pantera in Montreal », infinit.net,‎ 09 mars 1995 (consulté le 27 août 2010)
  24. (en) « AMDB : Superjoint Ritual », sur austinchronicle.com
  25. (en) Mike Gitter, « Phil Anselmo on New Orleans after Hurricane Isaac, Down and his Upcoming Solo Album », sur noisecreep.com,‎ 24 september 2012 (consulté le 5 octobre 2012)
  26. (en) « By demons be driven: revolver interview : Phil Anselmo from Pantera », sur ubuntuforums.org (consulté le 27 août 2010)
  27. (en) Rick Florino, « Philip Anselmo shares some horror favorites; to begin monthly Bloody Disgusting column soon! », sur bloody-disgusting.com,‎ 10 mars 2010
  28. a et b (en) Scoop Malinowski, « Celebrity boxing fan: musician Philip Anselmo », sur boxinginsider.com,‎ 14 may 2008 (consulté le 13 mars 2010)
  29. (en) Philip Anselmo, « Philip H. Anselmo talks boxing », sur boxinginsider.com,‎ 9 mars 2010
  30. (en) « Philip visits New Orleans Saints », sur philanselmo.com,‎ 29 juine 2010 (consulté le 30 juin 2010)
  31. (en) Thor Christensen, « Overdose put Pantera's Anselmo on straight path », Calhoun Times,‎ 26 avril 1997, p. 39 (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :