Phelsuma lineata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phelsuma lineata

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Phelsuma lineata

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Genre Phelsuma

Nom binominal

Phelsuma lineata
Gray, 1842

Synonymes

  • Phelsumia lineata var. bifasciata Boettger, 1913
  • Phelsuma lineata chloroscelis Mertens, 1962
  • Phelsuma minuthi Börner, 1980

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/77

Phelsuma lineata est une espèce de geckos de la famille des Gekkonidae[1]. En français elle peut être nommée Gecko diurne ligné, Gecko diurne rayé, Phelsume rayé ou Phelsume ligné.

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Phelsuma lineata selon l'UICN (consulté le 3 mai 2013).

Cette espèce est endémique de Madagascar[1]. Elles se rencontre au centre, à l'est et au nord-ouest selon les sous-espèces.

Durant la journée la température dépasse les 25°C, avec des pointes locales à 30°C. La nuit celles-ci chutent aux alentours de 20°C. L'hygrométrie varie entre 60 et 80 % selon les moments de la journée et la saison. L'hiver les températures chutent quelque peu.

Description[modifier | modifier le code]

Phelsuma lineata
Phelsuma lineata

C'est un gecko arboricole vert clair, avec une grande tache rouge au centre du dos, qui s'étire en s'estompant vers l'arrière. Il présente également une petite tache rouge sur la tête, et une ligne noire sur chaque flanc. La queue est plus claire, tirant sur le jaune, parfois bleutée selon les individus. Elle mesure jusqu'à 130 mm pour la sous-espèce lineata et jusqu'à 100 mm pour la sous-espèce bombetokensis.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (1 novembre 2012)[2] :

  • Phelsuma lineata bombetokensis Mertens, 1964
  • Phelsuma lineata elanthana Krüger, 1996
  • Phelsuma lineata lineata Gray, 1842
  • Phelsuma lineata punctulata Mertens, 1970

La sous-espèce Phelsuma lineata dorsivittata a été élevée au rang d'espèce.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ce gecko est insectivore mais il consomme également des fruits, dont il lèche la pulpe.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction se produit au printemps, lors de la remonté des températures après l'hiver. Cette période plus fraiche semble nécessaire au déclenchement du comportement reproducteur.

Les femelles pondent jusqu'à six fois deux œufs durant la saison. Les œufs incubent un peu plus de deux mois dans des conditions normales (température moyenne de 28°C).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom spécifique lineata vient du latin lineatus, rayé, en référence à l'aspect de ce saurien[1].

En captivité[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en terrariophilie.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1842 : Description of some new species of Reptiles, chiefly from the British Museum collection. The Zoological Miscellany, vol. 2, p. 57-59 (texte intégral).
  • Krüger, 1996 : Zur Nomenklatur der lineata-Gruppe in der Gattung Phelsuma (Reptilia: Sauria: Gekkonidae). Sauria, vol. 18, no 3, p. 37-42.
  • Mertens, 1964 : Fünf neue Rassen der Geckonengattung Phelsuma. Senckenbergiana Biologica, vol. 45, p. 99-112.
  • Mertens, 1970 : Neues über einige Taxa der Geckonengattung Phelsuma. Senckenbergiana biologica, vol. 51, p. 1-13.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anders, 2008 : Der Streifentaggecko Phelsuma lineata. Natur und Tier Verlag, Münster, p. 1-64.
  • Rösler & Ineich, 2010 : Das Typenmaterial von Phelsuma lineata punctulata Mertens 1970. Elaphe, vol. 18, no 2, p. 14-17.

Notes et références[modifier | modifier le code]