Pheidole megacephala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Pheidole megacephala est une fourmi invasive qui est parvenue à se répandre sur toute la surface de la terre. Dans les zones envahies, elle est une menace pour les invertébrés et la végétation locale. Elle pose aussi problème lorsqu'elle entre dans les habitations. Une étude réalisée en 2012[1] montre que son introduction à Hawaï est responsable de la disparition du lézard Emoia impar, mais aussi de nombreuses autres espèces de vertébrés endémiques de l'île[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon AntWeb (22 mars 2012)[3], cette espèce comprend les sous-espèces suivantes :

  • Pheidole megacephala costauriensis
  • Pheidole megacephala duplex
  • Pheidole megacephala ilgi
  • Pheidole megacephala impressifrons
  • Pheidole megacephala megacephala
  • Pheidole megacephala melancholica
  • Pheidole megacephala nkomoana
  • Pheidole megacephala rotundata
  • Pheidole megacephala scabrior
  • Pheidole megacephala speculifrons
  • Pheidole megacephala talpa

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Atta testacea Smith 1858
  • Formica edax Forskal 1775
  • Formica megacephala Fabricius 1793
  • Myrmica suspiciosa Smith 1859
  • Myrmica trinodis Losana 1834
  • Oecophthora perniciosa Gerstacker 1859
  • Oecophthora pusilla Heer 1852

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Fisher et Ivan Ineich, Cryptic extinction of a common Pacific lizard Emoia impar (Squamata, Scincidae) from the Hawaiian Islands. Oryx, DOI:10.1017/S0030605310001778
  2. Disparition inquiétante de deux espèces de lézards communs aux îles Hawaii, communiqué du CNRS
  3. AntWeb, consulté le 22 mars 2012

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]