Phare de Litløy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de Litløy
Le phare de Litløy.
Le phare de Litløy.

Coordonnées 68° 35′ 36″ N 14° 18′ 31″ E / 68.593333, 14.30861168° 35′ 36″ N 14° 18′ 31″ E / 68.593333, 14.308611  
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Localisation Litløya
Construction 1912

Géolocalisation sur la carte : Norvège

(Voir situation sur carte : Norvège)
Phare de Litløy

Le phare de Litløy (ou Littleisland) est situé sur l'île de Litløya dans la municipalité de , comté de Nordland, Norvège. Cette île fait partie de l'archipel Vesterålen[1].

Le phare et les bâtiments attenants furent construits en 1912, l'ampoule elle-même fut mise sous tension en 1959. Au milieu des années 1980, le phare fut automatisé. Les personnes qui ont travaillé au phare de Litløy sont tout de même restés, surtout pour la maintenance du phare et de ses dépendances. Ensuite il y eut un besoin de garder l'activité maritime sous observation, à la fois pour contrôler et assister, si besoin est. Il y eut aussi une station météorologique sur l'île. Plus tard, le coût provoqué par le maintien de travailleurs sur l'île provoqua son dépeuplement le 26 juin 2003.

En 2005/2006, la Norwegian Coastal Administration (NCA) vendit 20 phares le long des côtes norvégiennes[2],[3]. Un de ceux-ci était le phare de Littleisland. La municipalité de Bø a reçu la proposition de racheter le phare, mais choisi de ne pas accepter l'offre. Il fut alors venu à Ellen Marie Hansteensen. Elle acheta le phare dans le but de le rendre accessible au public, avec l'accord de la loi norvégienne (Stortingsmelding 28, 2000–2001)[4],[5].

Depuis 2006, Hansteensen a rénové la plus grande partie de la propriété pour offrir un hébergement et des visites d'une journée aux visiteurs pour permettre d'explorer l'île. Stein Halvorsen est l'architecte du projet[6]. Il existe aussi des visites guidées des bâtiments, sur demande. Le projet fut documenté par la Norwegian Broadcasting Corporation (Norge Rundt, autumn of 2006, ’Der ingen skulle tru at nokon kunne bu’, autumn of 2011)[7],[8].

Le propriétaire du phare est le dernier habitant de l'île.

La NCA a enlevé le signal fonctionnant au diesel en 2009. Il fut remplacé par une lumière fonctionnant à l'énergie solaire. Le nouveau signal est un signal blanc, toutes les 10 secondes. La lumière est visible de 12 milles marins (22,224 km). L’ancienne lumière était visible de 20 milles marins (37,04 km)[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Litløy Lighthouse » (voir la liste des auteurs)

  1. Russ Rowlett, « Lighthouses of Norway: Lofoten », University of North Carolina at Chapel Hill,‎ 19 juillet 2011 (consulté le 2012-07-27)
  2. (no) « Kystverket selger fyr », Kystverket
  3. (no) « 20 fyr til salgs », NRK
  4. (no) « Ti nye fyr selges », Kystverket
  5. (no) « Solgte 16 eiendommer i 2005 », Kystverket
  6. (no) « Stein Halvorsen AS Sivilarkitekter MNAL »
  7. (no) « Dugnad på Litløy fyr », NRK Norge Rundt,‎ 27.10.2006
  8. (no) « Der ingen skulle tru at nokon kunne bu », NRK besøker Litløy fyr
  9. (no) « Det gamle fyret på Litløya i Bø er sløkt » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Bø kommune
  10. (no) Kystverket, Norske Fyrliste 2011,‎ 2011, PDF (ISBN 9788245010398, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]