Phan Văn Khải

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phan Văn Khải

Phan Văn Khải (潘文凱, né le 25 décembre 1933 à Cu Chi, Saigon), fut le premier ministre du Viêt Nam du 24 septembre 1997 au 24 juin 2006. Réélu en 2002. Il a été maire de Hô Chi Minh Ville de 1985 à 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de 14 ans, il est membre du mouvement des enfants de la révolution.

À 21 ans, Phan Văn Khải fait partie des combattants de la résistance anti-coloniale contre la France et est un sympathisant de la révolution communiste.

Après les accords de Genève de 1954, il s'installe dans le nord du Viêt Nam et participe à la réforme agraire du nouveau gouvernement communiste du Viêt Nam du Nord.

A l'âge de 26 ans, il est admis au Parti Communiste du Viêt Nam.

Il termine ses études au Collège des langues étrangères de Hanoi puis étudie l'économie pendant 5 ans en URSS à l'Université de Moscou.

Il revient au Viêt Nam où il intègre la haute administration en tant qu'économiste.

En 1973, Mr. Khai rejoint le "Vietcong" pour former la future administration communiste du sud Viêt Nam.

En 1974, il revient à Hanoi pour travailler pour le Comité de réunification national du Gouvernement.

À la fin de la guerre du Viêt Nam en avril 1975 et la chute de Saigon, il est nommé vice-directeur de la planification du comité populaire de Ho Chi Minh Ville.

En 1981, il devient le maire-adjoint de l'ancienne Saigon (Ho Chi Minh Ville) puis en 1985, en est élu maire.

En 1989, il est nommé au Comité national du plan.

En 1991, il est nommé vice-président du conseil des ministres du gouvernement du Viêt Nam, membre du bureau politique du comité central du parti communiste et vice-premier ministre en 1992.

En 1997, il est élu premier ministre et réélu en 2002.

En juin 2005, il est le premier premier ministre du Viêt Nam communiste à se rendre aux États-Unis où il rencontre le président George W. Bush.

Phan Van Khai qui avait déjà voulu démissionner auparavant et dont l'Assemblée Populaire avait rejeté sa demande a émis le souhait de passer la main en avril à son Vice- premier ministre car lui étant trop âgé et fatigué. Il ne s'est pas représenté aux élections au bureau politique du Parti Communiste, centre réel du pouvoir.

Le 10e Congrès du Parti Communiste Vietnamien étant consacré en grande partie au renouvellement de la classe politique a permis à Phan Van Khai de proposer sa démission au Président de l'État, Tran Duc Luong, qui l'a soumise au vote parlementaire. L'Assemblée Populaire l'ayant acceptée, celui-ci a quitté ses fonctions le 24 avril 2006.