Phérécyde d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phérécyde.

Phérécyde d'Athènes ou de Léros est un mythographe et logographe grec (vers 480 av. J.-C.).

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Il serait né dans l'île de Léros, mais semble avoir vécu très longtemps à Athènes[1] . C'est pourquoi on l'appela Phérécyde d'Athènes, bien que la Souda les distingue. Sa vie est très mal connue, d'autant plus qu'il est souvent confondu avec son homonyme Phérécyde de Syros[2] . Il partage la même passion que son contemporain Hellanicos, pour la logographie.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Tous les grands traités de Phérécyde d'Athènes sont perdus, comme l'histoire de son île natale, Léros, un essai sur Iphigénie et sur les festivals de Dionysos. Toutefois, ont été préservés de nombreux fragments de son ouvrage majeur, une Histoire mythologique en 10 livres des dieux et des héros, écrite en dialecte ionien. Cet ouvrage fréquemment cité par les scholiastes et le Pseudo-Apollodore, a permis la préservation de nombreux fragments.

Sa généalogie des dieux et des héros relatait une théogonie et une description des âges héroïques en Grèce, notamment du Ve siècle. Il modifia les légendes, dans le but, non des les rationaliser, mais plutôt dans celui de les adapter à la foi populaire. Phérécyde d'Athènes ne peut pas être considéré comme l'équivalent d'Hécatée de Milet, le mythographe tardif, car l'œuvre généalogique de ce dernier (les Généalogies) est plus sceptique et plus critique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Felix Jacoby, Atthis, Oxford, 1949.
  • M. L. West, Early Greek Philosophy, Oxford, 1971, p. 1-75.
Éditions

Notes et références[modifier | modifier le code]