Phénomène Jedi de 2001

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phénomène du recensement Jedi en Angleterre et au Pays de Galles, en 2001.

Le phénomène Jedi de 2001 est un mouvement qui eut lieu à partir de 2001 dans divers pays anglophones et qui consista, pour les citoyens de ces pays, à indiquer sur leur formulaire de recensement que leur religion était « Jedi » ou « Jedi Knight » (chevalier Jedi), dit aussi Jediisme, en référence à l'ordre religieux de l'univers fictionnel de Star Wars.

La campagne fut organisée en faisant circuler des courriels prétendant que si assez de personnes écrivaient « Jedi », cette religion serait officiellement reconnue par le gouvernement. Les courriels demandaient parfois aux gens de dire que leur religion était « Jedi » « parce que vous aimez Star Wars » ou « juste pour ennuyer les gens ».

D'autres raisons ont été évoquées pour expliquer ce comportement, comme l'esprit frivole, l'envie de protester ou de se moquer du recensement ou de la religion, ou le désir d'affirmer ou de prétendre qu'on est un chevalier Jedi.

À ce jour, aucun pays n'a officiellement reconnu le phénomène Jedi comme étant une religion.

Impact du phénomène[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

En Australie, plus de 70 000 personnes se sont déclarés membres de l'ordre Jedi lors du recensement de 2001. L'Australian Bureau of Statistics publia un communiqué[1] annonçant que toute réponse liée aux Jedi serait comptée comme « indéfinie ».

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

En Nouvelle-Zélande, plus de 53 000 personnes furent listées comme étant Jedi, équivalent à 1,5 % de la population, le plus grand score dans le monde, cette année-là. Considérée comme « Notée, mais non prise en compte », la religion Jedi aurait été la deuxième de Nouvelle-Zélande ; les résultats de ce recensement ayant été :

Lors du recensement de 2006, il y eut une forte baisse de « Jedi », avec seulement 20 000 personnes l'indiquant comme leur religion.

Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, 20 000 Jedi furent comptés lors du recensement de 2001[2].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

En Angleterre et au Pays de Galles 390 127 personnes (près de 0,8 % de la population) indiquèrent que Jedi était leur religion sur leur formulaire de recensement en 2001, faisant d'elle la quatrième religion indiquée. Les plus grands pourcentages venaient typiquement de villes avec une importante population étudiante. Les pourcentages des affiliations religieuses (sans compter les athées et ceux qui n'ont pas répondu) étaient :

Jedi n'est toujours pas reconnue comme une religion officielle dans les pays où le mouvement a eu lieu, bien que le Royaume-Uni lui ait assigné son propre code pour le dépouillement des résultats du recensement.

L'Office britannique des statistiques a indiqué que le fait que « Jedi » ait son propre code ne lui confère pas le statut de religion officielle ; cela veut simplement dire qu'il a été enregistré comme une réponse courante.

République tchèque[modifier | modifier le code]

Bien que le phénomène ait débuté en 2001, le recensement de 2011 en République tchèque compte 15 070 chevaliers Jedi[3] par rapport aux 1 083 899 catholiques et aux 707 649 croyants non pratiquants.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]