Phères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 23′ 01″ N 22° 44′ 47″ E / 39.383611, 22.746388

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phérès.

Phères est une ville et un port de Thessalie, en Grèce.

Plusieurs récits de la mythologie se déroulent à Phères. Dans l’Iliade, trois générations de la famille royale de Phères sont mentionnées : Ortiloque, qui engendre Dioclès, lequel à son tour a deux fils, Créthon et Orsiloque, tués tous les deux au combat par Énée[1]. À un moment donné, Phères est gouvernée par le roi Admète, dont l'épouse, Alceste, fut sauvée de la mort par Héraclès : la tragédie d'Euripide Alceste prend ce récit pour sujet.

À l'époque classique, au IVe siècle, Phères est gouvernée par des tyrans : Lycophron de Phères, Jason de Phères (assassiné en 370) puis Alexandre de Phères (369-358).

À l'époque ottomane, Phères était appelée Velestino. C'est le lieu de naissance du lettré, humaniste et révolutionnaire grec Rigas. Ce fut aussi le lieu d'une bataille de la Guerre gréco-turque de 1897 et d'affrontements entre les troupes allemandes d'occupation et la Résistance grecque durant la Seconde guerre mondiale.

Liste des tyrans de Phères[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Iliade, V, 541-560.