Pfälzerwald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

49° 17′ 24″ N 7° 52′ 30″ E / 49.29, 7.875 ()

Pfälzerwald
Carte de localisation du Pfälzerwald incluant la Vasgovie.
Carte de localisation du Pfälzerwald incluant la Vasgovie.
Géographie
Altitude 673 m, Kalmit
Superficie 1 771 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Rhénanie-Palatinat
Géologie
Âge 250 millions d'années
Roches Roches sédimentaires

Le Pfälzerwald (littéralement « forêt palatine ») est un groupe de montagnes de Rhénanie-Palatinat (Allemagne).

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Paysage typique, avec montagnes anciennes vallonnées, couverte de forêts (ici mélange de feuillus et résineux), avec prairies et habitations, et quelques cultures dans les vallées

Ce massif est situé entre Kaiserslautern au nord, Landau à l'est et Pirmasens à l'ouest. Le Pfälzerwald se situe au nord des Vosges, de l'autre côté de la frontière française. Le sommet le plus élevé est le Kalmit (673 mètres) dans la Haardt. Le Pfälzerwald est une région forestière, mais dispose aussi d'un vignoble sur son versant oriental (la Haardt)

Géologie[modifier | modifier le code]

Coupe naturelle sur site géologique remarquable, où l'on peut observer des litages variés (horizontaux, obliques ou entrecroisés) dans le sable grésifié et plus ou moins ferrugineux, témoignages ancien du travail de l'eau, ancien et récent (érosion hydrique et éolienne). On observe aussi les décochements dus aux failles, faillettes et microfailles ; dans le Pfälzerwald (littéralement « forêt palatine ») dans un groupe de montagnes du land de Rhénanie-Palatinat.

On y observe des formations remarquables de grès bigarré, plus ou moins érodées, qui se sont déposées dans cette région il y a environ 200 millions d'années, au début de l'ère secondaire. Elles forment l'élément géologique dominant.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Il fait partie de la réserve de biosphère transfrontalière des Vosges du Nord-Pfälzerwald (ou réserve de biosphère transfrontalière Pfälzerwald-Vosges du Nord) dont la partie allemande est depuis 1998 classée en parc naturel (parc naturel de la forêt palatine, reconnu par l'UNESCO en 1992, comme 12e réserve de biosphère en Allemagne[1]).

C'est là dans les vignes en friches et les vergers traditionnels que le bruant zizi (Emberiza cirlus) possède ses seuls sites de nidification en Allemagne.

Activités[modifier | modifier le code]

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Le parc et la réserve de biosphère concourent, avec les habitants et acteurs économiques à la restauration, protection et gestion des ressources naturelles, « contribuent à lutter contre les nuisances environnementales et visent à favoriser un comportement respectueux de l’environnement. Les programmes de développement, la recherche, les observations et les campagnes de sensibilisation ont pour mission de promouvoir et d’assurer, sur le long terme, une cohabitation harmonieuse de l’homme et de la nature »[1]. Dans le cadre du programme Man & Biosphère de l'UNESCO, les réserves de la biosphère visent la cohabitation harmonieuse de l'homme et de la nature.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales ressources économiques sont la sylviculture, la viticulture et le tourisme de nature et gastronomique, qui peut s'appuyer sur des paysages de qualité, une faune, flore et fonge variées.

Vue panoramique sur le Pfälzerwald.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Daniel Häberle, « Der Pfälzerwald », Geographische Zeitschrift, 17. Jahrg., 6. H., 1911, pp. 297-310 [lire en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le parc naturel de la Forêt palatine, consulté 9 octobre 2011