Peyman Yazdanian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peyman Yazdanian (persan : پیمان یزدانیان) est un pianiste et compositeur iranien, né en 1968 à Téhéran.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été formé localement par le pianiste Farman Behboud, il va suivre les cours de Gerhard Geretschlaeger à Vienne et Ginette Gaubert à Marseille. En direction d’orchestre, il a également été l’élève d’Iradj Sahbai à Strasbourg. En tant que pianiste-interprète, il décroche en 2000 le premier prix du concours d’excellence à la Confédération musicale de France ; il est reconnu pour[réf. nécessaire] ses interprétations des œuvres de Rachmaninov, Liszt, Beethoven ou Chopin.

À partir de 1998, il se lance dans l’écriture de musiques de films, avec Le vent nous emportera du réalisateur iranien Abbas Kiarostami. Son travail est salué par la critique internationale qui lui décerne le prix de la meilleure musique de film pour The Little Bird Boy de Rahbar Ghanbari au festival d’Olympie en 2002.

Reconnu à l’étranger, Peyman Yazdanian réalise la musique de Summer Palace du cinéaste chinois Lou Ye, long-métrage qui sera sélectionné pour le festival de Cannes en 2006. Il compose toujours pour des réalisateurs iraniens, comme Une nuit pour Niki Karimi (2005) ou La Fête du feu pour Asghar Farhadi (2006), mais apporte également son concours à des productions franco-italiennes (The Forbidden Chapter en 2006), allemandes (Full Metal Village, meilleur documentaire à la Guild of German Art House Cinemas en 2007) ou américaines comme Man Push Cart (sélectionnée au Sundance Film Festival).

Peyman Yazdanian écrit également des musiques pour le théâtre ainsi que des œuvres de piano solo. Il est le créateur d’une nouvelle forme d’expressionnisme basée sur des motifs persans et ses accents orientaux.[réf. nécessaire] Il prépare actuellement[Quand ?] l’enregistrement de son œuvre A Tea Collection for String Ensemble, consacrée aux bienfaits du thé, à fort ancrage culturel et historique, par le London Symphonic Orchestra.

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Sauf précision contraire, le titre donné est celui de la version en anglais.

Disques[modifier | modifier le code]

  • 2001 – Themes, Hermes Records
  • 2003 – Iradj Sahbai, Igor Stravinsky, Kargah-e Musiqi
  • 2003 – Goosh 1, Mahriz-e Mehr
  • 2004 – Second Take, Hermes Records
  • 2005 – La Muerte del Angel, Ahange Parsian
  • 2007 – Crossing, Hermes Records
  • 2008 – Clouds, Hermes Records
  • 2008 – On the Wind, Hermes Records
  • 2010 – Suites, Hermes Records
  • à paraître – Morceaux choisis, Ohrwurm

Récompenses[modifier | modifier le code]

En décembre 2002, Peyman Yazdanian a remporté le prix de la meilleure musique de film au 5e festival d’Olympie (en Grèce) pour The little birdboy de Rahbar Ghanbari.

Autres travaux[modifier | modifier le code]

Compositions pour piano[modifier | modifier le code]

Peyman Yazdanian a écrit plus de quarante œuvres pour piano solo, notamment 4 préludes, 2 fantaisies, une ballade, une barcarole. (1979–2007)

Compositions pour orchestre[modifier | modifier le code]

A Tea Collection for String Ensemble est en sept mouvements. C’est une suite pour orchestre, mais elle peut être jouée par un quatuor à cordes. (2007) Peyman Yazdanian projette[Quand ?] de l’enregistrer avec le London Symphonic Orchestra.

Enregistrements pour piano[modifier | modifier le code]

Il a joué et enregistré trois musiques de sa propre composition, un hommage à Ravel, ainsi que quinze chants traditionnels arrangés au piano par Irajd Sahbai dans un disque édité par Kargah Musiqi en 2003.

Il a joué et enregistré Eghbal, une œuvre de Mohammad Reza Darvishi, pour une disque de la série Goosh, sorti par les éditions Mahriz cette même année.

Musiques pour pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

Peyman Yazdanian a composé la musique de la pièce For a More Important Thing, tirée du livre Hope For the Flowers, sur une mise en scène de Sheyda Safavi en 1998.

Musique pour le multimédia[modifier | modifier le code]

Peyman Yazdanian est l’auteur des bandes originales des CD ROM Cinema ’76, Footballopedia ’98 et Art Gallery parues chez de Negah Multimedia, mais aussi de celle de Kish 77, parue chez Kish Free Zone Organization.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]