Peur bleue (film, 1999)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peur bleue.
Page d'aide sur les redirections « Deep Blue Sea » redirige ici. Pour le film de 2011, voir The Deep Blue Sea.

Peur bleue ou Terreur sous la mer au Québec (Deep Blue Sea) est un film américain réalisé par Renny Harlin, sorti en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur une ancienne base de ravitaillement de sous-marins perdue au milieu de l'océan, une équipe de biologistes se livre à des manipulations génétiques sur le cerveau des requins dans le but de trouver un remède contre la maladie d’Alzheimer. L'expérience tourne mal, les requins sont différents, leurs capacités ont évolué… Ils vont alors se déchaîner et attaquent la plate-forme, fragilisée par une tempête dans le même temps. La terreur règne dans le bâtiment, et les biologistes doivent trouver la sortie dans ce labyrinthe avant qu'il ne soit trop tard !

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Morts[modifier | modifier le code]

  • Nombre de morts : 9 (6 hommes + 3 femmes)+ 3 requins ; soit, par ordre chronologique :
    • le pilote de l'hélicoptère : mort dans le crash de l'hélicoptère.
    • le copilote de l'hélicoptère : mort dans le crash de l'hélicoptère.
    • l'opérateur du treuil de l'hélicoptère : mort dans le crash de l'hélicoptère.
    • Brenda Kerns : meurt suite au crash de l'hélicoptère sur la cabine où elle était.
    • Jim Whithlock : après avoir eu le bras arraché par un des squales et après être tombé à l'eau à cause de la tempête, il meurt à cause du requin qui le projette sur la vitre de la base de ravitaillement sous-marin.
    • Russel Franklin : alors qu'il est en train de parler afin de trouver une solution pour échapper aux requins-marsouin, il n'a pas le temps de finir son discours que l'un d'eux le gobe par derrière.
    • Janice Higgins : Alors qu'elle tombe à l'eau, Blake essaye de la faire remonter mais elle est soudainement dévorée par un des requins.
    • Tom « Scoggs » Scoggins : Dévoré par surprise.
    • Dr Susan McCallister : Dévorée.
    • les 3 requins-marsouin.
  • Nombre de survivants : 2 (Carter Blake + Sherman Dudley)

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le grand nombre d'effets spéciaux numériques du film fut vivement critiqué lors de sa sortie en salle.
  • Le réalisateur Renny Harlin fait une courte apparition en tant qu'employé quittant la plateforme au début du film (on le reconnaît à ses longs cheveux blonds).
  • Le personnage de Russell Franklin fait allusion, avant de mourir à un événement qui lui était arrivé (avalanche). Les scénaristes ont-ils pensé à cet autre film Deep white snow (Peur blanche) ?
  • Les trois requins meurent de la même manière que les requins dans Les Dents de la mer 1, 2 et 3 (par une bombonne de gaz pour le premier, électrocution pour le second et explosif pour le dernier).
  • Le "requin tigré" du début a une plaque d'immatriculation de voiture venant de Louisiane. Référence évidente au premier volet des "Dents de la mer" dans lequel une plaque du même état se trouve dans un requin tigre à qui on ouvre le ventre.
  • Le requin à la plaque d'immatriculation semble être une invention ou une erreur des scénaristes ou des traducteurs, car il est appelé "requin tigré", hors cette espèce n'existe pas, et de plus il ne ressemble à aucune espèce existante de grands requins.

Bande originale[modifier | modifier le code]

  • Good and Plenty, interprété par Divine
  • El Paradiso Rico, interprété par Deetah
  • Deepest Bluest (Shark's Fin), interprété par LL Cool J
  • Say What, interprété par LL Cool J
  • I Can See Clearly Now, interprété par Johnny Nash
  • Get Tha Money (Dollar Bill), interprété par Hi-C et DJ Quik
  • Just Because, interprété par F.A.T.E.
  • Remote Control Soul, interprété par Bass Odyssey

Distinctions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]