Français (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Peuple français)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Français (homonymie).

Français

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Personnalités françaises, du XVe siècle à nos jours :
1re rangée : Jeanne d'ArcJacques CartierRené DescartesMolièreBlaise PascalLouis XIVVoltaireDenis DiderotNapoléon Ier
2e rangée : Victor HugoAlexandre DumasÉvariste GaloisJules VerneLouis PasteurGustave EiffelPierre de CoubertinHenri de Toulouse-LautrecMarie Curie
3e rangée : Marcel ProustCharles de GaulleJoséphine BakerJacques-Yves CousteauAlbert CamusÉdith PiafFrançois MitterrandBrigitte BardotZinédine Zidane

Populations significatives par région
Drapeau de la France France 65 800 000[réf. nécessaire]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Plus de 300 000
Drapeau de la Suisse Suisse 158 862
Drapeau des États-Unis États-Unis 125 171
Drapeau de la Belgique Belgique 113 563
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 110 000
Drapeau de l'Espagne Espagne 95 052
Drapeau du Canada Canada 78 647
Drapeau d’Israël Israël 54 886
Drapeau de l'Italie Italie 46 987
Drapeau du Maroc Maroc 45 269
Drapeau du Luxembourg Luxembourg 30 352
Drapeau de l'Algérie Algérie 30 344
Drapeau du Brésil Brésil 19 754
Drapeau de l'Australie Australie 19 104
Sénégal Sénégal 18 332
Drapeau de l’Argentine Argentine 14 444
Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 13 778
Drapeau de Monaco Monaco 9 800
Population totale 66 000 000 env.[réf. nécessaire]
Autres
Régions d’origine

Europe de l'Ouest

Religions

Traditionnellement Chrétien (cf. Religion en France)

Ethnies liées

Peuples latins
Peuples germaniques
Celtes
Canadiens français
Franco-Américains

L'expression peuple français désigne, dans son acception juridique française, l'ensemble des personnes de nationalité française au nom duquel la justice est quotidiennement rendue et qui légitime toute action du gouvernement français. Toutefois, cette expression a pris dans l'histoire des sens différents, notamment avant que la notion de nationalité soit définie au cours du XIXe siècle, et elle a été aussi largement utilisée dans des contextes politiques variés où elle ne désignait pas simplement une notion juridique.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

L'adjectif français est employé ici pour qualifier ce qui est relatif à la France : sa langue, sa civilisation, sa culture.

Le qualificatif Français a deux sens :

  • l’ensemble des 65 585 857 personnes (au 1er janvier 2013) qui résident en France, dont 33 817 227 femmes et 31 768 630 hommes[1], soit 235 676 Français de plus qu'au 1er janvier 2012.
C'est le sens utilisé communément, notamment par l'Insee pour les recensements qui comptabilisent toutes les personnes qui résident en France, quelle que soit leur nationalité. Français est le gentilé de France, c'est-à-dire que les personnes qui habitent en France sont appelées des Français. Le recensement de ces personnes résidant en France (c'est-à-dire les personnes qui habitent en France, de nationalité française ou étrangère) est assuré par l'Insee sous le vocabulaire Population totale de la France[2]. Au 1er janvier 2008, la population de la France était de 63 753 140 habitants (France métropolitaine [3] + DOM) + 720 000 (TOM) soit 64 473 140 habitants[4] dont 5,7 % d'étrangers[5].
  • l’ensemble des 63 379 349 personnes (au 1er janvier 2013) de nationalité française, qu'ils habitent en France ou à l'étranger.
Ce sont les citoyens de la République française « sans distinction d'origine, de race, ou de religion ». Le Code civil définit la nationalité française, les conditions de son obtention ainsi que les droits et devoirs inhérents à celle-ci. Le nombre de Français (au sens de « personnes ayant la nationalité française ») est estimé au 1er janvier 2013 à 65 585 857 habitants moins les 3 817 562 étrangers[6], plus les 1 611 054 personnes de nationalité française expatriées[7]), soit un total de 63 379 349.

Français établis hors de France[modifier | modifier le code]

Ces chiffres, fournis par le Ministère des Affaires étrangères, ne sont pas censés être complets car ils se basent sur des déclarations volontaires faites par les résidents français à l'étranger (que le Quai d'Orsay invite vivement à faire auprès de ses ambassades, afin également de faciliter les formalités administratives liées aux autorisations de séjour dans les pays concernés, la facilitation des déplacements dans ces pays ou lors de retours occasionnels en France, le maintien de droits en France auprès de certains organismes, et les opérations relatives aux rapatriements de revenus ou la défense des intérêts et droits légaux des personnes concernées dans ces pays).

Les personnes déclarées sont maintenant automatiquement retirées des fichiers consulaires après 5 ans (durée maximale de validité des passeports français), sans renouvellement de leur déclaration. Ce délai est généralement pour suivre les personnes dans des pays soumis à des visas de séjour, mais pas pour les pays où des visas de longue durée sont accordés (ou non nécessaires dans l'Union européenne où la carte d'identité valide 10 ans suffit), ni pour les personnes ayant obtenu une seconde nationalité (notamment par alliance) et qui omettent fréquemment d'effectuer ces déclarations pour renouveler leur passeport français. Dans certains pays en conflit, il est possible également que ces personnes ne soient pas déclarées comme françaises (ou n'entrent pas en contact avec l'autorité consulaire) mais utilisent un passeport issu d'un pays tiers avec lequel la France a passé des accords de coopération ou de représentation, ou bien n'y résident pas suffisamment longtemps pour justifier une telle déclaration.

Ces chiffres ne peuvent donc fournir qu'une estimation basse mais à peu près représentative de l'importance relative de la présence française dans les autres pays, avec une incertitude plus élevée pour les pays les moins fréquents.

Personnes d'origine française[modifier | modifier le code]

De nombreux chiffres circulent sur le nombre de personnes ayant ou revendiquant, dans un pays donné, des origines françaises. Les critères, les méthodes et la précision des chiffres peuvent être très variables.

Aux États-Unis, le bureau du recensement repose sur les déclarations des habitants eux-mêmes, sachant que les questions concernant les origines ne conduisent pas à des réponses obligatoires. Leurs chiffres de 2010 estiment le nombre de personnes ayant des origines françaises à 8 761 677 (chiffre ne prenant pas en compte les personnes d'origine basque), avec une marge d'erreur évaluée à +/- 55 529 personnes ; ces statistiques considèrent séparément les personnes aux origines franco-canadiennes, au nombre de 2 042 808 (+/- 28 673)[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :