Petzite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petzite
Catégorie II : sulfures et sulfosels[1]
Petzite Nagyag Roumanie (cm)

Petzite Nagyag Roumanie (cm)
Général
Classe de Strunz 02.BA.40a
Formule brute Ag3AuTe2
Identification
Masse formulaire[2] 775,77 ± 0,06 uma
Ag 41,71 %, Au 25,39 %, Te 32,9 %,
Couleur gris de plomb ; noir ; gris acier
Classe cristalline et groupe d'espace Gyroïdal - I 4 1132
Système cristallin Cubique
Réseau de Bravais Centré I
Clivage Facile sur {001}
Cassure subconchoïdale ; irrégulière
Habitus Massif ; grenu.
Échelle de Mohs de 2,50 à 3,00
Trait blanc argent ; gris acier
Éclat Métallique
Propriétés optiques
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité de 8,70 à 9,40
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La petzite est une espèce minérale composée de tellure d’or et d’argent de formule Ag3AuTe2 avec des traces de cuivre et de mercure.

Historique de la description et appellations[modifier | modifier le code]

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrit par Wilhelm Karl Ritter von Haidinger en 1845, dédiée à W. Petz qui en fit la première analyse.

Topotype[modifier | modifier le code]

Gisement 
Sacaram (Ex Nagyag), comté de Hunedoara, Transylvanie Roumanie.
Échantillons
Les échantillons de référence sont déposés :

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Cristallochimie[modifier | modifier le code]

  • Elle fait partie du groupe de uytenbogaardtite.
Groupe de uytenbogaardtite
  • Uytenbogaardtite Ag3AuS2 P 4122 4 2 2
  • Fischesserite Ag3AuSe2 I 4132 4 3 2
  • Petzite Ag3AuTe2 I 4132 4 3 2

Cristallographie[modifier | modifier le code]

Gîtes et gisements[modifier | modifier le code]

Gîtologie et minéraux associés[modifier | modifier le code]

Gîtologie 
se rencontre avec d’autre tellures dans les veines hydrothermales des dépôts aurifères.
Minéraux associés 
Acanthite, Altaïte, Calaverite Frohbergite, Hessite, Krennerite, Montbrayite, Melonite, Nagyagite, Or natif, Pyrite, Quartz, Rickardite, Sylvanite, Tétradymite, Vulcanite.

Exploitation des gisements[modifier | modifier le code]

Utilisations 
minéral exploité comme minerai d’or.

Gisements remarquables[modifier | modifier le code]

Dans le monde

  • Emperor Mine, Vatukoula, Tavua Gold Field, Viti Levu, Fiji, Cristallisations remarquables dans une mine d'or ouverte depuis 1933[4].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Econ.Geol.: 83; 395-404; Singer, D.A., Berger, V.I., and Moring, B.C. (2008): US Geological Survey Open-File Report 2008-1155.
  4. Econ.Geol.: 83; 395-404; Econ Geol (1987) 82:345-370