Petite biche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Petite biche (Dorcus parallelipipedus) est un coléoptère de la famille des Lucanidae (le moins rare dans ce groupe qui semble en régression, à cause probablement du petit nombre de bois mort et gros bois sénescents, du recul des vergers à vieux arbres de haute-tige).


Description[modifier | modifier le code]

Imago[modifier | modifier le code]

Les adultes, de taille assez variable, mesurent de 20 à 32 mm et sont donc beaucoup plus petits que les lucanes cerfs-volants. Les antennes sont coudées et se terminent en massue (en forme de dent de peigne).

Contrairement à ce qu'on observe chez la plupart des lucanidés (Lucanus cervus en particulier), le dimorphisme sexuel est relativement discret : les mandibules sont légèrement plus grandes chez le mâle, et elles présentent un denticule interne plus développé.

Larve[modifier | modifier le code]

Les larves, de type ver blanc (comme celles des hannetons), se développent pendant plusieurs années dans les souches pourries des arbres à feuilles caduques des forêts tempérées d'Europe.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Répartition et Habitat[modifier | modifier le code]

Habitat
Forêts, lisières et vieux bois des prairies ou vergers.

Biologie[modifier | modifier le code]

L'insecte se déplace lentement. Il est crépusculaire mais on l'aperçoit parfois de jour. Il est apte au vol.

On le voit de juin à septembre.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La larve, munie d'une solide paire de mandibules, se nourrit de bois en décomposition (feuillus tels que saules, peupliers, tilleuls, fruitiers...) en décomposition par les champignons et bactéries. L'adulte, comme d'autres coléoptères, apprécie la sève qui s'écoule de blessures d'arbres.


Importance écologique[modifier | modifier le code]

Comme tous les saproxylophages, sa larve contribue au processus d'humification, via la décomposition du bois mort. C'est une source d'alimentation pour de nombreux animaux (pics notamment).

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Dorcus parallelipipedus a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Scarabaeus parallelipipedus[1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Scarabaeus parallelipipedus Linné, 1758 Protonyme
  • Dorcus punctatus Pontoppidan, 1763
  • Dorcus bipunctatus Pontoppidan, 1765
  • Dorcus dama Müller, 1776
  • Dorcus infractus Bergstr., 1778
  • Dorcus capra Panzer, 1797
  • Dorcus tuberculatus Macleay, 1819
  • Dorcus bituberculatus Parry, 1874
  • Dorcus immaturus Mulsant, 1842
  • Dorcus mexicanus Benesh, 1944

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

  • Petite biche. En référence à la "grande biche" qui est le nom vernaculaire de la femelle de Lucanus cervus. Toutefois ici le nom "petite biche désigne les deux sexes de l'espèce Dorcus parallelipipedus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, C. 1758: Systema Naturae per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, Tomus I. Editio decima, reformata. Holmiæ: impensis direct. Laurentii Salvii. i–ii, 1–824 pp page 354

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :