Petit palais des sports

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petit palais des sports
Palazzetto dello Sport
Généralités
Surnom(s) PalaTiziano
Adresse Piazza Apollodoro
I-00199 Rome
Coordonnées 41° 55′ 47″ N 12° 28′ 15″ E / 41.929624, 12.470858 ()41° 55′ 47″ Nord 12° 28′ 15″ Est / 41.929624, 12.470858 ()  
Construction et ouverture
Début construction 1956
Ouverture 1957
Architecte Annibale Vitellozzi et Pier Luigi Nervi
Coût de construction 263 millions ₤ITL
Utilisation
Clubs résidents Pallacanestro Virtus Rome
M. Roma Volley
Propriétaire Ville de Rome
Équipement
Capacité 3 500

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Petit palais des sports Palazzetto dello Sport

Le Petit palais des Sports (en italien, Palazzetto dello Sport) est situé à Rome, dans le quartier Parioli, dans la région de Latium, en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut construit par l'ingénieur-constructeur italien Pier Luigi Nervi, avec la collaboration de l'architecte Annibale Vitellozzi. Il fut construit spécialement pour les 17e Jeux olympiques d'été de 1960.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le dôme de ce bâtiment est de forme aplatie démontrant un profil sphérique. Son toit sphérique de forme circulaire est recouvert de 1 620 éléments en béton armé de 25 mm d'épaisseur chacun. Tous ces éléments ont été préfabriqués avec l'aide d'une grue au centre du dôme, elle prenait les moules à brique avec le mortier de ciment et les mettaient en place. La construction et la mise en place du dôme ont pris 30 jours.

Le dôme de forme carapace est soutenu sur les bords par un cercle de 36 poutres ayant chacune la forme d'un «Y». Elles sont inclinées d'une manière tangente avec une poussée axiale pour éviter les flexions qui portent sur une autre poutre circulaire en béton armé de 2,5 m d'épaisseur et de 8,15 m de diamètre. La face extérieure du dôme est construite avec une seule poutre circulaire. Les 36 poutres ont chacune trois éléments en éventail qui traversent la poutre circulaire du dôme. Elles permettent ainsi à elles seules de supporter tout le poids du toit d'une façon égale et sans danger. Les éléments de la toiture sont soutenus par des nervures de béton en courbe légères. Cela crée de cette façon un effet de caisson qui se dissimule en une série de cercles. Ce dôme peu élevé est trois fois plus large que haut, avec un diamètre de 60 mètres au niveau du cercle au-dessus des montants. La hauteur de l'arc est de 21 m.

L'extrémité des nervures du dôme est intégrée dans une poutre circulaire qui fait partie de la structure centrale du toit pour laisser passer et projeter la lumière à l'intérieur. De cette façon les nervures du plafond sont renforcées. La couronne centrale sert aussi pour y mettre l'éclairage, les haut-parleurs, le système de ventilation et tout autre équipement. L'architecte ayant réalisé ce bâtiment voulait mettre en valeur le dôme et faire en sorte qu'il semble flotter au vent au-dessus de la bande de vitrages qui forme un cercle parfait. Cet effet de flottaison est accentué par la lumière du jour qui est projetée sur les bords des caissons du plafond avec l'aide de la finesse des poutres intérieures. Comme la tête et les montants des poutres en «Y» sont de petite taille, ils accentuent la clarté et la netteté du toit en forme de couvercle.

Le petit palais des sports a été conçu pour les compétitions olympiques en salle de moyenne ampleur, il est d'une capacité maximale de 4 000 places assises pour les spectateurs de tennis, basket-ball et de gymnastique. Le nombre de spectateurs peut être augmenté de 1 000 personnes pour les matchs de boxe ou de catch. La structure est assez souple et solide pour être capable d’y accueillir toutes sortes d'événements.

Événements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]