Petit lévrier italien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levrette.
Petit lévrier italien
{{#if:
Levrette d'Italie
Levrette d'Italie

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau de l'Italie Italie
Caractéristiques
Taille M et F: 32-38 cm
Poil Ras et fin
Robe Unicolore noir, gris, gris ardoise, jaune, sable clair. Blanc toléré au poitrail et aux pieds
Tête Allongée, étroite
Yeux Grands, expressifs, sombres
Oreilles Attachées haut, petites, fines, portées en arrière, semi dressées en éveil
Queue Fine, effilée, légèrement incurvée
Caractère Réservé, affectueux, docile
Nomenclature FCI
  • groupe 10
    • section 3
      • no 200

Comme son nom l'indique, le petit lévrier italien, aussi appelé levrette d'Italie, est originaire d'Italie. C'est le plus petit des chiens classés dans le groupe 10, lévriers, section 3, standard n° 200, selon la nomenclature de la Fédération cynologique internationale.

Il s'agit d'une race à part entière et non de la forme naine d’une autre race.

Description[modifier | modifier le code]

C’est un chien qui, morphologiquement, ressemble beaucoup au lévrier greyhound, si ce n’est qu’il doit peser moins de 5 kg et mesurer moins de 40 cm au garrot.

En France, le standard de la race, prévoit qu’il soit de couleur unie et que seules quelques taches blanches (bout des pattes, poitrine) soient autorisées sur un chien LOF, – à savoir sur un chien inscrit au Livre des origines français. Les couleurs des petits lévriers italiens sont : noir, gris (bleu), sable, isabelle.

Mais par exemple en Grande-Bretagne ou aux États-Unis, on trouve des chiens avec des taches plus grandes. Ils ne seraient pas confirmés en France.

Vitesse de pointe: 30 à 40 km/h, il est très rapide pour un animal de petite taille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous la dame bleue figure un PLI blanc - La dame à la licorne (XVe siècles)
Alphonse de Lamartine et ses PLI, peint par Decaisne

Les origines du PLI sont très anciennes puisqu’on a trouvé des momies de petits lévriers, proches du petit lévrier italien actuel, dans les pyramides. Il est donc issu de races existantes chez les pharaons d'Égypte[1]. Cette race n’est pas issue d’un croisement de l’époque moderne, comme le whippet.

Il est arrivé en Italie au Ve siècle avant J.-C.

Ce petit chien séduisit fort les matrones romaines qui l’adoptèrent, et c’est de là que lui vint le nom de « lévrier italien ».

Figurant sur plusieurs tableaux, le PLI est très courtisé par les grands de l'époque Renaissance[1].

Il a été le favori d'Alphonse de Lamartine, qui posait facilement avec ses préférés.

Le terme officiel en France est « petit lévrier italien », couramment abrégé PLI (en anglais italian greyhound, en allemand italienisches Windspielet en Italien Piccolo Levriero Italiano), mais le terme « levrette d’Italie » convient également.

Malgré tout, il ne faut pas se fier aux apparences : le PLI a tout des lévriers lorsqu'il s'agit de courir.

Caractère[modifier | modifier le code]

Lévrette d'Italie

Psychologiquement, le petit lévrier italien est un chien émotif et de réputation plus sentimental que ne le sont les autres races de chiens. Tendre de caractère, le lévrier italien sait aussi être très espiègle et joueur. Il a besoin de calme chez son maître afin d'être stable, car il gère mal le stress en général. Il doit être éduqué à un jeune âge, mais sans brusquerie, et il a également besoin de sortir dans des lieux animés, pour ne pas devenir trop craintif à l'âge adulte.

Soins et santé[modifier | modifier le code]

Ce chien si petit, avec l’allure si fine des lévriers donne une impression de fragilité, mais en fait, c’est un petit chien extrêmement vif et rarement malade.

Comme tous les lévriers, il court fort bien (son cœur est plus gros que celui d’un chien d’une autre race de même taille) et son ventre levretté permet à ses pattes arrières un mouvement qui lui assure des foulées de grande ampleur. On peut trouver des petits lévriers italiens dans les courses de lévriers. Mais cela est rare, simplement du fait que ces chiens sont assez peu nombreux. On compte environ 200 naissances par an sur toute la France.

Sport[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b N° 297 de 30 millions d'amis - juin 2012 page 34

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :