Peter White (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le joueur de hockey sur glace canadien homonyme, voir Peter White.

Peter White

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peter White à San Diego en 2009

Informations générales
Naissance 20 septembre 1954 (60 ans)
Drapeau de l'Angleterre Luton, Angleterre
Activité principale Musicien, auteur-compositeur
Genre musical Jazz-rock fusion, smooth jazz
Instruments Guitare, accordéon, piano
Années actives Depuis 1990
Labels Chase, Sin-Drome
Columbia/Sony, ARTizen
Peak, Heads Up
Influences The Beatles
Site officiel www.peterwhite.com

Peter White (né le 20 septembre 1954 en Angleterre) est un guitariste de jazz-rock fusion et de smooth jazz britannique. Son frère, Danny White, fait partie des membres originaux du groupe Matt Bianco[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter White est originaire de Luton[2]. Avant d'être attiré par le jazz, le guitariste est inspiré par le rock de Led Zeppelin, Fleetwood Mac et The Beatles[3]. Dans les années 1970, il accompagne le chanteur Al Stewart. Dès lors, il s'ensuit une longue collaboration. White écrit même certaines chansons pour Stewart, notamment sur l'album Time Passages, en 1978[4]. À la fin des années 1980, Peter White devient guitariste de jazz pour la chanteuse polonaise Basia Trzetrzelewska[2].

Après divers projets, White décide de produire ses propres albums à partir des années 1990. Il signe des compositions originales mais reprend aussi certains standards comme What Does It Take (To Win Your Love) de Junior Walker ou Midnight In Manhattan de Grover Washington, Jr.[3].

Ses albums ont toujours remporté un franc succès, en particulier au classement du magazine Billboard, où plusieurs de ses titres sont arrivés à la première place[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biography », sur Matt Bianco.com (consulté le 28 août 2012).
  2. a et b (en) « Peter White – Official Biography », sur Peter White.com (consulté le 31 août 2012)
  3. a et b (en) Ed Hogan, « Peter White – Biography », sur AllMusic.com (consulté le 31 août 2012)
  4. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Time Passages – Review », sur AllMusic.com (consulté le 31 août 2012)
  5. (en) « Peter White Chart History », sur Billboard.com (consulté le 31 août 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]