Peter Wagner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Wagner

Description de l'image  Defaut.svg.
Naissance 1956
Lütjenburg, Holstein
Pays de résidence Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession sociologue

Peter Wagner (né le 18 septembre 1956 à Lütjenburg, Holstein) est un chercheur en sociologie allemand [1]. Ses recherches portent sur la modernité à travers les institutions et le discours des intellectuels.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a enseigné la théorie sociale et la philosophie politique à l'Institut universitaire européen de Florence[2], la sociologie à l'université de Warwick[3] et il est professeur et chercheur à l'Institució Catalana de Recerca i Estudis Avançats (ICREA) de l'université de Barcelone[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages personnels[modifier | modifier le code]

  • Liberté et discipline : les deux crises de la modernité [« A Sociology of Modernity: Liberty and Discipline »], Éditions Métailié,‎ 1997 (ISBN 2864242311)
  • (en) A history and theory of the social sciences. Not all that is solid melts into air, Sage Publications Ltd,‎ 2001 (ISBN 9780761965695)
  • (en) Theorizing modernity. Inescapability and attainability in social theory, Sage Publications Ltd,‎ 2001 (ISBN 9780761951476)
  • (en) Modernity as Experience and Interpretation, Polity Press, 296 p. (ISBN 978-0745642192)

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Direction d'ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « From interpretation to civilization – and back », European Journal of Social Theory, 2010
  • (en) The Politics of Crowds: An Alternative History of Sociology, European Journal of Social Theory, 17, 1,‎ 2014, p. 119-122

Références[modifier | modifier le code]