Peter Oluf Brøndsted

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Peter Oluf Brøndsted par Christian Albrecht Jensen

Peter Oluf Brøndsted est un archéologue danois. Né à Fruering (Jutland) le 17 novembre 1780, il est décédé à Copenhague le 26 juin 1842.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université de Copenhague et, de 1810 à 1813, effectue un grand voyage en Grèce. A Egine, il participe aux célèbres excavations archéologiques. Devenu professeur de philologie grecque, nommé ambassadeur des États pontificaux (1818), il parcourt ensuite les îles Ioniennes et la Sicile puis s'installe à Londres où il étudie les marbres d'Elgin (1826) et à Paris (1828-1832) où il publie ses travaux.

En 1846, il est nommé recteur de l'université de Copenhague mais meurt peu après des suites d'une chute de cheval.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Voyages dans la Grèce (2 vol. 1826-1830)
  • Souvenirs d'un séjour en Grèce pendant les années 1827-1828 (1833)
  • Essais sur l'histoire de Danemark (1817-1818)
  • Les Bronzes de Siris (1837)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]