Peter Heise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Heise

Description de l'image  Heise PA.jpg.
Nom de naissance Peter Arnold Heise
Naissance 11 février 1830
Copenhague, Drapeau du Danemark Danemark
Décès 12 septembre 1879 (à 49 ans)
Tarbaek, Drapeau du Danemark Danemark
Activité principale Compositeur, organiste
Style Musique romantique
Lieux d'activité Sorø
Maîtres Andreas Peter Berggreen, Niels Wilhelm Gade, Moritz Hauptmann

Peter Arnold Heise (né à Copenhague le 11 février 1830 – mort à Tarbaek le 12 septembre 1879) est un compositeur et organiste danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Heise le poussaient à devenir juriste, mais ses aptitudes pour la musique lui ont fait changer de direction. Il a commencé à écrire des mélodies à l'âge de 19 ans. Encore jeune, il a collecté plusieurs centaines de chansons folkloriques directement auprès des gens. Il a utilisé ces airs dans Tornerose et Bergliot (Une romance historique Danoise).

Il a fait des études de musique avec Andreas Peter Berggreen et Niels Wilhelm Gade, qui a eu une influence majeure sur son style. Puis il est entré au Conservatoire de Leipzig pour étudier auprès de Moritz Hauptmann (1852-1853). De 1857 à 1865, il a été professeur et organiste à l'Académie de Sorø. Entre 1861 et 1879, il a effectué plusieurs voyages d'étude en Italie (1861-1862, 1867, 1868-1869 et 1879). Il est allé aussi à Paris en 1865. En Italie, il a rencontré, entre autres, l'écrivain norvégien Bjørnstjerne Bjørnson et a souvent utilisé par la suite des textes de Bjørnson.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Peter Heise a écrit plus de 300 mélodies ou lieder.

Ses mélodies sur When I was and a little tiny boy et Five Erotic songs de Shakespeare sont éditées.

Beaucoup de ses mélodies, généralement pour soprano et piano, concernent des rêves, des contes populaires et des contes du Moyen Âge.

Il a fait représenter deux opéras. Le premier Paschaens datter (La fille du Pacha) a été joué le 30 septembre 1869. Le second opéra Drot og Marsk (Roi et maréchal, créé le 25 septembre 1878) raconte une histoire d'assassinat d'un roi médiéval, et contient quelques ballades populaires. Il porte indéniablement la marque d'une influence wagnérienne.

Bien que sa musique instrumentale soit généralement d'excellente qualité, la très grande popularité de ses mélodies l'a reléguée au second plan. Sa musique de chambre compte 6 quatuors à cordes, un trio avec piano, une quintette avec piano, et nombre de sonates instrumentales.

Son quintette avec piano en fa majeur, composé en 1869, est unanimement regardé comme le meilleur quintette avec piano danois. Néanmoins, l'œuvre est restée sous forme de manuscript pendant 140 ans. En 2009, la première édition de ce quintette a été publiée par les Éditions Silvertrust. Ils ont aussi réimprimé la Sonate pour violoncelle (1867) et ses deux Fantaisies pour violoncelle et piano.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], t. 2, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06787-8)
  • (en) Stanley Sadie (préf. Stanley Sadie), The Grave Concise Dictionary of Music, London, Macmillan,‎ 1995 (1re éd. 1988), 909 p. (ISBN 0-333-43236-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]