Peter Goldreich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goldreich.
Peter Goldreich

Peter Goldreich (14 juillet 1939) est un astrophysicien américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Goldreich reçoit son Bachelor of Science en physique de l'université Cornell en 1960 puis son Ph.D. de la même université en 1963 sous la supervision de Thomas Gold. Il rejoint ensuite l'université de Cambridge comme chercheur post-doctoral dans l'équipe de Fred Hoyle. Il est ensuite professeur associé de planétologie et d'astronomie à Caltech en 1966 puis professeur en 1969 pour finir par devenir professeur Lee A. DuBridge d'astrophysique et de planétologie toujours à Caltech (professeur émérite depuis 2003). En 2003, il devient aussi professeur à l'Institute for Advanced Study[1].

Recherches[modifier | modifier le code]

Goldreich collabore avec George Abell pour conclure que les nébuleuses planétaires sont produites par des géantes rouges, une vue qui est de nos jours largement acceptée.

En 1979 avec Scott Tremaine, il prédit que l'anneau F de Saturne est maintenu en place par deux satellites bergers; ces satellites, Pandore et Prométhée, ont été découverts par Voyager 1 en 1980. Ils ont aussi prédit que les anneaux d'Uranus doivent être eux aussi maintenus par des satellites bergers, prédiction confirmée par Voyager 2 en 1986.

Toujours en collaboration avec Tremaine il prédit en 1980 la migration des planètes, modèle qui sera utilisé pour expliquer la découverte de planète de type Jupiter chaud.

Les recherches récentes de Goldreich se concentrent selon trois axes, les anneaux planétaires, l'héliosismologie et les étoiles à neutrons[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Référence

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]