Peter Christopherson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christopherson.

Peter Christopherson

Surnom Sleazy
Nom de naissance Peter Martin Christopherson
Naissance 27 février 1955
Leeds (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
Décès 24 novembre 2010 (à 55 ans)
Activité principale Musicien, réalisateur de clips
Genre musical Musique industrielle, musique électronique
Instruments Macintosh, synthétiseur, machines électroniques
Années actives 1975-2010
Labels Threshold House (en), Eskaton, Chalice (en), Industrial Records

Peter Martin Christopherson, aussi connu sous le surnom de Sleazy, né le 27 février 1955 à Leeds et mort le 24 novembre 2010[1], est un musicien, designer et réalisateur de vidéos britannique. Il était membre de la célèbre agence de design britannique Hipgnosis.

Peter Christopherson est un des membres fondateurs de Throbbing Gristle, groupe inventeur de la musique industrielle. Il participe par la suite à la formation de Psychic TV avec Geoffrey Rushton, plus connu comme John Balance, puis fonde un nouveau groupe, Coil, toujours avec Balance. Il travaillera avec Coil pendant presque 23 ans, jusqu'à la mort de Balance suite à une chute dans son domicile londonien. Christopherson participe ensuite à la réunion de Throbbing Gristle en 2004. En 2005 il sort un album dans le cadre de son projet solo The Threshold HouseBoys Choir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant Coil[modifier | modifier le code]

Peter Christopherson était membre de Throbbing Gristle (TG), groupe fondateur de la musique industrielle avant sa séparation en 1981. De ses anciens membres, Chris Carter et Cosey Fanni Tutti forment leur propre groupe, Chris & Cosey, tandis que Peter Christopherson et Genesis P-Orridge fondent Psychic TV, accompagnés d'autres musiciens. Christopherson fait la rencontre de John Balance, un adepte de TG, et tous deux deviennent partenaires, à la vie comme à la scène[2]. Christopherson travaille sur les deux premiers albums de Psychic TV, Force The Hand Of Chance (en) et Dreams Less Sweet (en) ; Balance rejoint également le groupe sur ce dernier. Tous deux effectuent plusieurs concerts avec Psychic TV avant de former leur propre projet, Coil.

Projets solo et reformation de Throbbing Gristle[modifier | modifier le code]

En dépit de sa longue carrière de musicien, il n'a sorti qu'un seul titre sous le nom de Peter Christopherson, la chanson In My Head A Crystal Sphere Of Heavy Fluid, publiée sur la compilation Foxtrot.

En 2005, Christopherson s'installe à Bangkok, en Thaïlande et se lance dans le projet The Threshold HouseBoy's Choir. Depuis lors, il a également publié les derniers disques de Coil, The Ape Of Naples (en), The Remote Viewer (en), Black Antlers (en), et réédité Musick To Play In The Dark Vol. 1 (en) et Musick To Play In The Dark Vol. 2 (en), qui étaient auparavant fabriqués en Angleterre.

La même année est marquée par la réunion de Throbbing Gristle pour quelques concerts. Le groupe annonce un nouvel album pour marquer sa résurrection, Part Two (en), ainsi que plusieurs concerts additionnels en 2007 pour sa promotion.

En 2007, Christopherson publie le premier album de son projet solo The Threshold HouseBoys Choir, Form Grows Rampant (en), composé de cinq « parties » ou chansons, et inclut un DVD avec des vidéos des rituels thaïs de Bangkok. Il préside le jury de l'édition 2007 du Melbourne Underground Film Festival (en) (Festival du film underground de Melbourne)[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Peter Christopherson en 2007

En solo sous le nom de Peter Christopherson[modifier | modifier le code]

  • In My Head A Crystal Sphere Of Heavy Fluid sur la compilation Foxtrot (1998)

En solo sous le nom de The Threshold HouseBoys Choir[modifier | modifier le code]

Avec Throbbing Gristle[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Throbbing Gristle.

Avec SoiSong[modifier | modifier le code]

  • SOI-JIN-NO-HI EP disponible en téléchargement libre sur www.thresholdhouse.com (mars 2008)

Avec Psychic TV[modifier | modifier le code]

Avec Coil, Sickness Of Snakes, ELpH, The Eskaton et Black Light District[modifier | modifier le code]

Autres contributions[modifier | modifier le code]

Date de sortie Titre Label Collaboration avec Contribution
1980 First/Last Something For Nobody Monte Cazazza featuring (direction technique)
1982 Seven Songs 23 Skidoo featuring (production)
1992 First/Last The Worst Of Monte Cazazza (en) Monte Cazazza featuring (direction technique)
1993 The Apocalyptic Folk In The Nodding God Unveiled The Nodding Folk (en) musicien
1996 Videodrones; Questions Bande originale de Lost Highway Trent Reznor production
1996 Driver Down Lost Highway Soundtrack Trent Reznor production
2000 Silence Is Golden Vox Tinnitus CoH (en) chant
2001 My Angel (Director's Cut) Love Uncut (en) CoH chant
2001 August 06 The Michel Publicity Window E.P. (en) Thighpaulsandra artwork
2002 Autumn Seasons CoH uses field recordings by Christopherson
2005 Unhealthy Red A Nature Of Nonsense Aural Rage Composition

Performances live[modifier | modifier le code]

Date Pays-Province-ville Lieu Évènement Notes
09-13-2004 France-Paris Forum des Halles L'Étrange festival Credité comme Peter Christopherson, live pour The Art of Mirrors de Derek Jarman
12-23-2005 Russie-St. Petersbourg Red Club Avec Alec Empire, CoH (en) et Theodor Bastard (en) pour un concert hommage à John Balance. Credité comme The Threshold HouseBoy's Choir
05-02-2006 Thaïlande-Krung Thep Thailand New Media Arts Festival 2006 Credité comme Peter Christopherson
11-19-2006 États-Unis-Massachusetts-Arlington Brainwaves Festival N'a pas assisté au festival, a simplement envoyé des vidéos sur lesquelles il travaillait pour qu'elles soient projetées. Credité comme The Threshold HouseBoy's Choir
04-14-2006 Japon-Kyoto Metro Part Two Credité comme Peter Christopherson
04-16-2006 Japon-Tokyo Liquid Room Part Two Credité comme Peter Christopherson

Réalisateur de clips[modifier | modifier le code]

Pochettes d'albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. http://www.thewire.co.uk/in-writing/interviews/sleazy-peter-christopherson-unedited
  3. (en) Sleazy Jury Statement - Site du Melbourne Underground Film Festival (8e édition, du 20 au 30 septembre 2007)
  4. (en) Yes "Owner Of A Lonely Heart" (1983) - Clipland.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :