Peter Brown (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peter Brown.

Peter Robert Lamont Brown, né en 1935 à Dublin (Irlande), est un historien spécialiste de l'Antiquité tardive, période de transition entre l'Antiquité et le Moyen Âge :

Il passe son enfance en Irlande, puis rejoint Oxford pour compléter ses études universitaires. Il reste à Oxford comme professeur d'histoire jusqu'en 1975, enseigne ensuite à Londres (1975-1978) et aux États-Unis (Berkeley, puis Princeton).

En 2011, il reçoit le Prix Balzan.

Ouvrages de Peter Brown[modifier | modifier le code]

  • Le monde de l’Antiquité tardive, de Marc Aurèle à Mahomet (2011), Bruxelles, Éditions de l'Université de Bruxelles (traduction de Christine Monnatte).
  • La vie de saint Augustin (1967, 2000), Le Seuil, 2001 (traduction de Jeanne Marrou).
  • Genèse de l'Antiquité tardive, Gallimard, 1983.
  • Le culte des saints. Son essor et sa fonction dans la chrétienté latine, Le Cerf, 1984.
  • La société et le sacré dans l'Antiquité, Le Seuil, 1985.
  • La toge et la mitre. Le monde de l'Antiquité tardive, Thames & Hudson, 1995.
  • Le renoncement de la chair. Virginité, célibat et continence dans le christianisme primitif, Gallimard, 1995.
  • L'essor du christianisme occidental (200-1000), Paris, Le Seuil, 1997
  • L'autorité et le sacré, Noesis, 1998.
  • Pouvoir et persuasion dans l'Antiquité tardive. Vers un empire chrétien, Le Seuil, 1998.

Lien externe[modifier | modifier le code]