Petar Pop-Arsov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petar Pop-Arsov
Image illustrative de l'article Petar Pop-Arsov
Biographie
Date de naissance 14 août 1868
Lieu de naissance Bogomila
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman
Date de décès 1er janvier 1941
Lieu de décès Sofia
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Nationalité Macédonien, bulgare
Parti politique VMRO

Petar Pop-Arsov ou Petar Pop Arsov et Petar Poparsov (en bulgare Петър Попъ Арсовъ ; en macédonien Петар Поп-Арсов), né le 14 août 1868 à Bogomila (aujourd'hui en République de Macédoine) et mort le 1er janvier 1941 à Sofia est un autonomiste macédonien. C'est l'un des fondateurs de l'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne (VMRO). Comme la plupart des personnalités nés en Macédoine avant que celle-ci ne soit reconnue en tant que nation, il est considéré bulgare en Bulgarie et macédonien en République de Macédoine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petar est né en 1868 à Bogomila, village du centre de l'actuelle République de Macédoine, situé près de Vélès. Son père, Arso, est pope, et Petar porte son nom de famille, Pop-Arsov, en son honneur. Il fait ses études au lycée bulgare de Thessalonique et dirige une manifestation en 1888 afin de remplacer le bulgare comme langue d'étude par un dialecte macédonien. Il est renvoyé avec 38 autres étudiants puis réussit à s'inscrire à l'Université de Belgrade. Là-bas, il s'oppose à la serbisation des Macédoniens et se fait une nouvelle fois renvoyer, en 1890[1].

En 1891, Petar Pop-Arsov est l'un des fondateurs d'une société littéraire macédonienne basée à Sofia, puis en 1893, il fonde avec d'autres autonomistes macédoniens l'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne (VMRO), à Thessalonique. En 1896, il travaille en tant que professeur à Chtip, où il préside la section régionale du VMRO. Arrêté en 1897 par les autorités ottomanes, il est gracié en 1902, mais reste passif lors de l'Insurrection d'Ilinden en 1903. Admis au comité central du VMRO, il organise avec Dimitrija Čupovski un congrès lors de la Première Guerre balkanique afin d'attirer le regard des Occidentaux sur la situation des Macédoniens[2]. Après la guerre, la Macédoine du Vardar est annexée par la Serbie et Petar Pop-Arsov s'exile à Sofia où il se retire de la politique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Грага за историjата на македонскиот народ од Архивот на Србиjа. т. ІV, кн. ІІІ (1888-1889). Београд, 1987 и Т. V, кн. І (1890). Београд, 1988.
  2. Ристовский, Блаже. Димитрий Чуповский и македонское национальное сознание, ОАО Издательство „Радуга“, Москва, 1999, с. 76.