Petar Mladenov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petar Mladenov
Петър Младенов
Petar Mladenov en 1978.
Petar Mladenov en 1978.
Fonctions
1er président de la République de Bulgarie
3 avril6 juillet 1990
(3 mois et 3 jours)
Président du Conseil Andrei Lukanov
Prédécesseur Lui-même
(président du Conseil d'État)
Successeur Jeliou Jelev
2e président du Conseil d'État
de la République populaire de Bulgarie
10 novembre 19893 avril 1990
(4 mois et 24 jours)
Président du Conseil Gueorgui Atanassov
Andrei Lukanov
Prédécesseur Todor Jivkov
Successeur Lui-même
(président de la République de Bulgarie)
Secrétaire général du Parti communiste bulgare
10 novembre 19893 avril 1990
Prédécesseur Todor Jivkov
Successeur Dissolution du parti, remplacé par le Parti socialiste bulgare
Ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Bulgarie
13 décembre 197117 novembre 1989
Président Todor Jivkov
Président du Conseil Stanko Todorov (en)
Gueorgui Filipov
Gueorgui Atanassov (en)
Prédécesseur Ivan Bashev (en)
Successeur Boyko Dimitrov
Biographie
Nom de naissance Petar Tochev Mladenov
Date de naissance 22 août 1936
Lieu de naissance Tochevtsi, Vidin (Bulgarie)
Date de décès 31 mai 2000 (à 63 ans)
Lieu de décès Sofia (Bulgarie)
Nationalité bulgare
Parti politique Parti socialiste bulgare
Conjoint Galia Mladenova
Diplômé de Université Saint-Clément d'Ohrid de Sofia
Institut d'État des relations internationales de Moscou

Petar Mladenov
Ministres bulgares des Affaires étrangères
Présidents du Conseil d'État de la République populaire de Bulgarie
Présidents de la République de Bulgarie

Petar Tochev Mladenov (en bulgare : Петър Тошев Младенов), né le 22 août 1936 et décédé le 31 mai 2000, était un diplomate et homme politique bulgare. Il fut le dernier chef du régime communiste de la République populaire de Bulgarie de 1989 à 1990 et le premier président de la République de Bulgarie en 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine paysanne, Mladenov naquit au village de Tochevtsi, Vidin. Son père était un partisan anti-fasciste tué au combat en 1944. Il obtint un diplôme d'une école militaire, intégra l'Université Saint-Clément d'Ohrid de Sofia et fut diplômé en 1963 de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou. Mladenov joignit le Politburo et devint ministre des Affaires étrangères en 1971 et occupa ce poste jusqu'en novembre 1989, date à laquelle il prit part au renversement par le Politburo du président du Conseil d'État Todor Jivkov. Il s'empara alors des deux principales fonctions de Jivkov en devenant président du Conseil d'État et secrétaire général du Parti communiste bulgare. Face à la chute des autres démocraties populaires, il participa à une réorganisation du gouvernement. Ainsi, ses deux fonctions furent abolies au début de l'année 1990, mais Mladenov devint président de la République de Bulgarie en avril 1990.

Il démissionna de cette fonction en juillet 1990 après avoir été accusé d'avoir suggéré l'emploi de tanks contre une manifestation contre le gouvernement organisée en décembre 1989 ; il entra alors dans l'histoire en prononçant la phrase : « Il serait mieux que les tanks viennent » (en bulgare : По-добре танковете да дойдат). Même si ces allégations ont porté préjudice à sa réputation de libéral et de socialiste réformiste, il jouit toujours d'une certaine notoriété pour son rôle dans la décommunisation de la Bulgarie.

Mladenov subit un pontage aorto-coronarien à Houston en 1986, ce qui le laissa dans une santé fragile les années suivantes. Il décéda le 31 mai 2000, laissant une femme (Galia Mladenova) et une fille.

Notes et références[modifier | modifier le code]