Personnages de l'Héritage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici la liste des personnages fictifs du cycle L'Héritage de Christopher Paolini, plus connu par le titre de son premier tome Eragon.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Eragon[modifier | modifier le code]

Eragon fut élevé par son oncle, Garrow, jusqu'à ce que ce dernier soit tué. Fils de Brom et de Selena, il a cru à la fin du tome 2 qu'il était le fils de Morzan, mais il apprit ses véritables origines à la fin du troisième tome, par Oromis. Il a un demi-frère, Murtagh, qui est Dragonnier à la solde de Galbatorix. Dès le premier tome, il se découvre une forte attirance pour Arya, fille de la reine des elfes Islanzadi et ambassadrice. Dans le premier tome, il est le troisième « héros » (après Laetrì l'elfe et Irnstad le Dragonnier) à tuer un Ombre, dont le nom est Durza, avec l'aide d'Arya et de Saphira (d'où son surnom de Tueur d'Ombre). À la fin du troisième tome, les rôles sont inversés, Arya tue un Ombre, Varaug, aidée par Eragon. À part « Tueur d'Ombre », il est surnommé Argetlam par les nains, Epée de Feu par les Urgals, et Tueur de Roi par Murtagh. Dans le tome deux, il est transformé en hybride elfe-humain par la magie des dragons.

Apparence

  • Cheveux bruns
  • yeux bruns
  • oreilles pointues
  • sourcils obliques
  • pommettes hautes
  • ovale argenté sur la paume de la main, ou gedwey ignasia

Il est interprété par Ed Speleers dans le film.

Saphira[modifier | modifier le code]

Les parents de la jeune Saphira se nomment Iormungr (appartenant à un Dragonnier) et Vervada (dragon femelle (dracène) sauvage). Quand elle était dans son œuf, elle a beaucoup voyagé entre toutes les villes elfiques et Farthen Dûr, chaque année (pour savoir plus, allez sur Brom). Mais elle n'avait encore choisi personne pour être son Dragonnier. Un jour où les Vardens devaient donner l'œuf aux elfes, Arya, la porteuse de l'œuf, et ses deux compagnons Fäolin et Glenwing se font attaquer par des Urgals sur ordre de Durza. Les deux compagnons d'Arya se sont fait tuer, mais elle a réussi à s'échapper pendant un bref instant et, avant que Durza l'ensorcelle, Arya a pu envoyer l'œuf sur la Crête en pensant à Brom. Au moment où l'œuf fut envoyé, Eragon le vit et Arya se fit capturer. Croyant que c'était une pierre polie, il décida de le prendre et de l'échanger avec de la viande de Sloan, le boucher de Carvahall. Celui-ci le chassa lorsqu'il sut qu'il venait de la Crête car sa femme y est morte par accident. Lorsque Horst arriva, il paya la viande pour Eragon en échange que celui-ci vint l'aider au printemps comme forgeron. Après quelques jours, Eragon et son oncle décidèrent d'essayer de vendre l'œuf à un bijoutier mais il refusa. Le même soir, l'œuf s'ouvrit sur Saphira et Eragon décida de l'élever en secret.

Après son éclosion, Saphira, « bébé dragon femelle », mange de plus en plus de viande et grandit de plus en plus vite, atteignant rapidement une taille impressionnante. Elle communique télépathiquement avec Eragon, et celui-ci lui apprend à parler. Elle peut voler et possède quelques pouvoirs magiques contrôlés par son instinct (comme transformer la tombe de Brom en diamant et bénir un enfant en le marquant d'une étoile sur le front). À la fin du tome (Eragon), elle réussit à cracher du feu, ce qu'elle ne pouvait faire avant, vu sa jeunesse.

Saphira est décrite à plusieurs reprises comme étant magnifique, même parmi les autres dragons. Comme le suggère son nom, elle est de couleur bleue saphir, avec des écailles semblables à des gemmes, des ailes membraneuses, quatre pattes et une queue de reptile. Sa taille ne cesse d'augmenter, les dragons grandissant en permanence. Son ventre est blindé bien que ses ailes soient vulnérables comme son museau et ses pattes. Elle-même se décrit comme étant magnifique, elle aura beaucoup de mal à accepter l'idée qu'elle est orgueilleuse lors de la recherche de son vrai nom.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent au premier abord, Saphira n'est pas un animal, bien qu'elle soit féroce et agisse souvent selon son instinct. Elle est tout aussi intelligente que n'importe quel humain, voir plus dans la mesure où elle grandit et arrive à maturité bien plus vite. Néanmoins, elle ne se mêle que rarement à une conversation, préférant limiter sa communication à Eragon la plupart du temps. Elle est fière, voir dédaigneuse, surtout vis-à-vis des chevaux et autres animaux, et déteste être ignorée.
À l'opposé d'Eragon, Saphira possède une soif de combats, due également à son instinct, et agit très violemment durant ceux-ci. Elle admet dans Brisingr que ce côté violent de sa personnalité est contrebalancé par la réticence à tuer d'Eragon, et que, par conséquent, tous deux se complètent.

Rachel Weisz prête sa voix à Saphira dans le film

Galbatorix[modifier | modifier le code]

Galbatorix est un personnage de fiction : c'est le nom donné au roi tyrannique dans les livres de Christopher Paolini, du cycle de L'Héritage. Son nom vient, d'après l'auteur dans une interview de l'Actu, des mots Galba et Torix, ce qui signifie ensemble « le Gros Roi ». Il est le principal antagoniste de la série.

Galbatorix naquit dans la province d'Inzilbêth. Comme tous les enfants de cette époque, il fut très tôt évalué par la confrérie des Dragonniers qui détecte en lui un potentiel hors du commun. Il évolua plus rapidement qu'aucun au sein de la confrérie et ne tarda pas à passer du statut d'apprenti à celui de confrère. Certains Dragonniers tentèrent de mettre les autres en garde face à cet avancement trop rapide, mais ces derniers étaient devenus arrogants et n'en tinrent pas compte. C'est ce qui causa leur perte. Lui et deux autres Dragonniers allèrent s'aventurer profondément dans le territoire des Urgals pensant que leurs pouvoirs les protégeraient. Les Urgals massacrèrent les deux compagnons et la dragonne de Galbatorix lorsque celui-ci réussit à les mettre en fuite. Sa folie commença à ce moment-là.

Ayant perdu sa raison de vivre, il chercha la mort, sans succès. Alors, il pensa avec espoir que les Dragonniers lui donneraient un autre dragon. Il entreprit une longue marche à travers la Crête, à tel point qu'il était plus mort que vif à son arrivée. Il dormit quatre jours après qu'un fermier l'eut découvert allongé dans la boue et prévenu les Dragonniers. Devant le conseil, il réclama un autre dragon. Oromis, détectant sa folie, poussa les autres Dragonniers à repousser sa requête. Rendu fou une deuxième fois, Galbatorix réussit à se persuader, nuit par nuit, que la mort de sa dragonne est la faute des Dragonniers. Il mit alors au point une terrible vengeance. Il réussit à convaincre un jeune Dragonnier qu'il avait raison et, après l'avoir corrompu, ils attirèrent un Dragonnier dans un piège et le tuèrent. Galbatorix se retourna ensuite contre son complice. C'est à ce moment-là que les Dragonniers le surprirent. Galbatorix s'enfuira dans la nuit, non sans avoir d'abord volé les Eldunari des deux dragons morts avec leurs Dragonniers. Il se cacha si bien par la suite, qu'il fut impossible de le retrouver. Sa folie le rendit si rusé qu'il parvint à se faire peu à peu oublier.

Morzan, un dragonnier au physique solide fut convaincu par le renégat de laisser une porte ouverte dans la citadelle d'Ilirea (renommée plus tard Urû'baen). Il vola un œuf de dragon et soumit le dragoneau par la magie noire. Cette union, enseignée par un Ombre, reste contre nature et n'est pas une réplique exacte de la véritable connexion entre un dragon et son Dragonnier. Le maître et son élève allèrent se cacher et là, naquit et grandit (magiquement) le dragon noir de Galbatorix, Shruikan, et commença l'apprentissage de Morzan aux forces obscures. Quand Shruikan eut atteint sa taille adulte, que Morzan eut terminé sa formation, et que Galbatorix eut brisé la volonté des deux Eldunari pour puiser dans leur gigantesque puissance, le futur roi et son apprenti se révélèrent au monde et massacrèrent tous les Dragonniers sur leur chemin. Douze d'entre eux les rallièrent et, avec Morzan, il devinrent les treize Parjures. Seul Vrael, le chef des Dragonniers parvint à vaincre Galbatorix. Homme âgé et expérimenté, il répugna cependant à l'achever. Profitant de son hésitation, le félon lui porta un violent coup a l'aîne. Grièvement blessé, Vrael alla se cacher en espérant récupérer rapidement. Il n'en eut pas le loisir. Galbatorix le retrouva, le défia et lui porta un coup bas lui permettant de le décapiter, dans la tour d'Edoc'sil. Il se proclama alors roi et seigneur de l'Alagaësia tout entière après avoir détrôné le roi Angrenost et créa alors l'Empire. Ayant fait main basse sur le trésor d'Eldunari à Dorú Areaba, il passa les décennies suivantes à briser une à une les volontés des dragons afin d'augmenter sa puissance.

C'est un ancien Dragonnier, cruel et mauvais, qui possède de grands pouvoirs. Il essaie d'abord de mettre Eragon de son côté, mais lorsqu'il constate que celui-ci est contre lui il tente de l'emprisonner. Il ne peut pas le tuer car le dragon d'Eragon (Saphira) est le seul dragon féminin qui existe et sans elle les dragons disparaîtront (lorsqu'on tue un Dragonnier, son dragon meurt la plupart du temps avec lui de chagrin). De plus, il pense qu'une fois soumis, Eragon lui ferait un excellent serviteur.

Durant son règne, les Parjures mourront, cinq se suicideront, trois mourront de la main de Brom, et cinq autres seront tués à l'aide de ce dernier.

Il captura Murtagh, un compagnon d'Eragon et fils de son ancien allié Morzan (le premier et le dernier des Parjures), et l'oblige à le servir. Eragon sait que c'est son destin de combattre Galbatorix dans un futur proche.

Il est actuellement le plus puissant magicien du monde, détenant l'incroyable source de pouvoir des « cœurs des cœurs ». Ses sortilèges sont terrifiants, pouvant asservir n'importe quel individu, aussi puissant soit-il en utilisant l'ancien langage ou même en dotant ses troupes de caractéristiques effroyables (comme dans le volume 3 où les soldats impériaux ne ressentent plus la douleur). Il est également très habile à s'introduire dans les esprits de ses alliés et adversaires car il tire une joie perverse à briser les défenses mentales.

L'apparence physique de Galbatorix est très peu décrite dans les livres. Murtagh, dans le premier tome, raconte à Eragon qu'il a les yeux noirs. Enfin, il a une voix grave et rauque lorsqu'il s'adresse à Oromis et Glaedr à travers Murtagh, à la fin du troisième tome. Galbatorix ne sera décrit physiquement que dans L'Héritage : il s'agit d'un homme semblant d'une quarantaine d’année, décrit par Eragon comme « au début de son déclin », avec une longue face émaciée, un nez en lame de couteau, une moustache et un bouc noir. En plus des Eldunari, il utilise la lame de Vrael. On apprend à ce moment la raison de l'immobilisme de Galbatorix : Il cherchait le Mot, le nom de l'Ancien Langage. En l'obtenant, ce mot lui permet de contrôler totalement toutes les magie utilisées en employant l'Ancien Langage (Les sorts mentaux, lancés sans l'appui de l'Ancien Langage fonctionnent encore). Grâce à ce Mot, l'objectif de Galbatorix est de contrôler les magiciens qu'il considère comme les responsables de la plus grande injustice qui soit : la magie (car on l'obtient de par sa naissance, et non par le travail et le mérite)( ou alors il souhaite pouvoir être le seul magicien de l'Empire).

Malgré ses nombreuses protections, il est vaincu par l'alliance de Murtagh et d'Eragon. Le premier le dépouillera d'une partie de ses protections en utilisant le Mot (que Galbatorix lui a donné), le second réussira à le perturber en lui faisant comprendre tout le mal qu'il a causé par un sort d'une puissance redoutable avec l'aide de ses propres Eldunari.

Arya[modifier | modifier le code]

Dans Eragon, Arya est une elfe sauvée par Eragon alors qu'ils sont tous deux emprisonnés à Gil'ead. C'est la fille d'Islanzadi, la reine des elfes. Elle a de longs cheveux couleur de nuit et des yeux verts en amandes (même si dans le film elle est rousse aux yeux noisettes). Elle est chargée de transporter l'œuf chez les elfes, mais Durza lui tend une embuscade. C'est elle qui envoie l'œuf de Saphira sur la Crête, une chaîne de montagnes dite maléfique. Eragon, un des seuls chasseurs osant aller sur ces montagnes, trouve l'œuf puis devient Dragonnier.

Par la suite, il rêvera d'elle a plusieurs reprises(grâce aux derniers coeurs des coeurs libres), pendant son emprisonnement à Gil'ead survenu à la suite de l'embuscade tendue par Durza puis il réussira à la sauver avec l'aide de son fidèle ami Murtagh, après quoi elle l'accompagnera tout au long de ses nombreux périples.

Arya est aimée d'Eragon mais elle hésite à cause de leur différence d'âge et de la mission d'Eragon . Il semble qu'elle ait été amoureuse de Faolin et que celui-ci aussi l'aimait, mais il est malheureusement mort alors qu'il l'accompagnait (en compagnie d'un autre elfe) pour déposer l'œuf chez les Vardens (au début du tome 1).

Dans le quatrième tome, elle se battra et vaincra Shruikan grâce à la Dauthdaert Niernen (l'Orchidée),une des dernières Lances de la Mort forgés par les elfes pour tuer les dragons durant la guerre qui les a opposés, et deviendra après la mort de sa mère la reine des Elfes. Enfin, ce sera pour elle qu’éclora le dernier œuf de dragon détenu par Galbatorix, de couleur émeraude qu'elle appellera Fírnen. Elle finit par reconnaître ses sentiments envers Eragon en partageant avec lui son vrai nom. Néanmoins son devoir de reine l’empêche de l'accompagner quand il quitte l'Alagaësia pour trouver une terre où éduquer les futurs dragons et dragonniers.

Malgré ses cheveux roux, l'actrice anglaise Sienna Guillory interprète le rôle d'Arya, qui elle, les a couleur nuit, dans le film américain de Stefen Fangmeier, sorti en 2006, Eragon.

Orik[modifier | modifier le code]

Orik est l'un des premiers nains que rencontre Eragon. Il est le fiancé de Hvedra qui est la fille d'un chef de clan nains.Il est un guerrier nain et aussi le neveu de Hrothgar, le roi des nains. Il appartient au Dûrgrimst Ingeitum,le clan des forgerons.

Eragon, Saphira et Murtagh transportant Arya inconsciente qui a été empoisonnée et torturée par Durza, ont décidé d'aller à Farthen Dûr où se trouvent les nains et les Vardens pour prendre l'antidote qui sauverait Arya. Ils ont été poursuivis par des Kulls des Urgals de plus grande taille que leurs congénères. Eragon tombe dans l'eau pendant la fuite. Il ne put remonter à la surface à cause du poids de son épée Zar'roc. Orik vint le sauver, avec quelques Vardens qui tuèrent les Kulls. Arrivé à l'entrée de Farthen Dûr, un nain surnommé Egraz Carn ce qui signifie le Chauve était chargé de sonder leurs esprits pour savoir s'ils pouvaient leur faire confiance. Eragon accepta à contrecœur mais Murtagh refusa. À ce moment-là, Orik intervint car ils n'avaient aucune autorisation de faire cela. Le lendemain, Ajihad les fit entrer et chargea Orik d'être le guide d'Eragon. Quelques jours plus tard, des Urgals qui étaient contrôlés par Durza attaquèrent les Vardens. Grâce à une diversion d'Arya et de Saphira, Eragon put tuer Durza. À ce moment-là, les Urgals furent vaincus.

Orik fut chargé par son roi Hrothgar d'accompagner le jeune Dragonnier avec Arya jusqu'à Ellesméra, la capitale des elfes, pour qu'Eragon continue sa formation et la surveiller. Par la suite, ils arrivèrent dans une cité naine, Tarnag, dont les dirigeants aidèrent Eragon en lui fournissant une escorte pour son voyage. Arrivé à l'entrée du Du Weldenvarden, les nains le quittèrent tous sauf Orik. Pendant la formations d'Eragon, Orik ne s'entendait pas avec les elfes car ils le prenaient pour un enfant et quand Eragon voulait s'entraîner avec un elfe, son adversaire le battait trop facilement. Lorsque Eragon sut par Nasuada que l'armée de Galbatorix allait attaquer les Vardens, il partit avec Orik sur le dos de Saphira. Orik fut de nouveau le chef d'un groupe de nains en attendant l'arrivée de l'armée naine. Il était chargé de protéger Eragon pendant la bataille. Après la victoire des Vardens, Orik fut un des prétendants à la direction du Dûrgrimst Ingeitum ainsi qu'au trône des nains à la suite de la mort de Hrothgar qui se fit tuer par Murtagh pendant la bataille des Plaines Brûlantes.

Après la bataille des Plaines Brûlantes, Nasuada envoie Eragon pour faire accélérer la procédure de nomination du nouveau roi des nains. Il doit aussi essayer de faire élire un nain assez ouvert d'esprit pour aider les Vardens à vaincre Galbatorix. Après plusieurs jours de délibérations, Orik est nommé à la tête du peuple nain, devenant ainsi le 43e roi des nains pour le clan du Dûrgrimst Ingeitum.

Murtagh[modifier | modifier le code]

Murtagh est un personnage de fiction de la tétralogie de L’Héritage écrite par Christopher Paolini. Il est le compagnon d'Eragon dans le premier tome, après la mort de Brom pour protéger Eragon de la dague lancée par un Ra'zacs. Il l'aide pour aller chez les Vardens et combat à ses côtés lors de la bataille de Farthen Dûr. Il est le fils de Morzan et le demi-frère d'Eragon. Sa mère, Selena, est la sœur de Garrow, l'oncle d'Eragon. Dans L'Aîné, il sera capturé dans les souterrains par les Urgals manipulés par les deux jumeaux qui travaillent pour Galbatorix. Il devient un Dragonnier (Parjure) et son dragon rouge se nomme Thorn. Il sera du camp ennemi d'Eragon, c'est-à-dire l'Empire. Cependant, le ralliement de Murtagh à l'Empire est une obligation car Galbatorix le force à faire des serments en ancien langage, ce qui l'oblige à lui obéir. Murtagh a des yeux et des cheveux noirs, et il est très puissant pour un humain. Il aimerait aider Eragon mais il ne le montre pas afin de rester invulnérable et de ne pas subir les corrections de Galbatorix. Dans le tome 2, Murtagh laisse la vie sauve à Eragon, ce qui prouve qu'il est bel et bien manipulé par Galbatorix mais tue Hrothgar. À la fin de ce tout dernier combat, il s'empare de l'épée Zar'roc (l'épée rouge de Morzan qui fut volée par Brom et hérité par Eragon)se traduisant Souffrance. Murtagh se sert de quelques-uns des Eldunarí, cœur des cœurs des dragons, propriété de Galbatorix pour augmenter sa puissance lorsqu'il combat. Galbatorix se sert de lui pour s'adresser à Oromis et Glaedr lorsque ceux-ci prennent l'avantage sur Murtagh et ainsi les tuer (Glaedr subsistera sous forme d'Eldunarí).

Malgré sa position inférieure à lui, Murtagh a une certaine influence sur Galbatorix. Ainsi, il parvient à lui faire modifier légèrement l'un de ses plans. Une attaque nocturne qui devait servir à assassiner Nasuada devient ainsi un « simple » enlèvement. Il semblerait qu'il ait agit ainsi par amour envers Nasuada. Toutefois, Galbatorix le forcera à la torturer au fer rouge, et par des vers qui creuseront des sillons dans sa peau, bien que Murthagh la soignera et apaisera les douleurs, physiques et mentales, par la suite. Il lui sauvera également la vie en la détachant lorsque le palais royal s'effondrera après la mort du roi félon.

C'est son alliance impromptue avec Eragon qui donne à ce dernier l'opportunité de vaincre Galbatorix. Une fois avoir révélé le nom des noms à Eragon, Murtagh décide de s'exiler avec Thorn dans le nord, au-delà de la Crête, pour trouver qui il est réellement et se reconstruire.

Thorn[modifier | modifier le code]

Rouge comme le feu et le sang, partagé entre la vivacité de la jeunesse, comme Saphira, et le chemin funeste de son allégeance forcée à Galbatorix. Thorn, le Dragon Rouge, a éclot pour Murtagh. Il fait l'objet de la couverture du Tome II de l'Héritage : L'Aîné. Il semblerait que l'éclosion de Thorn pour Murtagh soit prévue par le Roi pour faire du Dragon et du Dragonnier des pions à sa solde, car tout comme l'humain qui le chevauche, le Dragon a dû faire allégeance au Roi.Malgré sa jeunesse, il fait preuve d'une force égale à Saphira grâce aux sorts de Galbatorix pour qu'il grandisse et soit plus fort le plus vite possible. Il apparaît la première fois dans la bataille des Plaines Brûlantes.

Roran[modifier | modifier le code]

Roran est le cousin d'Eragon. Il est aussi désigné plus tard par le pseudonyme de Puissant Marteau en référence à son arme de prédilection : un marteau de forgeron emprunté à Horst, le forgeron de Carvahall, arme qu'il gardera tout au long de son périple.

Eragon et lui ont vécu comme des frères dans un petit village appelé Carvahall, chez son père Garrow. Lorsque Roran tombe amoureux de Katrina, il décide de partir de Carvahall pour gagner de l'argent afin de pouvoir demander Katrina en mariage (fille de Sloan).

Lorsqu'il revient à Carvahall, il retrouve sa maison brûlée, son père mort et son cousin a disparu. Après quelques mois, les Ra'zacs réapparaissent et mettent en danger tous les villageois. Après une longue résistance aux soldats de l'Empire, qui impose Roran comme une sorte de chef du village, Katrina est enlevée par les Ra'zacs. Il décide de la retrouver et fuit pour cela au Surda, où il espère que les Vardens pourront l'aider et emmène avec lui la grande majorité de la population de Carvahall.

Sur son chemin il rencontre Jeod qui lui raconte pourquoi Eragon s'était enfui de Carvahall. Jeod lui révèle qu'Eragon est le premier Dragonnier depuis que Galbatorix a tué les anciens. Lorsqu'ils arrivent au Surda, Roran combat l'armée de Galbatorix et voit avec ses propres yeux son cousin Eragon, sur un énorme et magnifique dragon femelle bleue, Saphira. Lorsque la bataille est finie, Eragon lui promet de combattre les Ra'zacs et de l'aider à libérer Katrina.

Dès le début du troisième tome, Roran accompagne Eragon pour tuer les Ra'zacs et libérer Katrina. Il combattra héroïquement et rentrera au Surda en compagnie de sa bien-aimée. Peu après, alors qu'il se trouve chez les Vardens, il demande à Eragon de le marier avec Katrina, qui est enceinte. Eragon accepte, et le mariage a lieu.
Par la suite, Nasuada, à la fois impressionnée par les capacités de Roran et méfiante en raison de son charisme, l'assigne comme soldat dans deux groupes de Vardens. Bien qu'il parvienne à tuer presque deux cent soldats de l'Empire, il désobéit deux fois à son commandant dans le second groupe, ce qui lui vaut d'être fouetté. Pour éviter que cela ne se reproduise, Nasuada l'assigne à la tête d'un groupe comportant un nombre égal d'humains et d'Urgals, afin de convaincre une fois pour toutes les deux races qu'elles peuvent coopérer sans défaut. Malgré quelques difficultés au départ, Roran s'illustre une fois encore en battant en duel un Urgal, et réussit sa mission.

Dans le quatrième tome, c'est à lui qu'est remis la tâche difficile de prendre la cité d'Aroughs. Ce qu'il arrivera à faire en défonçant une écluse d'un canal de la ville à l'aide d'un bateau-bélier de fortune. Cependant, dans l'attaque, il perdra son ami Carn, le seul magicien du groupe. Par la suite, il devient capitaine, et sert de meneur d'hommes à chaque assaut. Il tuera le Général en chef de l'armée de Galbatorix, Lord Barst, grâce à sa ruse. Pour le récompenser de ses exploits, à la fin de la guerre, Nasuada le fait comte de la Vallée de Palancar. Sa fille, Ismira, naîtra quelques jours après la fin de la guerre.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Brom[modifier | modifier le code]

Son père s'appelle Holcomb et sa mère Nelda. Il habitait à Kuasta jusqu'à ce qu'il devienne Dragonnier à l'âge de dix ans. Il fut formé par Oromis qui a aussi formé Morzan. Morzan a été le meilleur ami de Brom durant cette formation et Brom portait une affection proche de la vénération à Morzan.

La dragonne de Brom, Saphira, l'homonyme de la dragonne d'Eragon, a été tuée par Morzan le Parjure. Animé par la vengeance, il cherchera longtemps son ancien ami et finira par le tuer. Son épée Zar'roc est la seule chose qu'il lui resta de Morzan. Brom a tué trois Parjures (dont Morzan) et a été l'artisan de la mort de cinq autres. Quand il a volé l'œuf de Saphira, il y a eu une dispute entre les elfes et les Vardens pour savoir à quelle race allait appartenir le futur Dragonnier. Les elfes sont plus forts que les humains grâce à leurs réflexes et à leur savoir sur la magie, mais les Vardens ont désespérément besoin d'un héros de leur côté. Alors Brom décide que l'œuf serait donné à tour de rôle, une année aux elfes et une année aux Vardens. Brom a été assassiné par les Ra'zacs en sauvant Eragon d'une mort certaine.

Il est indiqué que Brom a déjà aimé Selena (la mère d'Eragon et de Murtagh). La joie du vieux conteur est perceptible lorsqu'il découvre qu'Eragon est le nouveau Dragonnier.

Oromis, l'ancien maître de Brom, a raconté à Eragon que Brom avait été trahi par Morzan, qu'il vénérait et aimait comme un grand frère. Or Murtagh, fils de Morzan, qui est devenu un Dragonnier au service de Galbatorix, annonce à Eragon qu'il est son frère aîné, que son père est Morzan et que sa mère est Selena. Il semble sous-entendre qu'Eragon est le fils cadet de Morzan. Mais, dans le troisième livre, Brisingr, on révèle à Eragon que Morzan n'est pas son père et que Murtagh n'est que son demi-frère : Brom est son véritable père.

Brom était le conteur du village. On ne le connaissait pas vraiment. Un jour, en hiver, Eragon vint chez lui pour lui demander d'où venaient les Dragonniers et pour lui poser d'autres questions à propos des dragons et des elfes. Quelques jours plus tard, deux Ra'zacs sont venus au village. Ils étaient chargés de retrouver l'œuf de dragon. Sloan leur dit que c'était Eragon qui l'avait. Eragon avait entendu la conversation et il fut paralysé par les Ra'zacs. Brom surgit et les Ra'zacs s'éloignèrent. Un gant d'Eragon était tombé et Brom vit sur sa paume le Gedweÿ ignasia (en ancien langage : paume brillante, la marque des Dragonniers). Après, Brom voulut se battre contre les Ra'zacs mais ils furent plus habiles que lui et ils le semèrent. Le lendemain, Eragon et son oncle Garrow étant blessés, Gertrude les soigna. Lorsque Garrow mourut, Eragon décida de le venger. Brom voulut l'accompagner et Eragon accepta son aide. Ils allèrent à Teirm pour avoir des informations sur une gourde remplie d'huile de Seithr que les Ra'zacs avaient laissée tomber. Brom alla voir un vieil ami nommé Jeod. Ils s'installèrent chez lui et pendant que Brom allait chercher des informations, Eragon rencontra Angela qui lui prédit l'avenir et reçut deux conseils de Solembum. Eragon apprit qu'Angela connaissait Brom et qu'elle avait aussi prédit son avenir. Brom annonça à Eragon qu'ils allaient s'infiltrer à l'aide de Jeod dans le bâtiment du seigneur pour récolter des informations. Brom apprit à lire à Eragon après avoir su que son oncle ne lui avait pas enseigné. Le soir, ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient. Grâce à Solembum, ils ont pu rentrer chez eux sans se faire remarquer. Brom et Eragon partirent à Dras-Leona, où se trouvaient les Ra'zacs. Pendant que Brom cherchait des informations sur les Ra'zacs, Eragon alla dans l'église. Les Ra'zacs et un groupe d'hommes voulurent le capturer. Eragon parvint à s'enfuir et avertit Brom. Ils partirent mais les Ra'zacs les assommèrent. Lorsqu'Eragon eut repris conscience, il était ligoté aux côtés de Brom ainsi que Saphira qui s'était laissée faire pour que les Ra'zacs ne tuent pas Eragon. Une flèche fut tirée dans l'ombre et toucha le dos d'un Ra'zac. L'autre lança une dague empoisonné sur Eragon qui fut protégé par Brom. Le jour suivant, Brom mourut mais avant, il avait révélé à Eragon qu'il était un Dragonnier puis il l'avait béni. Eragon l'enterra sur une colline et Saphira transforma la tombe en diamant. Brom a confié à Saphira des souvenirs qu'elle devrait montrer à Eragon s'il ne parvenait pas à survivre disant que Brom était le père d'Eragon. Détail du tome 1: juste avant de mourir, il est dit qu'il murmure sept mots en ancien langage et leur signification à Eragon, mais on ne sait pas encore ce qu'ils signifient… Le mystère ne sera jamais dévoilé, même dans le dernier tome de la tétralogie.

Morzan[modifier | modifier le code]

Morzan est le premier et le dernier des Treize Serviteurs, ou des Parjures. Lors du début de l'histoire, il est déjà mort. C'était le père de Murtagh.

Jeod le décrit à Eragon comme étant large d'épaules, avec des cheveux aile de corbeau et des yeux de couleur différents : l'un bleu et l'autre noir. Il ne portait pas de barbe et lui manquait le bout d'un de ses doigts. Il avait une beauté hautaine et cruelle. Son rire donnait l'impression qu'il souffrait. Lors d'une bataille contre Brom, il tua le dragon de ce dernier. Fou de rage et assoiffé de vengeance, Brom retrouva Morzan et le tua.

Nasuada[modifier | modifier le code]

Son père, Ajihad, était le chef des Vardens. Elle le devient à son tour, lorsque son père meurt assassiné au début de l'Ainé. Elle conduit les Vardens au Surda, leur trouve des moyens de subsistances et prépare avec le roi Orrin la guerre contre Galbatorix. Se battant pour son peuple, elle se dévoue corps et âme pour les Vardens.

Elle rencontre Eragon quand il est à Farthen Dûr, elle était alors chargée d'un message de son père à son intention. Elle va par deux fois voir Murtagh dans sa cellule et semble éprouver des sentiments pour lui. Lorsque les Urgals, contrôlés par Durza,attaquent les Vardens, Nasuada se déguise en homme pour participer à la bataille en tant qu'archer.

Après la victoire des Vardens, un groupe d'Urgals contrôlés par les traîtres Jumeaux tue Ajihad et enlève Murtagh. Nommée par le Conseil des Anciens, Nasuada devient alors le nouveau chef des Vardens. Pendant qu'Eragon continue sa formation de Dragonnier à Ellesmera, Nasuada et les Vardens migrèrent jusqu'au Surda.

Un jour, Solembum, le Chat-garou, charge un des gardes de Nasuada de lui apprendre qu'elle doit rendre visite à une enfant : Elva. Celle-ci avait été bénie par Eragon en ancien langage, mais, par une erreur d'Eragon à un mot près, elle fut frappée par une malédiction l'obligeant à secourir toute personne blessée, ou sur le point de l'être, pour ne plus ressentir ses souffrances. Nasuada demanda alors à Angela de s'occuper d'elle. Quelques jours plus tard, un homme de l'Empire tente d'assassiner Nasuada et elle est sauvée par Elva qui la pousse hors de la trajectoire de la flèche mortelle. Alors qu'elle va parler avec le roi Orrin, Nasuada laisse tomber une des mixtures expérimentale du roi qui brûle sa robe de dentelle ouvragée. C'est à cette occasion qu'une idée lui vient à l'esprit : celle d'utiliser la magie pour faire de la dentelle bon marché destinée à être vendue et ainsi subvenir aux besoins des Vardens. Nasuada désigne Eragon comme son successeur s'il lui arrivait malheur lorsqu'il revint d'Ellesmera.

Nasuada est beaucoup plus présente dans Brisingr que dans les deux premiers tomes. Elle doit y faire de nombreux choix et passer plusieurs épreuves. Ses actions notables dans le troisième tome sont :

  • son duel avec le roi des nomades du désert (le peuple duquel les parents de Nasuada étaient originaires) : l'Epreuve des Longs Couteaux. Cette épreuve consiste à ce que les participants s'entaillent tour à tour l'avant-bras au cours d'une cérémonie rituelle et dont le vainqueur est celui qui s'infligera le plus de coupures. Elle y fera preuve d'une volonté exceptionnelle qui la mènera à la victoire et à l'allégeance du peuple du désert. Du fait de la règle interdisant aux participants de recourir à la magie pour être guéris, Nasuada sera très affaiblie par la suite et donc peu présente lors des combats ;
  • son soutien et son aide à Roran, puis à Katrina, notamment pour leur mariage (elle fera néanmoins fouetter Roran pour désobéissance) ;
  • le raffermissement de sa décision visant à rassembler sous un même étendard Vardens, peuple du désert, Surdans, Nains et Urgals ;
  • la formation de sa garde rapprochée, les Faucons de la Nuit, composée de deux Urgals, deux Nains et deux Humains.

Elle envoie Eragon en mission chez les Nains pour les convaincre d’accélérer l’élection du successeur de Hrothgar à l'approche de la bataille.

Elle se fait enlever dans le quatrième tome par Murtagh ce qui a pour conséquence une grande disputes entre tous les chefs des alliés des Vardens, notamment avec le roi du Surda, Orrin, qui désire avoir plus de pouvoirs au sein des Vardens qu'il n'en a actuellement. Elle reconnaît aussi ses sentiment envers Murtagh.

Finalement, après avoir été torturée de façon cruelle par Galbatorix et aidée par Murtagh, elle devient souveraine de l'Empire après la mort de Galbatorix et instaure un royaume neuf et une caste de magiciens, à l'instar de celle des Dragonniers.

Elva[modifier | modifier le code]

Petite fille âgée de deux ans dans Brisingr, elle semble en avoir six. Eragon et Saphira la bénirent dans le premier tome mais, à cause d'une erreur de formulation de sa bénédiction en ancien langage, Eragon lui lança involontairement une malédiction lui donnant la capacité de ressentir et de prévoir les souffrances physiques ou morales de toutes les personnes qui l'entourent, l'obligeant à les en protéger (elle subit elle-même ces souffrances si elle ne suit pas les règles que lui impose le sort à savoir les en protéger), malédiction dont il la débarrassera en partie lors du troisième tome : elle ne sera plus obligée protéger les gens mais continuera d'endurer leur souffrances. L'âge qu'a Elva en apparence est le résultat de la malédiction d'Eragon, elle grandit pour pouvoir être en mesure de protéger ceux qui souffrent et doit par conséquent manger beaucoup comme si elle faisait une poussée de croissance particulièrement phénoménale.

Grâce à sa malédiction, elle sauve la vie de Nasuada dans le tome 2 en la poussant afin qu'elle évite une fléchette d'acier envoyée par un sorcier de Galbatorix. Ce talent sera utilisé dans le tome 4, lors de l'assaut de la citadelle de Galbatorix, où elle prévoira tous les pièges, et même le moment du déclenchement. Seul le dernier lui passera inaperçu, car ce piège ne cause aucune douleur et aucune mort.

Elle a une étoile sur le front, là ou Saphira l'a effleurée. Ses cheveux sont sombres, et ses yeux sont violets.

Ajihad[modifier | modifier le code]

Ajihad apparaît dans le premier tome Eragon et meurt dans le deuxième tome L'Aîné. Sa peau est noire ce qui est très rare en Alagaësia. Il est le chef des Vardens (un groupe de rebelles composés d'humains et de nains) et est tué par des Urgals, manipulés par les Jumeaux, dans le deuxième tome. C'est sa fille, Nasuada, qui prend la tête des rebelles après sa mort. C'est lui qui accueille Eragon lorsqu'il se joint aux Vardens dans le tome 1. On apprend dans le tome 4 qu'il était autrefois le régisseur du domaine du Parjure Endureil avant de s'enfuir, manquant dans sa fuite de tuer Durza et causant la rayure sur la lame de l'Ombre.

Katrina[modifier | modifier le code]

Katrina est une habitante de Carvahall. Sa mère s’est suicidée en se jetant dans les chutes de l'Igualda et son père, Sloan, est le boucher du village. Son fiancé est Roran. Elle a les cheveux auburn et des yeux bruns.

Après avoir appris ce qui s'est passé, Roran rentre et va habiter chez Horst. Après quelques jours, il demande à Katrina de l'épouser en sachant qu’il ne le doit pas puisqu'il ne possède pas assez d'argent pour les faire vivre. Katrina accepte et lorsque Sloan l'apprend, il chasse sa fille sans l'héritage de sa mère. Katrina va habiter chez Horst. Elle passe la nuit avec Roran, mais elle est enlevée par les Ra’zacs le lendemain matin à cause de Sloan. Elle est prisonnière à Helgrind. Roran va la délivrer avec l'aide d'Eragon au début du Tome 3. Roran et Katrina se marient chez les Vardens dans le tome 3. Ils sont mariés par Eragon quand Katrina attend un enfant. Elle reçoit comme dot un coffre rempli de pierreries de la part de Nasuada puisque son père l'a privée d'héritage. De plus, Eragon lui fait don d'un anneau relié à un autre anneau qu'il donne à Roran. Ainsi, si l'un est en danger, l'autre le saura immédiatement.

Dans le tome 4, Katrina donne naissance à la fille de Roran : Ismira (du nom de sa grand-mère).

Oromis et Glaedr[modifier | modifier le code]

Oromis est un Dragonnier elfe. Son dragon se nomme Glaedr. Ils habitent l'A-pic de Tel'naeir, non loin d'Ellesméra. Il s'était caché, en compagnie de son dragon, pendant la guerre contre Galbatorix, pour transmettre son savoir à un nouveau Dragonnier qui serait de son côté, il s'agira d'Eragon.

Oromis est né dans la ville désormais disparue de Luthivira. À l'âge de 20 ans, comme tous les elfes, Oromis alla voir les œufs de dragon pour savoir si un dragon allait éclore et s'il serait Dragonnier. Et Glaedr naquît pour lui. Il commença sa formation de Dragonnier avec son dragon. Ils vécurent longtemps et Oromis enseigna ses savoirs de Dragonnier à Morzan, à Brom et à plusieurs autres dragonniers, et plus tard à Eragon.

Dans le sommeil d'Eragon, dans la fin du Tome 1, il le rencontra et lui parla. Lorsqu'Eragon vint chez les elfes, il le forma puis, quand lui et Saphira partirent, Eragon promit de revenir pour finir leur formation. Oromis possède une des quatre dernières épées de Rhunön (la meilleure forgeronne elfe et du monde) car la majorité d'entre elles étaient perdues, mais Galbatorix les avait toutes gardées dans une forteresse d'Urû'baen. Cette épée s'appelle Naegling. Dans le tome 3, Glaedr donne son Cœur des Cœurs (son Eldunarì) à Eragon et Saphira. Ils peuvent ainsi communiquer à de grandes distances et c'est grâce à cela qu'Eragon et Saphira apprennent la mort de leurs maîtres alors qu'ils participent au siège de Gil'ead avec l'armée des elfes. Nos héros, quant à eux, assiègent Feinster avec les Vardens.

Oromis meurt donc à la fin du tome 3, tué par Galbatorix qui contrôle le corps de Murtagh. Glaedr reste néanmoins vivant, coincé dans son Eldunarì préalablement donné à Eragon et Saphira.

On apprend dans l'Héritage comment Oromis et Glaedr ont réussi à éviter la mort des mains de Galbatorix. Deux Parjures, les elfes Kiliandi et Formora, l'ont piégé, mais il parvient à s'en sortir à temps pour prévenir les autres Dragonniers de la trahison de Galbatorix. Néanmoins, les sorts lancés par le Parjure Kiliandi l’empêcheront toute sa vie d'utiliser la magie de manière efficace et Glaedr perdit sa patte durant le combat. À cause de ces blessures, ils allèrent à Ellesméra pour se faire soigner avec Brom et Saphira, au lieu de participer au combat sur l'île de Vroengard, combat qui vit la chute des Dragonniers. Glaedr se remettra de la mort d'Oromis et deviendra un précieux allié d'Eragon, continuant à l'instruire depuis son Eldunari. C'est notamment lui qui les aidera à trouver leurs vrais noms et à ouvrir la Crypte des Âmes.

Angela[modifier | modifier le code]

Angela est un personnage fictif de la trilogie de L'Héritage écrite par Christopher Paolini. Il s'est inspiré d'Angela Paolini, sa jeune sœur[1].

Angela est une herboriste qui rencontre Eragon dans le premier tome à Teirm. Elle est petite avec des cheveux bouclés et est accompagnée de Solembum un chat-garou.

Elle se bat avec Solembum (en forme d'enfant) contre les Urgals dans le Tome 1 et tente en vain de soigner Eragon de sa blessure infligée par Durza à la fin de la bataille. Dans le tome 2, elle s'occupe d'Elva (la fille qu'Eragon a « bénie » dans le tome 1) et, avant la bataille contre l'Empire, mit du poison dans la nourriture des soldats ennemis. Elle se battra à nouveau du côté des Vardens.

Angela est excentrique, à la fois amusante et mystérieuse. Elle s'évertue à tenter de prouver que les crapauds sont en fait des grenouilles. Néanmoins, elle est en réalité très intelligente, et une talentueuse magicienne.

Elle prédit à Eragon des évènements obscurs : il partira de l'Alagaësia et ne reviendra pas, il sera trahi par l'un de ses proches, et quelqu'un dans son entourage mourra prochainement. Cependant, elle lui prédit également son amour pour une personne noble et de haute naissance, pour le meilleur ou pour le pire.

Angela a rencontré le roi des chats-garous, Grimmr Demi-Patte dans le Du Weldenvarden, tandis qu'il jouait avec un oiseau avant de le manger. Elle lui dit d'arrêter, mais il l'ignora. Pour le punir, elle lui jeta un sort qui l'obligea, à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, à dire « cui-cui ». Elle lui rappellera à Bellatona quand les chats-garous s'allient au Vardens en disant « cui-cui ».

Dans le film Eragon, elle est interprétée par Joss Stone.

Solembum[modifier | modifier le code]

Solembum est le chat-garou qui apparaît dans le premier tome de la série l'Héritage. Ce chat-garou aura été et est d'une aide précieuse à Eragon dans sa tâche. Solembum a décidé d'accompagner Angela l'herboriste ce qui est un très grand honneur pour elle car les chat-garous ne suivent que très rarement les êtres humains. Solembum étant un chat-garou il ne s'adresse à une personne que s'il sent que celle-ci a un destin important pour déjouer les plans fourbe de Galbatorix. Ne pas suivre ses conseils n'est sûrement pas la meilleure chose à faire.

Solembum prodigue également deux conseils a Eragon, secrets révélés par les dragons de Vroengard aux chats-garous pour qu'ils les révèlent au prochain dragonnier libre, avant d'effacer leurs mémoires : "Écoute-moi bien, je vais t'enseigner deux choses. Quand le temps sera venu où il te faudra une arme, cherche entre les racines de l'arbre Menoa. Et, quand toit te semblera perdu, quand ton pouvoir te semblera inefficace, rends-toi au Rocher de Kuthian et prononce ton nom : il t'ouvrira la Crypte de Âmes."

Il n'apparaît pas dans l'adaptation cinématographique.

Jeod[modifier | modifier le code]

Jeod est un agent Varden et un grand ami de Brom. Il a aidé à voler l'œuf de Saphira. Pendant le vol, Jeod et Brom ont dû se séparer et Jeod ne l'a plus jamais revu. Il est allé habiter à Teirm et croyait que Brom était mort puisqu'il n'avait jamais eu de ses nouvelles. Il s'est marié avec Helen et a deux serviteurs. Un jour, Brom alla chez lui avec Eragon pour avoir des informations sur les Ra'zacs. Après qu'ils les eurent, ils repartirent. Des mois plus tard, Roran et quelques habitants de Carvahall vont chez lui pour demander de l'aide. Finalement Jeod et sa femme partent avec les habitants de Carvahall au Surda chez les Vardens. Dans le tome 4,on apprend qu'il est membre de l'Arcaena, une secte qui s'est donnée pour but de rassembler le plus d'informations possibles.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

  • Alanna

est une enfant elfe âgée de douze ans qu' Eragon rencontre à Ellesméra.

  • Alarice (Dame)

est le seigneur de Dauth.

  • Albem

est un habitant de Carvahall tué par (dans le tome 2)

  • Albriech

est un habitant de Carvahall et un des fils de Horst. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Ama

est un nain qui protège Eragon (dans le tome 2) pendant le parcours à Ellesméra.

  • Anhûin

Ancien grimstcarvlorss du Durgrimst Az Sweldn rak Anhûin (les larmes d'Anhûin) dont les membres furent tués par les Parjures. Il survivra au massacre mais mourra de chagrin peu après.

  • Anurin

était un Dragonnier elfe. C'était le Chef de La Confrérie des Dragonniers avant Vrael, c'est lui qui décida d'inclure les humains dans la confrérie.

  • Arva

était un Dragonnier elfe à qui appartenait l'épée Tamerlein et mort à la bataille d'Ilirea durant la Chute.

  • Arvindr

épée qui appartenait jadis à un dragonnier. Elle est gardée à Nädindel, cité située dans le Du Weldenvarden.

  • Arya

est la fille d'Islazandi (la reine de elfes)

B[modifier | modifier le code]

  • Baldor

est un habitant de Carvahall et un des fils de Horst. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Barden

est un magicien et un messager de Nasuada pendant la bataille contre l’Empire (dans le tome 2).

  • Bardrick

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire (dans le tome 2).

  • Barst

est un seigneur de l'Empire, auquel Galbatorix voue une grande confiance. Il est extrêmement brutal et intelligent C'est lui qui conduit les troupes de l'Empire lors de la bataille finale. Grâce à un Eldunari qui lui a été confié, sa force lui permet de vaincre n'importe quel adversaire, même en groupe. C'est lui qui tuera la reine Islanzadi en duel singulier. Roran parviendra à le tuer grâce sa ruse et beaucoup de chance.

  • Belgabad

était un dragon sauvage, le plus grand de son temps (à peu près 2X et demi plus grand que Glaedr). Il participera à la bataille de Vroengard et y laissera sa vie. Galbatorix profanera son cadavre en taillant son manteau et ses gants dans ses ailes. Eragon et Saphira verront ses ossements lors de leur première visite à Vroengard dans le tome 4. Belgabad est un ancêtre de Raugmar le Noir, l'arrière-arrière-arrière-grand-père maternel de Saphira.

  • Bid’Daum

est le dragon d'Eragon (premier Dragonnier).

  • Birgit

est une habitante de Carvahall et la femme de Quimby qui fut dévoré par les Ra'zacs. Elle a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens. Elle déteste Roran mais elle a besoin de lui pour venger son mari. Roran rembourse sa dette envers elle à la fin du tome 4, où elle lui entaille la paume de la main.

  • Birka

est un des chevaux de Garrow.

  • Blagden

est un corbeau résidant à Ellesméra. Il a sauvé Evandar lors d'un combat contre un Urgal en lui perçant les yeux. Plus tard, il sauvera Roran face à Barst de la même manière. Ses plumes sont blanches, il est immortel grâce à Evandar et il est capable de faire des calembours et des prophéties.

  • Brand

est l'administrateur de Teirm.

  • Brisingr

signifie « Feu » en Ancien Langage (langage des elfes). Il s'agit également du nom choisi par Eragon pour son épée dans le tome 3.Elle est de couleur saphir

  • Brenna

est une habitante de Carvahall et est morte gelée pendant la route vers le Surda.

  • Brugh

est un des chevaux de Garrow.

  • Byrd

est un habitant de Carvahall poignardé par Sloan qui a trahi tout son village (dans le tome 2).

C[modifier | modifier le code]

  • Cadoc

est le premier cheval de Eragon. C'est aussi le prénom du grand-père d'Eragon (non présent dans le roman).

  • Calitha

est une habitante de Carvahall, mère de cinq enfants. Elle a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens.

  • Carn

est un magicien du Du Vrang Gata, originaire du Nord. Il rencontre Roran dans le tome 3, et devient son ami, et son plus utile atout lors de ses plans. Il meurt dans le tome 4, lors d'un duel face à un magicien de l'Empire.

  • Carsaib

est le véritable nom de Durza avant qu'il devienne un Ombre.

  • Cawley

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens.

  • Celdin

est un elfe qu'Eragon rencontre au Du Weldenvarden et qui le guide jusqu'à Ellesméra.

  • Ceranthor

était le roi des elfes pendant le Du Fyrn Skulblaka (la guerre des dragons) et à qui succéda la reine Tarmunora.

  • Cuaroc

était un dragon, Chasseur de Nïdhwal et Fléau des Urgals, dont l'Eldunarí se trouve dans la Crypte des Âmes en tant que défenseur, dans le corps de métal d'un homme à tête de dragon. Il se peut que l'épée qu'il manie alors soit celle de son Dragonnier

D[modifier | modifier le code]

  • Dahwar

est le sénéchal du Surda.

  • Darmmen

est un habitant de Carvahall, fils de Loring.

  • Dellanir

était la reine des elfes mais a laissé son trône à Evandar pour étudier les mystères de la magie.

  • Delwin

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens. Il mourra sous les yeux de Roran lors de la prise d'Urû'baen

  • Dempton

est le meunier de Therinsford et avait embauché Roran.

  • Derûnd

est le père d'Undin.

  • Deynor

était le chef des Vardens avant Ajihad.

  • Dormnad

est un ami de Brom et habite à Gil'ead.

  • Dóndar

est le dixième roi des nains.

  • Drail

a tenté d'assassiner Nasuada avec une fléchette de métal. Il s'est suicidé avec la magie lorsque les sorciers ont envahi son esprit.

  • Durza

Durza est un Ombre. Il est au service de Galbatorix.Eragon le tue avec l'aide d'Arya et de Saphira pendant la bataille de Farthen Dur à la fin du tome 1.

À l'époque, Durza s'appelait Carsaib. Il vivait en nomade avec ses parents dans les plaines vides. Ils ont été bannis par leur tribu car le père était accusé d'être un « briseur de serment ». Plus tard, ses parents furent assassinés et Carsaib décida d'aller dans le désert. Un jour, un vieillard nommé Haeg le rencontra et décida de lui apprendre à contrôler des esprits. Quelques mois plus tard, Haeg fut tué par des bandits. Pour se venger, Carsaib appelle les esprits. Mais un esprit trop fort s'empare de sa conscience et fait de lui un Ombre (un homme contrôlé par des esprits) du nom de Durza.

Dans Eragon, Galbatorix fit une alliance avec les Urgals. Durza était chargé de contrôler leur esprits pour qu'ils se regroupent et attaquent les Vardens et aussi de tuer Eragon et son dragon. Un jour, un groupe d'Urgals enlevèrent Eragon et l'amenèrent à Gil'ead. Durza lui annonça que Galbatorix allait venir le voir, dans une semaine. Eragon a pu s'échapper à l'aide de Murtagh et de Saphira. Murtagh blessa Durza en lui tirant une flèche au front. Après quelques jours, les Urgals attaquèrent les Vardens sous le contrôle de Durza. Durza mourut dans la bataille contre Eragon à l'aide d'une diversion de Saphira et d'Arya. Après la mort de l'Ombre, les Urgals, qui étaient sous son contrôle, reprirent tous leurs droits et s'attaquèrent les uns aux autres. Les Vardens en profitèrent pour les massacrer et les ont pourchassés hors la ville.

  • Dusan

est un enfant elfe âgé de douze ans qu'Eragon a rencontré à Ellesméra.

  • Dûthmér

est un garde nain.

E[modifier | modifier le code]

  • Edurna

est un elfe rencontré au Du Weldenvarden et qui guide Eragon à Ellesméra.

  • Ekkasvar ou Ekksvar

est un garde nain.

  • Elain

est la femme de Horst. Elle est enceinte, et accouchera dans le tome 4, tardivement

  • Elmund

est un enfant de Carvahall qui a été tué par l'Empire.

  • Enduriel

est un des membres des Treize Parjures. Il a pour serviteur Ajihad le futur chef des Vardens.

  • Eragon (premier Dragonnier)

Eragon est le premier Dragonnier.

Il y a des milliers d'années, une guerre éclata entre elfes et dragons à cause d'un elfe ayant chassé puis tué un dragon pour la gloire. Cinq ans après le début du conflit, Eragon, elfe, trouva un œuf de dragon. Ses parents étaient sûrement morts, ce qui expliquerait pourquoi il était abandonné. Eragon avait 15 ans et éleva son dragon dans le plus grand secret. Il l'appela Bid'Daum, et quand il grandit il décida de le monter et de montrer aux autres dragons et elfes qu'une amitié était envisageable. C'est ainsi qu'Eragon mit fin à la guerre, mais après quelques années les elfes et les dragons ne se limitèrent pas à la paix, mais commencèrent à fonder une grande amitié. C'est ainsi que naquirent les Dragonniers.

  • Evandar

est le père d'Arya ; ancien roi des elfes, il fut tué par l'Empire.

F[modifier | modifier le code]

  • Falberd

est un membre du conseil des anciens.

  • Farica

est une fidèle servante de Nasuada.

  • Fäolin

est un des deux elfes qui était chargé de protéger Arya sur la route de Ellesméra aux Vardens (dans Eragon). S'est fait tuer par des Urgals sur ordre de Durza. Il était vraisemblablement le compagnon d'Arya.

  • Farold

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire (dans le tome 2).

  • Felda

est une habitante de Carvahall. Elle a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens. Elle est la mère de Mandel.

  • Feu-de-neige

est le cheval de Brom puis après sa mort celui d'Eragon. Lorsqu' Eragon s'aperçoit qu'il n'a plus besoin de cheval (il est plus rapide à pied après la transformation que les elfes ont opérés sur lui, et il peut monter Saphira lors des longs voyages) il l'offre à Roran.

  • Sire Fiolr

est un elfe. Il est le maître de la maison Valtharos. Sa compagne fut Naudra, morte de ses blessures après la même bataille qui fut fatale à Arva.

  • Fírnen

est le dragon vert d'Arya et pendant un temps le compagnon de Saphira.Il est dit qu'il a la voix la plus grave de tous les dragons qu'Eragon ait rencontré.

  • Fisk

est le menuisier de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens.

  • Flint

est un habitant de Teirm.

  • Folkvìr

est le silthrìm (cheval elfique) accompagnant Eragon quand il était à Ellesméra.

  • Formora

est une elfe (dragonnier) qui est membre des Treize Parjures. Elle jeta un sort qui blessa Oromis et Glaedr mortellement et les rendant handicapés pour les restes de leurs vies.

  • Fredric

est un homme et un ami de Orik. Il s'occupe de l'entraînement des Vardens et il est également leur armurier. Il apparaît dans le premier tome.

  • Frewin

est un marin qui s'est joint aux habitants de Carvahall pendant la route au Surda.

G[modifier | modifier le code]

  • Gamble

est un habitant du Surda. Il a volé 13 poulets.

  • Gareth

est un habitant de Teirm qui avait essayé d'arnaquer Brom.

  • Garner

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire (dans le tome 2).

  • Garrow

est le père de Roran et l'oncle d'Eragon. Il s'est fait tuer par les Ra'zacs.

  • (Nar) Garzhvog

est le chef des Urgals qui se sont alliés aux Vardens dans le tome 2. C'est un Kull, et il a fait partie de la garde rapprochée d'Eragon lors de la Bataille des Plaines Brûlantes, puis l'a escorté chez les nains dans le tome 3. C'est aussi l'un des rares Urgals en qui Eragon a vraiment confiance.

  • Ged

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire (dans le tome 2)

  • Gedric

C'est le tanneur de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens.

  • Gertrude

est la guérisseuse de Carvahall. Elle a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda chez les Vardens.

  • Gilderien (le Sage)

est un elfe et il garde l'entrée de Ellesmera

  • Glaerun

est un des membres des Treize Parjures. Il est le premier des Parjures à mourir durant l'explosion de Doru Araeba par l'elfe Thuviel.

  • Glenwing

est un des deux elfes qui protégeaient Arya pour donner l'œuf aux Vardens. Il fut tué par des Urgals sur ordre de Durza.

  • Gannel

est un prêtre nain qui apparaît dans le tome 2 ainsi que dans le tome 3. Grimstborith du Dûrgrimst Quan en conflit avec Arya pour ses convictions religieuses.

H[modifier | modifier le code]

  • Haberth

est un habitant de Therinsford, qui a vendu à Brom les deux chevaux (Cadoc et Feu-de-Neige).

  • Haeg

est le sorcier qui a rencontré Durza et lui a appris comment contrôler les esprit.

  • Hale

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire (dans le tome 2).

  • Harwin

est l'archer Varden qui a tiré une flèche après les autres archers sur Eragon dans les Plaines Brûlantes.

  • Hedin

est un nain qui protège Eragon pendant le parcours à Ellesméra

  • Hefring (de Furnost)

est le Varden qui été désigné pour voler les œufs de dragon à Urú'baen. Pour une raison mystérieuse, il n'a mis la main que sur celui de Saphira et il a trahi les Vardens car il a préféré s'enfuir, obligeant Brom et Jeod à se lancer à sa poursuite à travers tout le pays dans l'espoir de les retrouver. Course-poursuite qui dura sept long mois et qui se transforma rapidement en course contre la montre car ils n'étaient pas les seuls à ses basques : le Parjure Morzan, les Ra'zacs et autre sbires de l'Empire s'était joints à la fête. C'est à Gil'ead qu'il fut rattrapé et tué par Morzan. Brom retrouvera l'œuf sur le corps de Morzan. On découvre dans le tome 4 qu'il a réussi le vol grâce à l'aide des Eldunarì cachés dans la Crypte des Âmes. Néanmoins, il s'est rendu compte de leur aide, ce qui l'a poussé, effrayé, à fuir.

  • Helen

est la femme de Jeod, qui l'accompagne au Surda.

  • Heslant (le Moine)

est l'auteur du livre Domia abr Wyrda. Ce qui veut dire : La domination du destin. Ce livre raconte l'histoire de l'Alagaësia, qui commence quelques années avant l'arrivée des elfes. Jeod en possède un exemplaire qu'il a donné par la suite à Eragon. Heslant fut tué par l'Empire parce que Galbatorix ne voulait pas que ce livre soit publié.

  • Hida

est une habitante de Carvahall qui est morte gelée pendant la route au Surda.

  • Holcomb

est le père de Brom.

  • Horst

Horst habite à Carvahall avec sa femme, Elain, et ses deux fils. Albriech et Baldor. Horst est le forgeron de son village. Il a construit lui-même sa maison lorsqu'il s'est marié avec Elain.

Un jour, Eragon alla à la boucherie pour acheter de la viande à l'aide d'une pierre bleue polie. C'était un œuf de dragon qu'il avait retrouvé sur la Crête. Sloan (le boucher) refusa en sachant qu'il venait de la Crête et le chassa. Horst entra dans la boucherie et acheta ce dontEragon avait besoin. En échange, il demanda à Eragon d'être un de ses apprentis comme forgeron au printemps. Eragon accepta avec plaisir et demanda de transmettre un message de la part de Roran à Katrina (la fille de Sloan). Horst accepta. Quelques jours après, deux Ra'zacs sont venus au village pour demander aux habitants s'ils avaient vu une pierre bleue. Après que Horst l'eut su, il prévint tout de suite Eragon. Le matin, la maison de Garrow (oncle de Eragon) était détruite. Eragon, était évanoui sur le chemin qui mène au village avec, sur son dos, son oncle Garrow. Eragon se reposa chez Horst pendant plusieurs jours. Garrow mourut et après que les blessures d'Eragon eurent guéri, il partit.

Lorsque Roran revint, il s'installa chez Horst. Elain était enceinte. Un jour, Roran et Albriech allèrent chasser sur la Crête. Ils virent des soldats de l'Empire et les Ra'zacs qui allaient dans le village. Roran se cacha sur la Crête après avoir su qu'ils le voulaient. Chaque jour, un des deux fils de Horst alla lui donner à manger. Les Ra'zacs avaient tué et dévoré Quimby et les soldats de l'Empire avaient brûlé une maison. Roran décida de revenir au village et de se défendre avec les habitants. Horst lui donna un marteau comme arme et on l'appela puissant marteau. Après quelques jours, Sloan chassa sa fille car elle s'était fiancée avec Roran. Elle s'installa chez Horst mais le soir, les Ra'zacs l'enlevèrent à l'aide de Sloan. Après, Sloan fut enlevé et emprisonné par les Ra'zacs. Le jour suivant, Roran convainquit les habitants d'aller au Surda là où se trouvaient les Vardens pour leur demander de l'aide. Horst et ses fils cachèrent plusieurs outils qui étaient échangés de père en fils et la majorité des habitants partirent. Lorsqu'ils arrivèrent au Surda, Horst et ses fils se battirent du côté des Vardens.

  • Hrothgar

est le roi des Nains, appartenant au Dûrgrimst Ingeitum. Il adopte Eragon au sein du Dûrgrimst Ingeitum après la bataille de Farthen Dûr quand celui-ci accepte le casque apporté par Orik avant leur départ pour Ellesméra. Il s'est fait tuer par Murtagh lors de la bataille des Plaines Brûlantes dans le tome 2.

  • Hvedra

est la fiancée, puis l'épouse d'Orik. C'est la Grimstcarvlorss du Dûrgrimst Ingeitum.

I[modifier | modifier le code]

  • Iormungr (dragon)

est le père de Saphira, il était lié à un Dragonnier et fut aussi le compagnon de Vervada.

  • Irnstad

est l'un des quatre Guerriers à avoir survécu après avoir tué un Ombre. Le deuxième est l'Elfe Laetrí, le troisième est Eragon et la dernière est Arya.

  • Irwin

est le Premier Ministre du roi Orrin.

  • Islanzadí

est la reine des Elfes et la mère d'Arya. Elle est tuée lors du siège d'Urû'baen par un coup de masse à la nuque donné par Lord Barst. Roran la vengera en tuant son meurtrier.

  • Ismira

est la femme de Sloan. Elle s'est suicidée sur la Crête. C'est aussi le nom de la fille de Roran et de Katrina, nommée en hommage à sa grand-mère maternelle

  • Ivor

est un habitant de Carvahall. Il a refusé de prendre la fuite avec Roran et a préféré rester à Carvahall.

J[modifier | modifier le code]

  • Jarsha

est un messager du Conseil des Anciens.

  • Jarnunvösk

était la première dragonne de Galbatorix. Elle a été tuée par des Urgals.

  • Jörmundur

est un membre du Conseil des Anciens et le seul membre à accepter pleinement l'autorité de Nasuada (dans le tome 2). Il était également l'ami et le bras droit d'Ajihad. C'est un homme juste et bon, qui comme Nasuada et Ajihad, fait passer les Vardens avant son bien personnel.

K[modifier | modifier le code]

  • Kelby

est un habitant de Carvahall tué puis dévoré par les Razac's

  • Kialandi

est un elfe qui est membre des Treize Parjures. Il a capturé Oromis mais est blessé mortellement par ce dernier avec son dragon.

  • Kiselt

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Korgan

est le père de la race des nains, et c'est lui qui a découvert Fathen Dûr.

  • Kull

les Kulls viennent de la race des Urgals mais ils sont plus grand et beaucoup plus fort.

L[modifier | modifier le code]

  • Ladin

est un elfe.

  • Laetri

est un des deux autres elfes (avec Arya et Eragon) à avoir tué un Ombre (Arya tue Varaug dans le tome 3) et à y avoir survécu.

  • Larkin

est le père d'Orrin.

  • Larne

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Lorana (Dame)

est le seigneur de Feinster. Elle a prêté serment à Galbatorix en Ancien Langage, et le regrette.

  • Lifaen

est un elfe qui accompagne Eragon et Arya à Ellesmera

  • Linnëa

est un personnage du conte de l’arbre Menoa.

  • Liotha

est une elfe, cousine de Lupusänghren avec le pelage noir moucheté

  • Loring

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Lupusänghren

est un elfe à la peau couverte d'un pelage bleu-noir. Il a des oreilles de chat et des dents ressemblant à des crocs. Il est le chef des douze mages elfes envoyés pour protéger Eragon. Son nom signifie littéralement en elfique « sang de loup ».

M[modifier | modifier le code]

  • Maerzadí

est un elfe qui s'est suicidé pour ne pas tuer son fils.

  • Mandel

est un enfant de Carvahall.Il a joué le bracelet de sa grand-mère aux dés avec des marins et sa mère a demandé à Roran d'intervenir.

  • Marcus Tábor

est le maître de la ville de Dras-Leona.

  • Martan

est un habitant de Teirm.

  • Maud

est un Chat-garou qui habite à Ellesméra.

  • Melkolf

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire.

  • Merlock

est un marchand de bijoux.

  • Morn

est le tavernier de Carvahall. Il a pris la fuite après avoir longuement hésité (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

N[modifier | modifier le code]

est une elfe.

  • Naudra

était une elfe dont le frère, Arva, était Dragonnier.

  • Naula

est un elfe qui a écrit un poème connu.

  • Naegling

est le nom de l'épée d'Oromis elle est de couleur or

  • Nelda

est la mère de Brom.

  • Nesbit

est une habitante de Carvahall morte gelée pendant la route au Surda.

  • Nolfavrell

est un enfant de Carvahall et le fils de Birgit

  • Nost

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

O[modifier | modifier le code]

  • Odele

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Orm-Hache-Sanglante

est un nain et le père de Gannel.

  • Orrin

est le roi du Surda. À sa première apparition, dans le tome 2, il est décrit comme un chimiste excentrique. Mais par la suite, il évolue en devenant de plus en plus ambitieux, jusqu'à vouloir le trône impérial. Cette attitude l'opposera de nombreuses fois à Nasuada, puis à Eragon. Finalement, il reconnaître Nasuada comme sa légitime suzeraine, en échange d'un agrandissement du territoire du Surda.

  • Orval

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Osthato Chetowä

signifie le sage en deuil en ancien langage et est un des surnoms d'Oromis.

  • Orik

neveu de Hrothgar et frère adoptif d'Eragon après son adhésion au Dûrgrimst Ingeitum. il est aussi le 43e roi des nains.

P[modifier | modifier le code]

  • Palancar

est un ancien roi humain qui a été tué par son fils pour devenir roi. C'est lui qui a donné son nom à la vallée.

  • Parr

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire.

Q[modifier | modifier le code]

  • Quimby

est un habitant de Carvahall tué et dévoré par les Ra’zacs.

R[modifier | modifier le code]

  • Rhunön

est une forgeronne. Elle veut faire les choses elle-même, sans s'aider de la magie. Elle a forgé les épées des dragonniers avec le vif-acier (métal d'origine météorique) et par de complexes enchantements en a fait les armes les plus résistantes et belles de l'histoire de L'Alagaësia.

  • Ridley

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Rishtart

C'est le seigneur de Teirm.

  • Rolf

C'est le serviteur de Jeod.

S[modifier | modifier le code]

  • Sabrae

C'est une membre du Conseil des Anciens.

  • Saphira

Elle fut la dragonne de Brom, et tuée par Morzan le parjure. Dans le premier tome, lorsqu'Eragon fait mention du nom qu'il a donné à sa dragonne, il est dit qu'il est troublé. Brom ne le révélera que lors de son agonie dans une caverne, après qu'ils eurent rencontré Murtagh.

  • Sardson

est un soldat de l'Empire apparemment tué par les Ra'zacs (tome 2).

  • Selena

Selena habitait à Carvahall. Un jour Morzan est venu dans son village et elle en tomba amoureuse. Elle décida de l'accompagner et Morzan était heureux de voir qu'il pouvait avoir confiance en quelqu'un. Ils décidèrent de se marier en secret, et seul Galbatorix était au courant. Ce dernier décida de ne pas répandre la nouvelle. Quelques années plus tard, Selena donna naissance à Murtagh. Encore une fois, Galbatorix le savait. Morzan décida de l'élever dans une tour où il y avait uniquement des serviteurs en qui il pouvait avoir confiance. Selena pouvait ne pouvait aller voir son fils qu'une seule fois par mois. Un jour, quelques années plus tard, à la suite d'une crise de rage où Morzan envoya son épée Zar'roc sur Murtagh, lui causant sa fameuse cicatrice, Selena décida de partir. Elle était enceinte et décida de donner son deuxième fils à son frère Garrow. Elle lui dit de l'appeler Eragon comme le premier Dragonnier. Elle ne lui donna pas de raison mais il savait que pour elle c'était important; puis elle reparti. Elle est morte quelques années après dans sa tour. Murtagh, convaincu que Morzan est le père d'Eragon, le révèle à ce dernier en Ancien langage. C'est pourtant faux : le vrai père d'Eragon n'est autre que Brom. Selena était une excellente magicienne spécialisée dans les assassinats et autres actes malsains. Elle était la Main noire de Morzan, qui lui confiait tout le sale boulot qu'il ne voulait pas faire lui-même, d'un bout à l'autre de l'Alagaësia. Le nom « Main Noire » a par la suite été donné à un groupe d'espions de Galbatorix infiltrés parmi les Vardens. Ces espions font un peu le travail que Selena faisait pour Morzan. Le Du Vrangr Gata essaie de démasquer et tuer ces espions.

  • Shrrgnien

est un nain qui protège Eragon pendant le parcours à Ellesméra.

  • Shruikan

est le deuxième et actuel dragon de Galbatorix. Il n'était pas destiné à Galbatorix, mais ce dernier a réussi, par un moyen que personne ne connaît, à l'obliger à devenir son dragon. Il a été volé par Galbatorix avant la chute des dragonniers. C'est le parjure Morzan qui a ouvert une porte de la forteresse d'Illirea, convaincu par Galbatorix. Shruikan est par la suite devenu le dragon aux écailles noires et aux yeux blanc de Galbatorix. Il est devenu complètement fou à cause de son union contre nature et Galbatorix le modifiera pour le rendre gigantesque. Saphira et Thorn s'uniront pour l'affronter, mais c'est Arya qui l'achèvera en lançant Niernen dans son œil, atteignant son cerveau.

  • Sloan

Sloan habite à Carvahall et est le boucher du village. Il est le père de Katrina. Sa femme s'est suicidée sur la Crête et à partir de ce jour, il déteste tout ce qui vient de là-bas.

Un jour, Eragon vint chez lui pour acheter de la viande contre (d’après Eragon) une pierre bleue polie mais c’était un œuf de dragon. Ignorant que c’était cela, il accepta le marché mais après avoir su qu’il venait de la Crête, il refusa et chassa Eragon. Katrina décida d'appeler Horst quand elle les vit et alla le chercher. Après avoir compris ce qu’il y avait, il décida d’acheter la viande pour Eragon pour qu’en échange il devienne son apprenti forgeron pour payer sa dette car Horst refusa la pierre bleue. Eragon accepta volontiers et partit. Quelques jours plus tard, deux Ra'zacs demandèrent s’il avait vu une pierre bleue. Croyant que c’étaient des hommes de l’Empire, il les renseigna contre un peu d’argent.

Après plusieurs mois, des soldats de l’Empire et les deux Ra’zacs vinrent à Carvahall pour enlever Roran et inciter Eragon à venir à son secours. Après que Roran a su ce qu’ils voulaient, il se cacha sur la Crête. Quelques jours plus tard, Roran décida d’aller au village et construire une forteresse autour du village car les soldats de l’Empire et les Ra’zacs avaient causé des incidents. Ainsi, Quimby a été tué pour un soldat de l'Empire et dévoré par les Ra’zacs. Birgit, sa femme, décida de se venger mais elle n’avait pas les moyens. Sloan et les habitants de Carvahall empêchèrent leurs ennemis de passer mais il y eut plusieurs victimes. Après quelques jours, Sloan apprend que sa fille (Katrina) est fiancée avec Roran. Il se mit en colère et chassa sa fille. Katrina alla chez Horst où Roran se trouvait. Ce soir-là, elle est enlevée par les Ra’zacs à l’aide de Sloan pour que Roran aille la chercher.

Sloan est libéré des Ra'zacs (qui le tenaient prisonnier en compagnie de sa fille, Katrina) par Eragon. Il est alors très faible et aveugle, les Ra'zacs lui ayant arraché les yeux comme seul remerciement pour services rendus.

Eragon découvre par hasard le véritable nom de Sloan (non révélé au lecteur). Il médite s'il doit tuer Sloan pour le punir ou bien le libérer, en considérant que ce dernier a agi par amour pour sa fille. Il décide finalement de libérer le boucher, mais en lui interdisant de tenter de retrouver Katrina ou Roran ; il l'envoie chez les elfes.

Eragon le retrouvera par hasard à la fin du tome 4, et lui redonnera la vue afin qu'il puisse voir sa petite-fille. Toutefois, il ne pourra plus jamais parler ou approcher Katrina ou Roran

  • Svart

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens. Il est l'homme le plus vieux de son ancien village : 60ans.

T[modifier | modifier le code]

  • Tamerlein

est l'épée de couleur verte qui appartenait au dragonnier Arva. L'épée a ensuite été modifiée par Rhunön pour qu'elle s'adapte mieux à la main d'Arya qui a hérité d'un dragon vert.

  • Tara

est une habitante de Carvahall et est la femme de Morn. Elle a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Tarmunora

Est une ancienne reine elfe c'est elle qui est à l'origine du sort qui relie les elfes aux dragons.

  • Tenga

est un ermite qu'Eragon rencontre lors de son voyage en solitaire après avoir sauvé Katrina des Ra'zac. Il semblerait qu'Angéla (l'herboriste) ait été son apprentie.

  • Thane

est un habitant de Carvahall. Il a pris la fuite (dans le tome 2) avec Roran pour s'installer au Surda avec les Vardens.

  • Togira Ikonoka

signifie « L'estropié qui est tout » et est un des noms d'Oromis.

  • Thorv

est le chef d’un groupe de nain qui protège Eragon pendant le parcours vers Ellesméra.

  • Tornac

est le cheval de Murtagh et aussi le nom de son ancien maître d'escrime.

  • Thorn

est le dragon rouge de Murthag, qui a été grandi par Galbatorix malgré son esprit de dragonneau. Il aidera Saphira et Arya a tué Shruikan.

  • Torson

est un habitant de Teirm.

  • Trianna

est une sorcière qui dirige Du Vrangr Gata après la disparition des Jumeaux. Lorsqu'Eragon prend le commandement de Du Vrangr Gata, elle le prend au départ mal, mais Eragon parvient à la convaincre en lui laissant la place de lieutenant et le commandement complet durant ses absences. Trianna est un personnage plutôt difficile à comprendre : elle est assez hautaine, et, comme le souligne Saphira à deux reprises, fait passer sa propre importance avant la cause des Vardens. Néanmoins, elle a toujours servi efficacement et fidèlement les Vardens, et demeure nettement moins antipathique que les Jumeaux. Elle porte un bracelet d'or en forme de serpent, auquel elle est capable de donner vie.

  • Trìhga

est un nain qui protège Eragon pendant le parcours à Ellesméra

U[modifier | modifier le code]

  • Umérth

est un membre du Conseil des Anciens.

  • Undin

est un nain et est le fils de Derûnd et le chef du clan Dûrgrimst Ragni Hefthyn.

  • Umaroth

est le dragon blanc de Vrael. Son Eldunarì repose dans la Crypte des Âmes et a beaucoup aidé Eragon dans le combat contre Galbatorix, qui a d'ailleurs crût le tuer sur Vroengard.

  • Urgal

voir ci-dessous.

  • Uthar

est un matelot de Teirm qui aide Roran à rejoindre le Surda dans le tome 2.

V[modifier | modifier le code]

  • Vanir

est un grand guerrier elfe chargé de s'entraîner avec Eragon à l'escrime. Ce dernier hait Eragon et ne cesse de le provoquer car « il serait trop faible et inapte pour être dragonnier » jusqu'au Serment du Sang (Agaeti Sanghren) où Eragon obtient les capacités physiques des elfes. Il devient dans le dernier tome ambassadeur à la place d'Arya.

  • Vervada (dragon)

est la mère de Saphira elle est aussi un dragon sauvage.

  • Vrael

Vrael était un elfe Dragonnier et le dernier avec Oromis avant Eragon. Son dragon s'appelle Umaroth. Vrael était le chef des Dragonniers pendant l'époque des Parjures. Il a combattu contre Galbatorix en combat singulier. Galbatorix était blessé et était sur le point de perdre mais Vrael avait eu une hésitation lorsqu'il avait l'occasion de le tuer. Finalement, grâce à cette hésitation, Galbatorix le blessa. Vrael a pu s'enfuir sur le mont Utgard mais avant que ses blessures soient guéries, Galbatorix le trouva et le tua.

  • Varaug

Ombre dans le troisième tome, il est tué par Arya

  • Valdr

est un très vieux dragon dont les conseils ont aidés Eragon à triompher de Galbatorix. Son nom signifie « Le Meneur ».

W[modifier | modifier le code]

  • Weldon

est le successeur de Brom comme chef des Vardens.

  • Wyglif

est un habitant de Carvahall tué par l’Empire.

  • Wyrden

est un elfe qui protège Eragon. Il est tué par des pieux d'améthyste lors du siège de Dras-Leona (dans le tome 4)Il est l'un de plus fort et des plus anciens magiciens elfes.

Y[modifier | modifier le code]

  • Yarbog

est un Urgal qui affronte Roran en combat singulier dans le tome 3.

Z[modifier | modifier le code]

  • Zar'roc

signifie souffrance en ancien langage. Est également l'ancienne épée de Morzan. Brom lui a pris son épée lors de son combat contre Morzan et le tua avec. Puis Brom la donna à Eragon, qui s'en servit comme épée de dragonnier jusqu'à la fin du tome 2, quand Murtagh s'en empare et en fait son épée. C'est une épée aux reflets rouges sang, qui convient bien mieux à l'éclat rubis de Thorn qu'au bleu Saphir de Saphira, on suppose donc que le dragon de Morzan était du même rouge que celui de Thorn.

?[modifier | modifier le code]

  • Les jumeaux (noms inconnus)

se faisaient passer pour des Vardens mais ils travaillaient pour Galbatorix, ont trahi les Vardens et ont manipulé des Urgals (à la fin de la guerre au début du tome 2) pour tuer Ajihad et faire semblant d'être enlevés. Murtagh s'est fait prendre par les jumeaux et ils sont donc allés à Urû'baen (la capitale de l'Empire) chez Galbatorix. Roran les tue dans la bataille des Plaines Brûlantes du tome 2. Ils auraient été tués par Eragon si Murtagh ne lui avait pas demandé de laisser Roran s'en occuper alors qu'Eragon tentait de l'en empêcher pour le protéger.

Peuples et créatures[modifier | modifier le code]

Humains[modifier | modifier le code]

Dans ce livre, les Humains vivent presque de la même façon qu'au Moyen Âge (exception faite que certains peuvent être Dragonnier et\ou magicien).

les Humains sont divisés en deux groupes (Empire de Galbatorix (Dictature) et Vardens (Alliance visant à renverser la dictature mise en place)).

Les Vardens sont une association de 4 espèces (dans Brisingr) : les Humains, les nains, les Elfes et les Urgals (fin de l'aîné et dans tout Brisingr) ; dans le tome 4 (Héritage), les chat-garous qui est la race de Solembum et de Maud se seraient joints aux Vardens. L'empire de Galbatorix ne contient que des Humains, même si dans le premier tome, les Urgals sont les alliés de l'empire.

Les Elfes disent que les Humains leur ressemblent physiquement même s'ils sont moins forts et moins agiles.

Elfes[modifier | modifier le code]

Dans ces livres, les Elfes sont les alliés des Nains, des humains et des Vardens. On les appelle le beau peuple ; ils peuvent se métamorphoser à volonté par magie. Les Elfes sont très habiles et manient l'arc et l'épée avec une force incroyable. Leur endurance, leur vitesse, leurs capacités physiques sont indéniablement supérieures à celles des humains, des nains ou des autres races. Quand ils ont besoin de quelque chose, ils « chantent » les arbres et peuvent créer ce dont ils ont besoin. Ils sont peu féconds : un enfant signifie l'amour véritable. Ils ne peuvent mourir de vieillesse, don reçu lors de leur alliance avec les dragons,biens qu' on peut toujours les tuer de mort violente. Les elfes sont très proches de la nature et sont végétariens.

Plus que ces caractéristiques quasi physiques, les Elfes dans Eragon, s’ils sont « Le Beau Peuple », pourraient aussi être appelés « Le Peuple Sage ». En effet, ils sont décrits comme dépositaires d'une sagesse centenaire si ce n'est millénaire. Ce sont eux qui ont fourni les premiers Dragonniers, eux encore qui, seuls, ont réussi, grâce à leur maîtrise de la gramarie (magie) à soustraire le monde à l'influence néfaste du parjure Galbatorix, eux enfin à qui il revient de parfaire et achever la formation d'Eragon, leur sagesse et leur maîtrise de la magie et de la nature étant sans égales.

Enfin, l'Ancien Langage, cette langue seule capable de décrire la nature vraie des choses est en fait la langue du Peuple Gris, aujourd'hui disparu, conférant aux Elfes les plus grands pouvoirs.

Nains[modifier | modifier le code]

Les nains habitent dans les montagnes des Beors. Ils accueillent les Vardens dans leurs cités, et ce sont des combattants et des forgerons hors pairs. Étrangement, ils ont, contrairement aux autres races, sept orteils à chaque pied, tout comme les urgals (ce qui suppose que les nains ont sans doute une généalogie les rendant plus proches des Urgals que des humains par exemple, même si oser émettre cette pensée en leur présence les énervent fortement). C'est dans leur cité, Tronjheim, que se déroulera l'affrontement entre Eragon et l'Ombre Durza. Korgan est réputé être le père de la race des nains.

Le peuple des Nains se divise en 13 Dûrgrimst (clan en langage nain) :

  • Le Dûrgrimst Ingeitum est le clan des forgerons. Ses membres les plus connus sont :
    • Korgan, le premier roi nain, qui forgea Volund (la massue avec laquelle combattent les rois nains)
    • Hrothgar, le 42e roi nain, qui a adopté Eragon et qui fut tué par Murtagh lors de la bataille des Plaines Brûlantes, au nord-ouest du Surda.
    • Orik, le 43e roi nain, neveu de Hrothgar, ami et frère d' adoption d 'Eragon et successeur de son oncle en tant que Grimstborith du Dûrgrimst Ingietum et sur le trône nain.
    • Hvedra est la fiancée, puis l'épouse d'Orik. C'est la Grimstcarvlorss (gestionnaire -toujours féminine- des affaires économiques du clan) du Dûrgrimst Ingeitum.
  • Le Dûrgrimst Ragni Hefthyn, nous savons juste que son chef se nomme Undin.
  • Le Dûrgrimst Quan est le clan des prêtres. Ses membres sont riches et puissants, bien que peu nombreux. Le Grimstborith (chef de clan) du Dûrgrimst Quan est Gannel. Ce clan réside à Celbedeil, le plus grand temple du royaume des nains, qui se trouve dans la cité naine de Tarnag. Cet édifice contient de nombreuses statues représentant tous les dieux nains ainsi qu'une gigantesque fresque qui décrit l'histoire du peuple nain depuis sa création. Le clan des Quan est également connu car seuls ses membres sont autorisés à manier le hûthvirn (épée-bâton à double lame), bien qu'Angela ait transgressé la règle et en possède un.
  • Le Dûrgrimst Az Sweldn rak Anhûin est un clan nain qui a gardé une très grande haine envers les Dragoniers à la suite de la destruction quasi complète de leur clan originel par les Parjures. Ce clan est banni des montagnes Beors par le conseil des clans après avoir lancé une tentative d'assassinat contre Eragon. C'est Orik qui fait monter une enquête pour démontrer la culpabilité du Az Sweldn rak Anhuîn.
  • Le Dûgrimst Feldûnost est un clan qui possède comme emblème le « fedûlnost » (une des races d'animaux endémiques des montagnes des Beors, la plupart sont des animaux dotés de gigantisme), une sorte d'énorme bouc qu'ils montent comme d'autres nains le font avec des poneys.
  • Le Dûrgrimst Nagra est un clan qu'on suppose avoir pour emblème le « nagra », une sorte de sanglier géant et particulièrement sacré pour les nains. (Il est dit qu'en tuer un pour un festin est de grand courage et que c'est un grand honneur pour l'invité d'honneur du dit-festin que d'en manger.) On ne sait rien de plus à leur sujet.
  • Le Dûrgrimst Urzhad est un clan qu'on suppose avoir comme emblème le « urzhad », une sorte d'ours des cavernes des Beors (à peu près de la taille d'un grizzli).
  • Le Dûrgrimst Fanghur est un clan qu'on suppose avoir pour emblème le « fanghur », une sorte de reptile ailé cousin des dragons (en beaucoup plus petit, ils ne crachent pas de feu mais possède une redoutable force mentale).
  • Le Dûrgrimst Ledwonnû
  • Le Dûrgrimst Gedthrall
  • Le Dûrgrimst Vrenshrrgn est un clan qu'on suppose avoir pour emblème le « shrrg », une sorte de loup géant endémique des Beors. On ne sait pas grand-chose de plus à leur sujet.
  • Le Dûrgrimst Knurlcarathn
  • Le Dûrgrimst Ebardac

Urgals[modifier | modifier le code]

Dans le cycle de L'Héritage de Christopher Paolini, un Urgal est une sorte d'orque. Ils ressemblent aux humains, trapus aux jambes arquées avec une paire de cornes de la taille d'un avant-bras humain. Ils sont réputés comme sauvages, violents et aimant faire la guerre.

Ce sont eux qui ont tué la première dragonne de Galbatorix, ensuite remplacé par Shruikan, qui lui est un mâle. Néanmoins, leur terre étant devenue trop petite pour eux, ils ont fait un pacte avec ce dernier dans le premier tome : s'ils se battaient pour lui, il leur offrirait une nouvelle terre. Cependant, Galbatorix les manipula, utilisa son servant Durza pour les posséder. Ce n'est qu'à la fin de la bataille de Farthen Dûr, à la suite de la mort de Durza de la main d'Eragon, que les Urgals, libérés, comprirent cela.

Stupéfaits d'avoir ainsi été manipulés, ils envoyèrent une émissaire à Galbatorix pour demander des explications. L’émissaire ne revint jamais. Furieux d'une telle trahison, les Urgals, vers la fin de L'Aîné, contactèrent Nasuada, la chef des Vardens, et lui proposèrent de se joindre aux Vardens, en échange d'une vengeance de taille contre Galbatorix et d'une nouvelle terre si l'Empire tombait. Malgré l'hostilité de la majorité des Vardens, Nasuada accepta. Les Urgals se battirent donc aux côtés des Vardens lors de la Bataille des Plaines Brûlantes, et plusieurs d'entre eux furent sélectionnés pour constituer l'escorte personnelle de Nasuada, les « Faucons de la Nuit » (NightHawks).

Les Urgals vivent en clans à la hiérarchie bien définie. Contrairement aux pensées communes, ils sont mentalement plus proches des humains qu'on pourrait le croire : ils ne sont pas naturellement mauvais, mais la guerre est valorisée chez eux, et constitue un élément si implanté dans leur culture que toutes les tentatives pour le faire disparaître ont échoué.

Les Urgals géants sont nommés les Kulls.

À la fin du tome 4, Eragon trouve une solution pour contenir leur violence envers les autres races. Des jeux sportifs pour s'attirer la gloire. Et surtout une modification du pacte des Dragonniers, qui les inclut, ainsi que les Nains, dans cette caste. C'est-à-dire que certains Urgals pourront devenir Dragonniers à l'avenir.

Ombres[modifier | modifier le code]

Un Ombre est une race fictive dans le monde de l'Alagaësia inventé par Christopher Paolini dans la série de romans L’Héritage. Il s'agit de créatures ni vivantes ni mortes. Pour les tuer, il faut leur transpercer le cœur. Seules quatre personnes ont réussi à tuer un Ombre: l'elfe Laetri, le Dragonnier Irnstad, Eragon, le héros de la saga avec l'aide de Saphira et Arya puis, dans Brisingr, un quatrième Ombre est tué en combat par Arya, avec l'aide d'Eragon.

L'herboriste Angela explique dans le premier tome l'origine des Ombres : il s'agit en réalité de sorciers ayant invoqué des esprits pour obtenir plus de pouvoirs mais qui se révèlent finalement trop puissants pour eux. Les sorciers sont alors possédés par les esprits en question, qui sont maléfiques. Cela donne des êtres aux pouvoirs magiques redoutables, et tout au moins aussi doués au combat que les elfes (et donc beaucoup plus que les humains).

Dragons[modifier | modifier le code]

Les dragons ont d'immenses pouvoirs. Ils s'allient à leurs dragonniers et un lien se forme entre eux. Le dragon choisit son dragonnier alors qu'il est encore dans son œuf. Lorsque le dragonnier touche pour la première fois son dragon une marque apparaît sur sa main scellant le lien qui les unit, la Gëdwey Ignasia.. Le dragon et le dragonnier parlent par la pensée, de toute façon les dragons ne parlent que par la pensée. Les dragons ont le don de parler depuis le pacte avec les elfes. Ils provoquent aussi des enchantements inexplicables. Si le dragon meurt le dragonnier ne meurt pas forcément, et vice versa. Les dragons ne crachent pas de feu dès la naissance, mais dès qu'ils le peuvent, ils peuvent cracher du feu de plus en plus longtemps en fonction de leur âge.

Dans l'enchantement de départ entre Dragons et Dragonniers, seuls les elfes étaient pris en compte pour devenir dragonniers. Puis les humains furent inclus dans le pacte. Dans l’Héritage, afin d’équilibrer chaque peuple, Eragon utilisa la puissance des Eldunaris et du Nom des noms (le vrai nom de l'ancien langage qui en permet le contrôle total) pour inclure dans ce pacte les nains et les Urgals.

Chats-garous[modifier | modifier le code]

Les chats-garous ont la capacité de se transformer en homme ou en chat. Ils peuvent aussi prévoir l'avenir et peuvent être très utiles. Les chats-garous sont rares et très mystérieux. En forme de chats, ils parlent par télépathie avec les gens. Certains sont attachés à des personnes, d'autres pas. Lorsqu'ils se transforment en hommes, leurs dents sont pointues ainsi que leurs oreilles. La majorité préfère rester en chat. Plusieurs personnes pensent que les Chats-garous ne sont qu'une légende. Deux chats-garous apparaissent dans l'histoire : Solembum et Maud.

Dans le tome 4 L'Héritage, les chats-garous et leur roi Grimrr Demi-patte se rallient aux Vardens après le siège de Belatona. On apprend alors qu'ils commandent aussi aux chats normaux, les « n'ont-qu'une-forme ».

Ra'zacs[modifier | modifier le code]

Les Ra'zacs (de leur vrai nom « Pupae ») sont des créatures terrifiantes. Elles sont issues du cycle de L'Héritage de Christopher Paolini.

Ces créatures portent une longue cape noire qui leur recouvre la tête. Mais il suffit de les apercevoir pour voir qu'elles ne sont pas humaines.
Elles ont une espèce de bec sur le visage et elles déchiquettent leurs proies grâce à celui-ci. Sous leur cape, leur corps est couvert d'un exosquelette les protégeant efficacement contre les coups. Il s’agit en fait des jeunes de l'espèce, du nom de Crazoracs.

Leurs proies peuvent être évidemment des cadavres d'hommes, les humains étant leurs proies de prédilection. En tous les points où les humains sont faibles, les Ra'zac sont forts. En revanche, ils ne savent pas nager et la lumière les incommodes.

Les adultes Ra'zacs sont pourvus d'ailes et servent de monture aux jeunes Ra'zacs. On les appelle les Lethrblakas (en ancien langage, « celui qui bat du cuir », désigne aussi les chauves-souris). Les Ra'zacs ne deviennent des Lethrblakas que à la première pleine lune de leur vingtième anniversaire. Ils ont un corps glabre, sans plume ni poil, couvert d'une peau grise, membraneuse qui dégage une odeur fétide. Ils sont dotés de puissantes pattes arrière capables d'écraser un rocher. Une mince crête descend derrière leur tête étroite, prolongée à l'avant par un long bec osseux, propre à déchiqueter les proies, qui pointe entre deux yeux proéminents, froids, identiques à ceux des Ra'zacs. Deux immenses ailes attachées à leur échine font gémir l'air sous leurs lourds battements. À l'époque, les Dragonnier ont essayé de tous les tuer. Ils sont en voie de disparition. Ces créatures sont au service du roi Galbatorix.

Deux jeunes Ra'zacs et leurs parents (sûrement les seuls encore vivants) sont chargés de retrouver l'œuf de Saphira après l'échec de Durza. Ils viennent à Carvahall pour interroger ses habitants. Ils ont appris par Sloan qu'Eragon l'avait. Ils sont allés chez lui mais il ne s'y trouvait pas. Ils blessèrent son oncle Garrow qui mourut quelques jours plus tard et brûlèrent sa maison. Plus tard, Eragon et Brom chassèrent les Ra'zacs à Dras-Leona où ils se trouvaient pour venger Garrow. Lorsque les Ra'zacs l'apprirent, ils leur tendirent un piège. Ils blessèrent Eragon et Brom, qui mourut le jour suivant. Murtagh les sauva en tirant une flèche dans le dos d'un des Ra'zacs puis les deux ont fui.

Les Ra'zacs sont chargés d'enlever Roran (le cousin d'Eragon) avec d'autres soldats de l'Empire pour que le Dragonnier se rende. Les habitants de Carvahall se défendirent. Les Ra'zacs avaient tué et dévoré un des habitants, Quimby et peut-être Sardson, un soldat de l'empire. Après cela, sa femme Birgit veut se venger. Après quelques jours, Sloan chasse sa fille Katrina car elle s'est fiancée avec Roran. Katrina alla chez Horst. Le soir, Sloan aida les Ra'zacs pour enlever sa fille. Après cela, Sloan fut emmené par les Ra'zacs. Ils s'enfuirent pour que Roran les rattrape. Mais Roran savait qu'il n'avait aucune chance alors il convainquit les habitants d'aller au Surda là où se trouvent les Vardens. Après une bataille des Vardens contre l'Empire, Roran demanda à Eragon de l'aider à sauver Katrina et à venger Garrow.

Les deux Ra'zacs et leur parents, les Lethrblakas, sont tués par Eragon, Roran et Saphira dès le début du troisième tome, car ils détenaient prisonniers Katrina. Les deux Lethrblakas sont tués par Saphira au terme d'un impressionnant combat, tandis que Roran et Eragon éliminent chacun un Ra'Zac. Les pouvoirs d'Eragon sont fortement mis à l'épreuve durant ce combat, car Galbatorix a placé des protections magiques autour de ces serviteurs. On apprend aussi au terme du combat que l'un des deux Ra'zac était une femelle.

Dans le tome 4, on apprend l'existence de plusieurs autre œufs, sur le point d'éclore, caché par Galbatorix. On apprend aussi que ce-dernier à soumis les Ra'zacs comme tous ses autres sujets, par la torture. L'anatomie d'un Ra'zac est également révélée : une poitrine creuse aux côtes saillantes et des jambes de digitigrade, expliquant leurs démarches.

Autres créatures[modifier | modifier le code]

5 créatures vivent uniquement dans les montagnes des Beors : Le Feldûnost est une chèvre difforme à grandes cornes et attelé par les nains vivants dans les montagnes. Ils possèdent une drôle de tête barbichue et une expression butée. Ils sont capables de monter des pentes abruptes. Ces créatures leur procure du lait, de la laine et de la viande. Le Fanghur, qui ressemble à un petit dragon, a une technique d'attaque bien spécifique: il pousse un cri paralysant qui perce les barrières mentales. Ils attaquent Eragon, dans le tome 2, pendant que ce dernier vole avec Saphira. Le Shrrg, sorte de loup géant plus grand qu'un cheval. On en aperçoit un dans le tome 3 et Eragon l'amadoue. Il est avec Garzhvog à ce moment-là. Le Nagra, sanglier roux géant, peuple également les Beors. Il faut un grand nombre de nains pour en tuer un. Enfin, l'Urzhad, ou Beor, est un ours des caverne d'un gabarit formidable.

4 créatures vivent uniquement sur l'île de Vroengard, changée par la magie déversée dans la bataille qui a profondément affectée l'île : Les Sundavrblaka (« ombres volantes » en ancien langage) sont des créatures étranges et ténébreuses ressemblant à des chouettes qui peuvent se muer en ombres aux yeux blancs, sans épaisseur. Les Íllgrathr (« mauvaise faim » en ancien langage), ou vers fouisseurs, sont des vers ressemblant à des chenilles de 3 pouces de longs (environ 8 cm) dévorant de l'intérieur les êtres qui s'approche trop près d'eux. En effet, ils peuvent sauter sur quelques pouces de haut pour atterrir sous la forme d'un essaim de petit mille-pattes vert qui creuseront alors la peau de la victime. Les crapauds pêcheurs sont des crapauds ayant comme une petite lampe sur le front (comme une baudroie) qui attire les insectes. Grâce à cette abondance de nourriture, ils atteignent une taille inimaginable pour un crapaud. Les Snargols sont sorte d'escargots géants (6 pieds de haut, soit 1 mètre 80), se déplaçant aussi vite qu'un homme qui court. Contrairement aux trois précédentes, cette espèce existait déjà du temps des Dragonniers.

Les Nïdhwals sont des dragons de mer géants qui ne vivent que loin des côtes. Dotés d'un long cou de serpent et d'une crête osseuse, ils sont cousins des dragons et des Fanghurs, bien que plus proche des premiers de par leur Eldunarí primitif,bien qu' ils peuvent aussi paralyser leur proie, tout comme les Fanghurs. Ils n'ont de pitié pour personne et ont même des tendances cannibales. Un Nïdhwal attaque Eragon et Saphira durant leur voyage à Vroengard.

Organisations,[modifier | modifier le code]

Vardens[modifier | modifier le code]

Depuis que Galbatorix et ses parjures font rage en Alagaësia, la paix ne règne plus. Les Dragonniers, les elfes et les nains se battent, mais c'est insuffisant. Plus tard, Brom (un ancien dragonnier) fonde le groupe de rebelles, les Vardens. Ils sont composés d'humains et de quelques nains. Les Vardens sont alliés aux nains et aux elfes. Brom reste longtemps leur chef mais il part pour voler un œuf de dragon et en même temps venger son dragon femelle en tuant Morzan.

Après le départ de Brom, c'est Deynor qui devient leur chef. Après sa mort, il fut remplacé par d'autres chefs dont le nom est inconnu, jusqu'à l'arrivée d'Ajihad, puis sa fille, Nasuada qui prend le relais. Dans Brisingr, Nasuada dit à Eragon que si elle venait à mourir, elle avait désigné Eragon comme son successeur et lui conseille de s'appuyer sur Jörmundur.

Les Vardens ont gagné deux batailles : la première contre les Urgals qui étaient possédés par Durza, et la seconde contre l'Empire. Ayant découvert qu'ils avaient été manipulés par Galbatorix, les Urgals se sont joints aux Vardens peu après leur défaite.

Le Du Vrangr Gata, le sentier vagabond, est une association de magiciens Vardens. Dans tome 1, c'était les traîtres jumeaux qui étaient leur chef puis, après leur départ, ce fût Trianna. Pendant la bataille contre l'Empire (L'Aîné), les magiciens du Du Vrangr Gata étaient employés en tant que tueurs de magiciens de l'Empire à l'aide de Eragon, qui prit le commandement du groupe tout en laissant une place importante à leur ex-chef Trianna.

Dragonniers[modifier | modifier le code]

Le Dragonnier est un personnage de fiction du cycle de romans fantasy L'Héritage écrit par Christopher Paolini. Il chevauche un dragon. Le cavalier qui chevauche la bête mythique est également un guerrier à la puissance et aux talents magiques élevés possédant aussi divers pouvoirs tels que la télépathie (voir Eragon).

Cependant, on distingue différents types de dragonnier :

  • Humain, pour qui un entraînement intensif est nécessaire ;
  • Elfe, dont l'entraînement est très court voire inexistant.

Le Dragonnier peut devenir après sa formation, un commandant, un gardien, un protecteur ou aussi une arme de destruction au potentiel impressionnant. Certains deviennent aussi des maîtres à penser et des philosophes comme Oromis, le maître d'Eragon. Toutefois, bien que l'on puisse penser que le Dragonnier est toujours bienfaisant, il arrive que le Dragonnier tourne vers le mal, comme Galbatorix et les parjures lors de la chute dans Eragon. Il se transforme alors en être semeur de mort.

Le dragon ne sortira de son œuf que s'il perçoit la présence de son Dragonnier. C'est le dragon qui donne les pouvoirs à son Dragonnier (du moins dans l'œuvre de Christopher Paolini). Ce choix est personnel à chaque dragon qui désigne alors un être qu’il ou elle reconnaît être son âme sœur. Cependant les dragonniers ayant perdus leurs dragons tel Brom conservent leurs capacités magiques ainsi qu'une longévité exceptionnelle pour un humain.

Quand un dragon et son Dragonnier sont liés depuis un certain temps, ce dernier commence à prendre quelques caractéristiques des elfes (du moins, s'il est humain) par exemple: ses oreilles s'allongent et deviennent pointues. La geste des dragonniers indique également qu'a l'origine les dragons ne possédaient pas le langage dans la forme que nous connaissons et les elfes vivaient des existences brèves mais à la suite du pacte, ils gagnèrent le langage pour les uns et l’immortalité pour les autres. De même, le dragon d'un dragonnier perd ces caractéristiques les plus féroces par rapport aux dragons sauvages. Cette réciprocité consolide le lien entre un dragon et son dragonnier.

Dragonniers et leurs dragons dans le cycle de l'Héritage[modifier | modifier le code]

Note : Les Dragons ont lancé un enchantement sur les dragons parjures, qui fait que leurs noms ont littéralement disparu. Il est impossible de s'en souvenir ou de les prononcer.

  • Anurin et inconnu
  • Arva et inconnu(dragon vert)
  • Arya et Fírnen(dragon vert sur la couverture de l'heritage)
  • Brom et Saphira(dragon bleu)
  • Eragon et Saphira(dragon bleu)
  • Galbatorix, Jarnunvösk et, plus tard, Shruikan(tout les deux dragons noirs)
  • Irnstad et inconnu
  • Kialandi et inconnu(dragon brun)
  • Morzan et inconnu(dragon rouge)
  • Murtagh et Thorn(dragon rouge)
  • Oromis et Glaedr(dragon or qui a une patte en moins durant une bataille contre les elfes dragonniers parjures Kialandi et Formora)
  • Vrael et Umaroth(dragon blanc)
  • inconnu et Beroan
  • inconnu et Briam
  • inconnu et Eridor
  • inconnu et Fundor
  • inconnu et Galzra
  • inconnu et Gretiem
  • inconnu et Hírador
  • inconnu et Jura
  • inconnu et Lenora
  • inconnu et Miremel
  • inconnu et Opheila
  • inconnu et Ohen le Puissant(ancetre de Saphira dragon d'Eragon)
  • inconnu et Roslarb
  • inconnu et Iormungr
  • inconnu et Ingothold
  • inconnu et Vanilor
  • Formora et inconnu(dragon pourpre=violet)
  • inconnu et Nithring Longue Queue (Père de Glaedr)
  • inconnu et Vladr

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Remerciements de l'auteur à la fin de Brisingr