Personnages de Black Lagoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des personnages du manga et de la série d'animé Black Lagoon.

Compagnie de transport Lagoon[modifier | modifier le code]

La compagnie de transport Lagoon est une entreprise de mercenaires travaillant principalement dans des activités maritimes illégales dans les mers d'Asie du sud-est au début des années 90. De trois membres, ils passent à quatre quand ils sont rejoints à la fin du premier chapitre par Rokuro « Rock » Okajima.

Ils disposent d'un bureau dans la ville de Roanapur en Thaïlande ainsi que d'un bateau baptisé le « Black Lagoon ». Bien qu'indépendants, ils ont des liens assez étroits avec l’Hôtel de Moscou, pour qui ils travaillent régulièrement.

Rock[modifier | modifier le code]

Rokuro Okajima est un jeune homme brillant ayant décroché un diplôme et qui mène une vie morose depuis qu'il a intégré une grande firme japonaise. Sa triste existence va brusquement être bouleversée lorsqu'il va être pris en otage par une bande de pirates venus lui dérober un disque au contenu douteux. D'abord malmené par Revy, la tête brûlée du groupe, puis trahi par ses employeurs, Rokuro va se montrer plus casse-cou qu'il en a l'air et prendre goût à cette vie de mercenaire rythmée par les montées d'adrénaline. C'est ainsi que sous le surnom Rock, notre héros va rejoindre Dutch, Revy et Benny, trois pirates des temps modernes. Même si un tel "métier" ne semble absolument pas être dans ses cordes (il n'est pas très physique, ne sait pas tirer, est "trop" gentil), il va montrer une grande intelligence et un fort esprit d'analyse qui se révéleront très utiles à l'équipe. En outre, plusieurs autres personnages (tels que Balalaïka ou Chang) voient en lui un côté sombre qui a parfaitement sa place à Roanapur.

Reby[modifier | modifier le code]

Reby, de son vrai prénom Rebecca (d'où son nom Rebby dans la VF de l'anime), est un véritable garçon manqué et tireuse hors-pair au service de la Compagnie Lagoon, société de pirates free-lance sévissant dans les mers d'Asie du Sud-Est. Surnommée "Two-Hands" (Double Détente, en VF) pour ses compétences formidables dans le maniement de ses deux Beretta modifiés. Elle est également experte en toutes sortes d'armes. C'est une jeune femme très caractérielle qui s'énerve pour peu. Ses relations avec Rock font sans doute d'elle le personnage le plus attachant et le plus intéressant de la série, elle semble d'ailleurs attirée par ce dernier.

Dutch[modifier | modifier le code]

Il est le patron de la Compagnie Lagoon, un trio de pirates en Asie du Sud-Est, travaillant comme mercenaires pour l'Hôtel de Moscou dirigée par Balalaïka à Roanapur. Très sérieux, bien que motivé surtout par l'appât du gain (comme ses deux compères), il n'hésite cependant pas à transgresser les ordres de Balalaïka pour accomplir ce qu'il estime être juste. Fait pour le moins inquiétant, il a de l'éducation intellectuelle, affirmant avoir des connaissances qui vont de la danse de la pluie à la chasse à l'éléphant. Il utilise un revolver comme arme à feu. Son physique et son caractère sont fortement inspirés de Falcon, personnage de City Hunter.[réf. nécessaire] Il dit avoir combattu au Vietnam au sein de la Brown Water Navy, mais un vétéran ayant eu une conversation avec lui avoue à Benny que cette carrière militaire ne serait qu'un mensonge.

Benny[modifier | modifier le code]

Originaire de Floride, Benny (surnommé "Benny-Boy" par Dutch) est l'informaticien du groupe. Ayant fouiné là où il ne fallait pas, il s'est retrouvé traqué par la mafia et le FBI. Revy l'a finalement sauvé d'une manière ou d'une autre et il a rejoint le groupe, non sans mal apparemment. Il est celui qui s'entend le mieux avec Rock (au début tout du moins) et montre à plusieurs reprises ses talents de hacker. Au cours de l'aventure, il avouera par lui-même ses origines judaïques.

Hotel de Moscou[modifier | modifier le code]

Balalaïka[modifier | modifier le code]

Balalaïka, de son vrai prénom Vladilena, est une Russe à la tête de la branche thaïlandaise de l'Hôtel de Moscou, une mafia composée d'ex-militaires. Ancienne militaire au service de l'ex-URSS, elle a notamment combattu en Afghanistan, comme l'attestent les cicatrices sur son visage. D'ailleurs, ces brûlures la démarquent clairement des autres personnages et ses ennemis l'ont affublée du surnom de "Fried Face" (littéralement "visage frit", qui devient "poêle à frire" dans la VF). Elle loue souvent les services de la Compagnie Lagoon.

Boris[modifier | modifier le code]

Second de Balalaïka.

Triades de Hong-Kong[modifier | modifier le code]

Chang[modifier | modifier le code]

Il est le chef de la section thaïlandaise des Triades, une organisation criminelle chinoise basée à Hong Kong. Il filtre très peu de choses au sujet de Chang. On sait cependant qu'il a une très grande expérience en tant que flingueur (Levy, même si elle est redoutable, le considère encore comme un maître ; elle tient compte de ses remarques et conseils) et qu'il connaissait déjà la compagnie Lagoon. Dans la saison 3, il avoue à Rock qu'il était auparavant policier, et avant de rejoindre la Triade, il aurait tué tous ses collègues de police. Chang est d'un naturel assez réservé, même s'il semble respectueux des usages comme le montrent ses discussions avec le jeune maitre dans la saison 3. Par contre, il n'hésitera pas à le laisser à une mort certaine une fois qu'il aura obtenu ce qu'il désirait. Il peut, au besoin, négocier habilement avec les autres groupes présents à Roanapura, comme l’Hôtel de Moscou par exemple, même si ses relations avec Balalaïka sont en réalité pour le moins tendues à cause d'un passé de guerre entre les deux factions.

Eglise de la violence[modifier | modifier le code]

Cette église n'a pas de réelle vocation religieuse, préférant la vente d'armes, d'informations et, plus récemment, le trafic de drogues. En outre, selon les dires de Chang, l'église de la violence est officiellement la seule organisation qu'il autorise à vendre des armes.

Eda[modifier | modifier le code]

Sœur de l'église de la violence. Elle porte constamment une paire de lunettes de soleil et aime mâchonner du chewing-gum. Elle porte habituellement son costume de nonne quand elle agit pour le compte de l'église, mais opte pour un ensemble beaucoup plus décontracté quand elle agit pour son propre compte (en tant que chasseuse de prime notamment). Elle est amie avec Reby, avec laquelle elle joue souvent au poker, et semble partager une partie de son passé avec elle. Elle partage également avec elle un intérêt pour les armes à feu et l'alcool ainsi qu'une relative avarice.
Avant d'être une sœur, elle est surtout un agent infiltré de la CIA à Roanapur.

Sœur Yolanda[modifier | modifier le code]

Mère supérieure de l'église de la violence. Borgne et fine négociatrice, elle s'est spécialisée dans la vente d'armes et d'informations. Elle apprécie Eda dont elle connaît la véritable identité, mais n'apprécie cependant pas qu'elle boive dans la chapelle.

Rico[modifier | modifier le code]

Un jeune prêtre, récemment arrivé à Roanapur.

Non-affiliés[modifier | modifier le code]

Ces personnages travaillent occasionnellement avec l'une ou l'autre des organisations, mais n'en font pas officiellement partie. Plusieurs d'entre eux officient surtout en tant que chasseurs de primes.

Shenhua[modifier | modifier le code]

Jeune femme chinoise maniant les armes blanches. Elle est surnommée "Miss toi y en a" par Reby (ce qui l'énerve), en raison de sa difficulté à parler l'anglais. Elle rencontre Reby et Rock lors d'une mission que la compagnie Lagoon accomplit pour le compte de Chang.

Sawyer[modifier | modifier le code]

Surnommée "Sawyer la nettoyeuse", du fait de ses activités principales qui sont de faire disparaître les cadavres et de nettoyer les scènes de crimes. Du point de vue vestimentaire, elle oscille entre la blouse d'entretien lorsqu'elle travaille et le style gothique le reste du temps. Elle a une cicatrice au niveau du larynx qui laisse à penser que quelqu'un lui a tranché la gorge. Elle parle à l'aide d'un appareil vocal et change radicalement de comportement lorsqu'elle ne peut plus l'utiliser. Son arme de prédilection est la tronçonneuse.

Lotton[modifier | modifier le code]

Lotton "the wizard" (ou "le magicien" dans la version française de l'animé) est un chasseur de prime. Cela dit, à chacune de ses apparitions, il se fait vaincre (ou précéder) avant de pouvoir tirer un seul coup de feu. Il semble accorder plus d'importance à ses entrées et à ses tirades qu'à l'exécution du contrat. Il porte toujours des lunettes de soleil et un long manteau noir, ainsi qu'un gilet pare-balle et une coque.

Hansel et Gretel[modifier | modifier le code]

Deux jumeaux très difficiles à différencier du fait qu'ils semblent échanger fréquemment leurs vêtements et leurs rôles. D'origine roumaine, ils sont deux des nombreux enfants illégitimes d'un tyran local. Lorsque celui-ci vint à décéder, ils furent confiés à un orphelinat qui les revendit à un groupe de pervers. Ceux-ci les forcèrent bientôt à tuer d'autres enfants, ce qui finit par leur implanter le plaisir de tuer ainsi que la croyance que tuer autrui rallonge sa propre vie. Engagés pour éliminer des membres de l'hôtel de Moscou, ils se sont également attaqués aux Triades chinoises et à la mafia italienne. Leur affrontement avec l'hôtel de Moscou sera leur dernier, Hansel mourant des blessures infligées par les hommes de Balalaïka et Gretel étant tuée après avoir essayé de quitter Roanapur.

Le personnage de Hansel se bat avec une ou deux haches, tandis que celui de Gretel lui préfère la mitrailleuse.

Roberta[modifier | modifier le code]

Roberta (ou Rosalita Cisneros de son vrai nom) était une révolutionnaire agissant pour le compte des FARC, sous le surnom de Bloodhunt. Lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était en fait utilisée pour surveiller des champs de coca, elle décida de s'enfuir. C'est lors de cette fuite qu'elle rencontra Diego Lovelace, qui lui fournit une cachette. Elle s'attacha à lui et devint la gouvernante en chef de la famille Lovelace. Lorsque Garcia, le fils de son maître, se fait enlever, elle poursuit ses ravisseurs jusqu'à Roanapur, y affrontant la compagnie Lagoon qui était chargée de remettre l'enfant au cartel colombien. Elle parvient lors de cet affrontement à faire jeu égal avec Reby (du moins on le suppose, le combat étant interrompu par Balalaïka).

Quelque temps plus tard, Roberta fait son retour à Roanapur, à la poursuite des assassins de son maître. D'ordinaire calme, elle est devenue enragée, poursuivant les responsables à travers toute la ville sans la moindre considération pour les dommages collatéraux. Lorsque la compagnie Lagoon sert de transporteurs pour ses cibles, elle les poursuit jusqu'au triangle d'or. Après une nuit de combat, Garcia, ayant réussi à la raisonner, la ramène blessée en Amérique du Sud (les blessures sont légères dans le manga, tandis que l'anime nous montre une Roberta qui a perdu un bras et deux doigts).

Roberta est une combattante très dangereuse, maniant aussi bien les armes à feu (mitrailleuse, fusil, fusil à lunette...) que le close combat. Ses capacités au corps-à-corps sont suffisantes pour rivaliser sans difficultés avec Reby. Elle détient le record de destruction du bar de Bao, ayant complètement détruit celui-ci à elle seule. Par ailleurs, elle laissa un tel souvenir dans la ville que lors de son retour, chaque organisation garda un œil sur ses agissements.