Persistance de la vision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Persistance de la vision
Auteur John Varley
Genre Recueil de nouvelles
Science-fiction
Version originale
Titre original The Persistence of Vision
Éditeur original The Dial Press/James Wade
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale juillet 1978
ISBN original 0-8037-6866-4
Version française
Traducteur Michel Deutsch
Lieu de parution Paris
Éditeur Gallimard
Collection Folio SF
Date de parution 11 octobre 2000
Type de média Livre papier
Nombre de pages 510
ISBN 978-2070415922

Persistance de la vision (titre original : The Persistence of Vision) est un recueil de nouvelles de science-fiction de l'écrivain américain John Varley publié en juillet 1978[1]. Ce recueil a reçu le prix Locus du meilleur recueil de nouvelles en 1979. Il a été édité une première fois en France en deux tomes, Dans le palais des rois martiens et Persistance de la vision par les éditions Denoël dans la collection Présence du futur en 1979. En 2000, les éditions Gallimard l'ont édité en un seul volume dans la collection Folio SF sous le titre Persistance de la vision[2].

Liste des nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Fantôme du Kansas, 1979 ((en) The Phantom of Kansas, 1976)
  • Raid aérien, 1979 ((en) Air Raid, 1977)
  • Un été rétrograde, 1979 ((en) Retrograde Summer, 1975)
  • Le Passage du trou noir, 1979 ((en) The Black Hole Passes, 1975)
  • Dans le palais des rois martiens, 1979 ((en) In the Hall of the Martian Kings, 1977)
  • Dans le chaudron, 1979 ((en) In the Bowl, 1975)
  • Dansez, chantez, 1979 ((en) Gotta Sing, Gotta Dance, 1976)
  • Trou de mémoire, 1978 ((en) Overdrawn at the Memory Bank, 1976)
    Adaptée à la télévision sous le titre Overdrawn at the Memory Bank en 1983
  • Les Yeux de la nuit, 1979 ((en) The Persistence of Vision, 1978)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]