Persan (cépage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Persan (homonymie).
Persan N
Persan (cépage)
Grappe de persan par Viala et Vermorel
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le persan N[N 1] est un cépage noir originaire de la vallée de la Maurienne. Il a une forte ressemblance avec l'étraire de l'Aduï N, autre cépage noir originaire de Saint-Ismier.

Origine[modifier | modifier le code]

Il a d'abord été cultivé en Savoie, à Saint-Jean-de-Maurienne puis dans la vallée de l'Arc et jusqu'aux limites de la Drôme.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Il est aussi dénommé : princens, prinssens, prinssan, pressan, serine, siranne pointue, sirazène pointue, bécuette, petit bequet, pousse de chèvre et posse de chèvre.

Implantations[modifier | modifier le code]

On assiste depuis une dizaine d'années, au retour du persan N dans la Combe de Savoie, en particulier sous l'impulsion des frères Grisard. Il est aussi à noter, depuis 2008, le grand retour du persan en Maurienne, son berceau d'origine, grâce au travail acharné de l'association d'insertion Solid'Art[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
Références
  1. Solid'Art

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2012363318)

Lien externe[modifier | modifier le code]