Persévérance des saints

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La persévérance des saints est une doctrine théologique calviniste qui affirme que nul être sauvé ne peut être condamné pour ses péchés ni retomber en dehors de la foi.

Cette doctrine fut propagée au cours de la Réforme protestante comme faisant suite à la prédestination. Elle fut plus tard reprise par un grand nombre de théologiens, dont Charles Stanley, Norman Geisler, Zane C. Hodges et Bill Bright.

Elle a été critiquée par les adeptes de l'arminianisme, qui y voient une forme d'exclusivisme théologique.

Le concile de Trente a condamné cette doctrine par un anathème  : « Si quelqu'un dit que l'homme justifié peut sans un secours particulier de Dieu persévérer dans la justice qu'il a reçue, ou qu'il ne le peut pas avec ce secours, qu'il soit anathème. » (XXIIe siècle canon)