Perruche de Newton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Perruche de Newton (Psittacula exsul) était une petite espèce de Psittacidae aujourd'hui disparue endémique des forêts de l'île Rodrigues.

Elle a été observée pour la première fois par François Leguat, qui était à la tête d'un groupe de huit Huguenots qui ont colonisé l'île de 1691 à 1693. Selon ses descriptions, cet oiseau se trouvait alors en grand nombre. La mention suivante faire à la perruche est le fait du mathématicien Alexandre Guy Pingré, qui a voyagé à Rodrigues en 1761 pour observer le transit de Vénus. Il note que l'oiseau est devenu rare.

Un spécimen a été envoyé par Sir Edward Newton (administrateur colonial de Maurice) à son frère Alfred, qui a officiellement enregistré l'oiseau en 1872. Le dernier individu vivant a été observé en 1875.

Deux spécimens complets et des os fossilisés ont été conservés. L'extinction de l'espèce a probablement été causée par la conjugaison de chasse et de destruction de son habitat.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]