Perruche de Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Perruche de Müller

Description de cette image, également commentée ci-après

Tanygnathus sumatranus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Tanygnathus

Nom binominal

Tanygnathus sumatranus
(Raffles, 1822)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 06/06/81

La Perruche de Müller (Tanygnathus sumatranus) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 32 cm. Son plumage présente une dominante verte, plus foncée chez la femelle. Le croupion est bleu ciel. Les iris sont jaunes et les pattes grises.

Le dimorphisme sexuel est peu marqué : le bec est rouge chez le mâle et rosé chez la femelle.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

La Perruche de Müller est représentée par sept sous-espèces très proches :

  • sumatranus ;
  • sangirensis ;
  • burdidgii ;
  • everetti ;
  • duponti ;
  • freeri ;
  • heterurus (parfois élevée au rang d'espèce).

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les forêts à proximité des champs et dans les zones humides en dessous de 500 m d'altitude.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau peuple les Philippines, les îles de la Mer de Sulu, les îles Talaud et Sangihe, Sulawesi et les îles voisines.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce est essentiellement nocturne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :