Perrine Galand-Hallyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Perrine Galand-Hallyn, ancienne élève de l'École normale supérieure, ancien membre junior de l'Institut universitaire de France, est directeur d'études (Langue et littérature latines de la Renaissance) à l'École pratique des hautes études, IVe section (Section des Sciences historiques et philologiques). Ses recherches s'organisent autour de trois grands axes : culture latine de la Renaissance européenne ; poétique et rhétorique antiques et leur réception ; l'expression lyrique de langue latine à la Renaissance.

Elle codirige avec Carlos Lévy (Professeur à Paris IV-Sorbonne) le Centre Guillaume Budé.

Avec Sylvie Laigneau-Fontaine (Dijon),Valéry Laurand (Bordeaux) et Carlos Lévy (Paris IV), elle codirige la revue Camenae. Elle dirige la collection « Rome et ses renaissances » aux Presses universitaires de l'université de Paris-Sorbonne (P.U.P.S.).

Livres parus[modifier | modifier le code]

  • Les Silves d'Ange Politien, édition, traduction française et commentaire, Paris, Les Belles Lettres, 1987 (Classiques de l'Humanisme), 400 p.
  • Suétone, Vies des Douze Césars, introduction et notes (traduction de P. Klossowski), Paris, Le Livre de poche Classique, 1990, 572 p.
  • Le Reflet des fleurs : Description et métalangage poétique d'Homère à la Renaissance, Genève, Droz, 1994, 662 p. (Travaux d’Humanisme et Renaissance, 283)
  • Pétrone, Satiricon, introduction et notes (traduction d’A. Ernout), Paris, Le Livre de Poche Classique, 1995, XL + 181 p.
  • Les Yeux de l’éloquence. Poétiques humanistes de l’évidence, Orléans-Caen, Paradigme, 1995, 334 p. (L’Atelier de la Renaissance)
  • Le "Génie” latin de Joachim du Bellay, La Rochelle, Rumeur des Ages, 1995, 112 p.
  • Direction d'ouvrage: Les Décadents à l’école des Alexandrins, Actes des journées d’étude des 30 novembre et 1er décembre 1995, Université de Valenciennes, 1996, Lez Valenciennes n° 19 (Presses de l’Université), 320 p.
  • Direction d'ouvrage : La Poétique de Jean Second et son influence au XVIe siècle : études rassemblées et présentées par J. Balsamo et P. Galand-Hallyn, Actes du colloque international des 6 et 7 février 1998, École normale supérieure du boulevard Jourdan, Paris, Les Belles Lettres- Klincksieck (Les cahiers de l'Humanisme, série, vol. 1), 2000.
  • Codirection d’ouvrage avec F. Hallyn, Université de Gand: Poétiques de la Renaissance. Le modèle italien, le monde franco-bourguignon et leur héritage en France au XVIe siècle, Genève, Droz [Travaux d'Humanisme et Renaissance n° 348], 2001, 808 p.
  • Jean-Antoine de Baïf, Second livre des Poemes, édition critique et annotation, dans Jean-Antoine de Baïf, Œuvres complètes, I, Œuvres en rimes, première partie : Neuf Livres des Poemes, sous la dir. de J. Vignes, Paris, Champion, 2002.
  • Avec la collaboration de G. A. Bergere, Un professeur-poète humaniste : Johannes Vaccaeus, La Sylve Parisienne (1522), Genève, Droz, 2002, 400 p. (Travaux d'Humanisme et Renaissance n° 369).
  • Direction d’ouvrage en collaboration avec F. Hhllyn, professeur à l’Université de Gand, et G. Tournoy, professeur à l’Université de Leuven, La philologie humaniste et ses représentations dans la théorie et dans la fiction, actes du colloque international de l’Université de Gand, 6-9 novembre 2002, 2 vol, Genève, Droz, 2005, 650 p. (Romanica Gandensia).
  • Direction d’ouvrage en collaboration avec C. Levy, professeur à l’Université de Paris IV, Vivre pour soi, vivre dans la cité, de l’Antiquité à la Renaissance, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2006, 334 p. (Rome et ses Renaissances n°1)
  • Direction d’ouvrage : coéditrice pour les communications francophones des Acta Conventus Neo-Latini Bonnensis, général ed. R. Schnur, Tempe, Arizona, Medieval and Renaissance Texts and Studies, 2006, 906 p.

Articles[modifier | modifier le code]

  • 1984

« Les Silves d'Ange Politien: l'utilisation de la rhétorique antique dans la création d'une poétique néo-latine de la Renaissance », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 1984, p. 77-85.

  • 1987

« L'enargia chez Politien », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 49, 1987, p. 25-53 [rééd. livre n° 5].

« L'élégie In uiolas: création poétique et réflexion métatextuelle », Réforme-Humanisme-Renaissance n° 23, 1987, p. 15-33 [rééd. livre n° 5].

« Les “fleurs” de l'ecphrasis : autour du rapt de Proserpine (Ovide, Claudien, Politien) », Latomus, 46, 1987, p. 87-122.

  • 1988

« Le paysage dans les Silves de Politien : la rhétorique de l'âge d'or », Le Paysage à la Renaissance, Fribourg, éditions universitaires, 1988, p. 181-193.

« L'élégie à Lalagé ou le travail d'Esculape », Res Publica Litterarum, 11, 1988, University of Kansas, p. 155-165 [rééd. livre n° 5].

« La poétique latine d'Ange Politien: de la mimésis à la métatextualité », Latomus, 47, 1988, p.  146-155.

Article Politien dans le Dictionnaire Universel des Littératures, Paris, PUF, 1988.

  • 1989

« Les “beaux signes”: un locus amoenus d'Alain de Lille », Littérature (Le miroir et la lettre), n° 74, 1989, p. 27-46.

« Ange Politien et l'équivoque intertextuelle (Nutricia, 34-138) », Poétique n° 77, 1989, p. 35-52.

En collaboration avec F. Hallyn, « Kepler élégiaque (l'élégie sur la mort de Tycho Brahé) », dans Protrepticon, en hommage à G. Tarugi, a cura di S. Prete, Milano, 1989, p. 35-44.

« L'elocutio chez Marsile Ficin », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°2, juin 1989, pp. 152-164 [rééd. livre n° 5].

« Le conte de la Matrone d'Ephèse : rhétorique de “guidage” et réception. Pétrone lu par Jean de La Fontaine et Charles de Saint-Évremond », dans Groningen Colloquia on the Novel, vol. II, (Colloquium 1987), sous la direction de H. Hofmann, Egbert Forsten, Groningen, 1989, p. 109-120.

« La leçon sur l'Odyssée de 1489 et autres praelectiones de Politien : Homère symbole ou modèle? », Archipel égéen, 1989-2, Université de Tours, Paris, De Boccard, p. 13-30 [rééd. livre n° 5].

« Le songe et la rhétorique de l'enargeia », Le Songe à la Renaissance, Association Réforme-Humanisme-Renaissance, dans Actes du colloque international de Cannes, 29-31 mai 1987, Université de Saint-Étienne, 1989, p. 125-135 [rééd. livre n° 5].

  • 1990

« Art descriptif et argumentation dans la poésie latine », dans Figures et conflits rhétoriques, édité par M. Meyer et A. Lempereur, Bruxelles, Éditions de l'Université, 1990, p. 39-58.

« Elégie et travestissement dans l'Hecatelegium de Pacifico Massimi d'Ascoli », dans Atti del XXIX Convegno Internazionale del Centro di Studi Umanistici A. Poliziano, Montepulciano 1987 [rééd. Livre n°5], et « Les jeux textuels de Politien dans l'apologue de la poésie civilisatrice », dans Atti del XXX convegno internazionale del centro di studi umanistici A. Poliziano, Montepulciano 1988, Homo Sapiens, Homo Humanus. Individuo e società nei secoli XV e XVI, Vol. II, Letteratura, arte e scienza nella seconda metà del Quattrocento, Firenze, Olschki, 1990, p. 75-93 et p. 261-282.

« Figures et images: la tradition rhétorique gréco-occidentale », dans Atlas des Littératures, Paris, Encyclopaedia Universalis, 1990, p. 17-18.

  • 1991

« Pie II poète élégiaque dans la Cinthia », dans Pio II e la cultura del suo tempo, I. Convegno internazionale di studi umanistici dell'istituto F.Petrarca, Pienza-Montepulciano-Chianciano, 24-28 luglio 1989, Milano, Guerini ed associati, 1991, p. 105-118.

« Enargeia maniériste, enargeia visionnaire. Des prophéties du Tibre au songe d'Océan », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 53, 1991, p. 305-328 [rééd. livre n° 5].

« Bibliographie suétonienne (Les Vies des XII Césars) 1950-1988: vers une réhabilitation », Aufstieg und Niedergang der Römischen Welt, II, 33.5, 1991, p. 3576-3622.

  • 1992

« Corinne et Sappho. Elocutio et inventio dans les Amours et les ''Héroïdes'' d'Ovide », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 1991, p. 336-358. 1992

« P. Massimi d'Ascoli ou le soldat malgré lui », dans L'homme de guerre à la Renaissance, Actes du colloque international de l’Association Réforme Humanisme-Renaissance, Cannes, septembre 1989, Saint-Étienne, éditions de l’Université, 1992, p. 71-87.

  • 1993

«Virgile maître et victime de la “docte variété”. L'exégèse virgilienne à la fin du Quattrocento", Europe, n° 765-766, 1993, p. 106-117 [rééd. livre n° 5].

« De la rhétorique des affects à une métapoétique: évolution du concept d'enargeia », dans Renaissance-Rhetorik, Renaissance Rhetoric, sous la direction de H. Plett, Berlin-New York, W. de Gruyter Verlag, 1993, p. 243-265 [rééd. livre n°5].

« La Johannide (De Bellis Libycis) : Corippe et le sublime dans la dernière épopée “romaine” », dans Mélanges offerts à Lionel et Paulette Galand, Paris, Geuthner, 1993, coll. du GLECS, p. 73-87.

« Mythe et mythologie: le voyage poétique dans les Elegiae de Joachim Du Bellay (1558) », dansIl mito nel Rinascimento, Atti del III convegno internazionale di studi umanistici (1991), a cura di L. Rotondi Secchi Tarugi, Milano, Nuovi Orizzonti, 1993, p. 271-295 [rééd. livre n°5].

« La poétique de jeunesse d'Enea Silvio Piccolomini: la Cinthia », Latomus, 52-4, 1993, pp. 875-896.

  • 1994

« Descriptions décadentes. L’“inquiet plaisir” de Désiré Nisard », Poétique n°99, 1994, pp. 321-337.

« Les Portes de Vénus : tout un programme, les Stanze d'Ange Politien », dans Colloque Récits/Tableaux, Université de Lille III, 19, 20 et 21 novembre 1992, sous la direction de J.-P. Guillerm, F. Lestringant et J.C. Dupas, 1994, Lille, Presses universitaires de Lille, p. 17-30 (Travaux et recherches), [rééd. livre n°5].

« Pouvoir tout dire: “tempérament” des styles et abolition des genres au Quattrocento », dans Actes du colloque international organisé par les Départements de Lettres modernes et d’Arts plastiques de l’Université de Valenciennes sur L’effacement des genres, 4, 5 et 6 octobre 1993, Valenciennes, Presses de l’université, 1994 (Lez Valenciennes n° 17) [rééd. livre n°5].

  • 1995

« Le portail du temple d'Apollon. Fonctions de l'ekphrasis dans la narration épique (En., VI, 14-39) », L'École des lettres, 4, 1995-1996, p. 5-14.

« Jeux intertextuels de du Bellay dans les poèmes romains: de l'emphase des Antiquitez à l'ekphrase des Elegiae », dans Du Bellay. Antiquité et nouveaux mondes dans les recueils romains, Actes du colloque de Nice (17-18 février 1995) publiés par J. Rieu, Publications de la faculté des lettres de Nice, 1995, p. 73-98.

  • 1996

« Discours-nature et naturel du style chez Politien et Ronsard », dans L’Uomo e la Natura nel Rinascimento, Actes du IV° colloque international de l'Institut Pétrarque, Montepulciano-Chianciano, 20-23 juillet 1992, Milan, Nuovi Orizzonti, 1996, p. 81-100 [rééd. livre n° 5].

« Génériques maniéristes dans les romans d’Achille Tatius et de Claude Simon », dans L’image génératrice des textes de fiction, Publications de la Faculté des lettres de Poitiers, 1996 (La Licorne), p. 1-13.

Article « Latine (littérature) », dansDictionnaire de littérature française, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1996.

« Nicolas Bérault lecteur de Politien », dans Poliziano nel suo tempo, Actes du VI° colloque international de l’Institut Pétrarque, Chianciano-Montepulciano, 18- 21 juillet 1994, Florence, Franco Cesati editore, 1996, p. 411-427.

  • 1997

« La leçon d’introduction à Suétone de Nicolas Bérauld (1515): développement de l’ethos et poétique de la mémoire », dans Autour de Ramus : Texte, théorie, commentaire, études réunies par K. Meerhoff et J.C. Moisan, Québec, Nuit Blanche éditeur, 1997, p. 235-267.

« Évidences perdues dans les Héroïdes d’Ovide », dans Dire l’évidence (Philosophie et rhétorique antiques), textes réunis par C. Lévy et L. Pernot, Paris, L'Harmattan, 1997 (Cahiers de philosophie de l'Université de Paris XII-Val de Marne n°2), p. 207-227.

Article « Politien », dans Centuriae Latinae. Cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières offertes à Jacques Chomarat, réunies par C. Nativel, Genève, Droz, 1997 (Travaux d’Humanisme et Renaissance), p. 623-628.

« Des “vers échoïques” ou comment rendre une âme à Echo », Nouvelle revue du XVIe siècle, n°15/2, 1997, p. 253-276. « La praelectio sur Suétone de Nicolas Bérauld (1515), texte latin et traduction française annotée », Humanistica Louaniensia n° 46, déc. 1997, p. 62-93.

« Marot, Macrin, Bourbon : “Muse naïve” et “tendre style” », dans La Génération Marot : Poètes français et néo-latins (1515-1550), Actes du colloque international de Baltimore, 5-7 décembre 1996, réunis et présentés par G. Defaux, Paris, Champion, 1997, p. 211-240.

  • 1998

« Les "fureurs plus basses" de la Pléiade », Prophètes et prophéties en France au XVIe s., Colloque organisé par le Centre Verdun L. Saulnier, 20 mars 1997, Université de Paris IV-Sorbonne, 1998 (Cahiers V. L. Saulnier, n° 15), p. 157-186.

« Quelques coïncidences (paradoxales?) entre l'Epître aux Pisons d'Horace et la poétique de la silve (au début du XVIe siècle en France) », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, LX, 1998-3, p. 609-639.

  • 1999

« Le Badinage hivernal (Chimonopaegnion) d'Erycius Puteanus: texte latin et traduction française annotée », Rhétorique, esthétique, philosophie. Mélanges en l'honneur d'Alain Michel, numéro spécial de Helmantica, vol. L, n° 151-153, 1999, p. 419-452.

« La rhétorique en Italie de 1450 à 1475 », dans Histoire de la Rhétorique dans l'Europe moderne. 1450-1950, sous la dir. de M. Fumaroli, Paris, P.U.F., 1999, p. 131-190.

Conférence d'ouverture à sa direction d'études Langue et littérature néo-latines tenue le 13 mars 1998, Genève, Droz [E.P.H.E, Sciences historiques et philologiques], 1999, p. 11-34.

« Jean Salmon Macrin et la liberté de l'éloge », dans Cultura e potere nel Rinascimento, Actes du IXe colloque international de l’Institut Pétrarque, Chianciano- Pienza, 21-24 juillet 1997, Florence, Franco Cesati Editore, 1999, p. 515-529.

« Autour de la Vénus d'Amboise (1530): une refloraison de l'ekphrasis en France au XVIe siècle », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, LXI, 1999-2, p. 345-374.

  • 2000

« Autour de Jean Second (l'ekphrasis de Saint-Denis: Elegie III, 17): fonctions et spécificité de la description dans la poésie humaniste néo-latine », dans Poésie et description, sous la direction de J.M. Caluwé, Presses de l’Université de Besançon, 2000, p. 69-91.

« L'art de l'ekphrasis en poésie: l'Elégie III, 17 de Jean Second », dans La poétique de Jean Second et son influence au XVIe siècle, études rassemblées et présentées par J. Balsamo et P. Galand-Hallyn, Actes du colloque international des 6 et 7 février 1998, École normale supérieure du Boulevard Jourdan (Les Cahiers de l'Humanisme, série, juin 2000), p. 147-166 [= version légèrement remaniée du précédent article].

« Le statut du sujet dans les théories de la représentation antiques et humanistes », dans Actes du colloque international Ethos et Pathos : le statut du sujet dans la rhétorique, juin 1997, CNRS-Paris VIII-Rutgers University, sous la direction de F. Cornilliat et R. Lockwood, Paris, Champion, 2000, p. 37-52.

« "Pourquoi les roses sont rouges" ou la couleur du mythe, d'Aphtonius à Ronsard », dans Les fruits de la saison, Mélanges offerts à André Gendre, éd. P. Terrier, L. Petris et M.-J. Liengme Bessire, Genève, Droz, 2000 (Travaux de la Faculté des Lettres et sciences humaines de l'Université de Neuchâtel), p. 153-166.

  • 2001

« Les descriptions d'art dans la poésie néo-latine du Quattrocento au début de la Renaissance française », dans La Littérature et les arts figurés, de l'Antiquité à nos jours, Actes du XIVe congrès de l'Association Guillaume Budé, Limoges, 25-28 août 1998, Paris, Les Belles Lettres, 2001, p. 539-555.

« Politien lecteur d’Ovide ou la rencontre de deux maniérismes », dans Actes du colloque Ovide de Reims, mars-avril 1993, éd. E. Bury, Paris, Les Belles Lettres, 2001, p. 297-313 (= Les yeux de l’éloquence [livre n° 5], chap. 3 de la troisième partie).

« L’ode latine comme genre “tempéré”: le lyrisme familial de Macrin dans les Hymnes de 1537 », Humanistica Lovaniensia, t. 50, décembre 2001, p. 221-265.

  • 2002

« Le “jour en trop” de Jean Salmon Macrin (l’ode liminaire des Naeniae de 1550 : grandeur et plasticité) », dans Devis d’amitié : mélanges en l’honneur de Nicole Cazauran, éd. J. Lecointe, C. Magnien, I. Pantin et M.-C. Thomine, Paris, Champion, 2002, p. 525-547.

« Un aspect de la poésie latine dans la France de la Renaissance: le “ lyrisme ” familial », dans Actes des quatrièmes rencontres classiques de l’Université de Paris XII-Créteil, Chloé n°4, 2002, p. 25-40.

  • 2003

« Michel de L’Hospital à l’école de Jean Salmon Macrin dans les Carmina », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, tome LXV, n° 1, 2003, p. 7-50.

« Les Miscellanées de Pietro Crinito : une philologie de l’engagement et du lyrisme », dans Ouvrages miscellanées et théories de la connaissance à la Renaissance, études réunies par D. de Courcelles, Paris, 2003 (Études et rencontres de l’École des chartes 12), p. 57-77.

« Tito Vespasiano Strozzi, Eroticon, I, 1 : “ Adloquitur librum ” », dans le dossier « Va, mon livre : quelques jalons pour une histoire de la destination », Nouvelle Revue du XVIe Siècle, 2003, 21-1, p. 121-151 (128-131).

« Le latin à la rescousse du français. Trois humanistes autour de Vénus éplorée », dans Lyon et l’illustration de la langue française à la Renaissance, sous la dir. de G. Defaux, Lyon, éditions de l’ENS, 2003, p. 309-343.

  • 2004

« Poétique, science et ironie : autour de la Sylva in scabiem d’Ange Politien », Latomus, 63-1, janvier-mars 2004, p. 161-177.

« Les "essais" latins d'Étienne de La Boétie (Poemata, 1571) », dans Étienne de La Boétie, Sage révolutionnaire et poète périgourdin, Actes du colloque international Duke University, 26-28 mars 1999, textes réunis par M. Tetel, Paris, Champion, 2004, p. 123-156.

en collaboration avec F. Hallyn, « "Recueillir des brouillars": éthique de la silve et poétique du manuscrit trouvé », dans Le poète et son oeuvre. De la composition à la publication, études réunies par J.-E. Girot, Genève, Droz, 2004 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance n°68), p. 9-35.

« L’Hecatelegium autobiographique de Pacifico Massimi d’Ascoli : la sottise et l’ineptie comme base d’une poétique », Littérales n°34/35 : Sottise et ineptie de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, sous la dir. de N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey-Mounou, 2004, p. 249-266.

  • 2005

« Nicolas Bérauld : autoportrait en commentateur enthousiaste », dans La philologie et ses représentations dans la théorie et dans la fiction, éd. P. Galand-Hallyn, F. Hallyn et G. Tournoy, Genève, Droz (Romanica Gandensia), p. 311-341.

« Me tamen exprimo : l’écriture poétique latine en France au XVIe siècle. L’exemple des Naeniae (1550) de Macrin », La singularité d’écrire. XVIe-XVIIIe s., sous la dir. d’ A. Herschberg Pierrot et O. Rosenthal, Littérature, n°137, mars 2005, p. 12-27.

« ‘Médiocrité’ éthico-stylistique et individualité littéraire », dans Éloge de la médiocrité, le juste milieu à la Renaissance, sous la dir. d’E. Naya et A.-P. Pouey-Mounou, Paris, Éditions ENS de la rue d’Ulm, 2005, p. 103-120.

En collaboration avec J. Veremans, articles « Catulle », « Élégie », « Gallus », « Lygdamus », « Properce », « Tibulle », dans Dictionnaire de l’Antiquité, sous la direction de J. Leclant, Paris, P.U.F., 2005.

  • 2006

Chapitre « Lisible/visible. Ekphrasis et allégorie à la Renaissance ”, dans Histoire de la France littéraire, tome I, Naissances, Renaissances (Moyen Âge, XVIe siècle), sous la direction de F. Lestringant et M. Zink, Paris, P.U.F., 2006, p. 315-328.

Article « Nicolas Bérauld », dans Centuriae Latinae II. Cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières, à la mémoire de M.-M. de La Garanderie, sous la dir. de C. Nativel et alii, Genève, Droz, 2006 (Travaux d’Humanisme et Renaissance n°414), p. 71-78

« La poétique des Odes de Jean Dorat. L’influence de Jean Salmon Macrin », dans Actes du colloque Jean Dorat, Limoges, 6-8 juin 2001, sous la direction de C. de Buzon et de J.-E. Girot, Genève, Droz, 2006, p. 235-265.

« La traduction, par Guillaume Haudent, de la Silve Rusticus de Politien (Rouen, c. 1550) », dans L'Italie et la France dans l'Europe latine du XIVe au XVIIe siècle : influence, émulation, traduction, sous la direction de M. Deramaix et G.Vagenheim, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2006, p. 325-357.

« Quelques orientations spécifiques du lyrisme néo-latin en France », Lecture plénière pour la France au Congrès international de l’International Society of Neo-Latin Studies, Bonn, août 2003, Acta Conventus Neo-Latini Bonnensis, général ed. R. Schnur, Tempe, Arizona, Medieval and Renaissance Texts and Studies, 2006, p. 299-320.

  • 2007

« Posteriores sed non deteriores. The Humanist Perspective on Latin Literature at the End of the Quattrocento and its Repercussions in the French Renaissance », dans Latinitas perennis, I. The Continuity of Latin Literature, ed. by W. Verbaal, Y. Maes and J. Papy, Leiden, Brill, 2007, p. 185-214.

Liens internes[modifier | modifier le code]

- École pratique des hautes études

Liens externes[modifier | modifier le code]