Peroxyde de calcium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peroxyde de calcium
Peroxyde de calcium
Identification
Nom IUPAC Peroxyde de calcium
Synonymes

E930

No CAS 1305-79-9
No RTECS EW3865000
PubChem 14779
ChEBI 48233
SMILES
InChI
Apparence solide blanc ou jaunâtre
Propriétés chimiques
Formule brute CaO2
Masse molaire[1] 72,077 ± 0,005 g/mol
Ca 55,6 %, O 44,4 %,
72.0768 g/mol
pKa 12.5
Propriétés physiques
fusion ~200 °C (decomp.)
Solubilité dans l'eau : non miscible
Masse volumique 2.91 g/cm3
Cristallographie
Système cristallin Tetragonale
Symbole de Pearson tI6\,
Classe cristalline ou groupe d’espace D174h, I4/mmm
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1.895
Écotoxicologie
DL50
>5000 mg/kg (oral, rat)
>10000 mg/kg (peau, rat)
Composés apparentés
Autres cations Peroxyde de baryum
Peroxyde de sodium
Peroxyde de strontium (en)
Autres anions Oxyde de calcium
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le peroxyde de calcium (CaO2) est un peroxyde solide de couleur blanche ou jaunâtre. Ce composé est insoluble dans l'eau, mais se dissout dans les acides en formant du peroxyde d'hydrogène. Au contact de l'eau et de l'humidité, il se décompose immédiatement en libérant de l'oxygène.

Préparation[modifier | modifier le code]

Le peroxyde de calcium est créé en faisant interagir du sel de calcium et du peroxyde de sodium, ce qui provoque une cristallisation.

L’octa-hydrate est synthétisé par la réaction entre l'hydroxyde de calcium avec du peroxyde d'hydrogène dilué.

Applications[modifier | modifier le code]

Le peroxyde de calcium est utilisé en industrie et en agriculture. En agriculture il est utilisé comme engrais apportant de l'oxygène et comme prétraitement des semis de riz. Il est utilisé en aquaculture pour oxygéner et désinfecter l’eau et dans l’industrie écologique pour le traitement des sols. Il est utilisé de manière similaire au peroxyde de magnésium (en) dans les programmes de restauration environnementaux. Il est utilisé pour traité les sols et les eaux souterraines contaminés par les dérivés du pétrole en stimulant la dégradation microbienne aérobie des contaminants lors du processus appelé Enhanced In-Situ Bioremediation.

Il a, en tant qu'additif alimentaire, le numéro E E930 et il est utilisé comme agent de blanchiment et agent de traitement des farines.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.