Pernette du Guillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillet.

Pernette du Guillet

Naissance 1518-1520
Lyon
Décès 17 juillet 1545
Lyon
Activité principale
poétesse
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
épigramme, chanson, élégie

Œuvres principales

Rymes

Pernette du Guillet, née à Lyon en 1518 ou 1520 et morte le 7 juillet 1545, est une poétesse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peu de choses sont connues de la vie de Pernette du Guillet. Sa date de naissance est peu sûre, 1518 ou 1520[1].

Elle naît dans une famille noble et épouse en 1538 un du Guillet. Elle rencontre Maurice Scève au printemps 1536 – il a alors trente-cinq ans et elle seize – et devient son élève. Leur amour impossible devient la source d'inspiration de ses poèmes, publiés de façon posthume par son mari en 1545 sous le titre Rymes de gentille et vertueuse dame, Pernette du Guillet. La plupart de ses vers ont été écrits pour être mis en musique et chantés. Quant à Maurice Scève, il publie en 1544 Délie, un recueil de poèmes qu'il lui dédie sans la nommer.

Elle meurt à 25 ans lors d'une épidémie de peste.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur Pernette du Guillet, dans Louise Labé, Œuvres poétiques, Pernette du Guillet, Rymes, édition de Françoise Charpentier, Gallimard, « Poésie », 1983, p. 170

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Rymes de gentile, et vertueuse dame D. Pernette Du Guillet Lyonnoise, préface d'Antoine Du Moulin, épitaphes par Maurice Scève et Jean de Vauzelles, édité par Jean de Tournes, 1545 [lire en ligne]
  • Pernette du Guillet, Rymes, édition de Victor Graham, Genève Droz, 1981
  • Louise Labé, Œuvres poétiques, Pernette du Guillet, Rymes, édition de Françoise Charpentier, Gallimard, « Poésie », 1983
  • Les Rymes de Pernette Du Guillet, édition de Élise Rajchenbach, Droz, 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Verdun-Louis Saulnier, « Étude sur Pernette du Guillet et ses “Rymes” », Bibliothèque d'Humanisme et de Renaissance, IV, 1944
  • Paul Ardouin, Maurice Scève, Pernette du Guillet, Louise Labé : L'amour à Lyon au temps de la Renaissance, Paris, A.-G. Nizet,‎ , 395 p. (ISBN 978-2707804815, notice BnF no FRBNF34679845)
  • Gisèle Mathieu-Castellani, « La parole chétive : les Rymes de Pernette du Guillet », Littérature, n° 73, 1989, p. 47-60 [lire en ligne]
  • Élise Rajchenbach, « Pernette du Guillet », 2007, sur le site de la SIEFAR

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]