Permanence (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Permanence (titre original : Permanence) est un roman de science-fiction de l'écrivain canadien Karl Schroeder, publié en 2002. Il appartient au genre du space opera[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Rue Cassels est une habitante du Halo, une région de la galaxie riche en naines brunes à mi-chemin entre le système solaire et les Mondes illuminés. En fuyant son frère Jentry, elle fait la découverte d'un vaisseau conçu par une civilisation extraterrestre disparue depuis des millions d'années[2].

L'astronome Milan M. Ćirković s'appuie sur le scénario de Permanence pour résoudre le paradoxe de Fermi : il propose un juste milieu entre le effets catastrophistes et ceux gradualistes de l'évolution, menant à une sorte d'équilibre ponctué à l'échelle galactique. Ćirković suggère que l'adaptationnisme ne conduit pas forcément à l'intelligence évoluée[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Permanence », sur L'agora des livres (consulté le 22 octobre 2011).
  2. « Permanence », sur noosfere.com (consulté le 22 octobre 2011).
  3. (en) Milan M. Ćirković, « Permanence – an adaptationist solution to fermi’s paradox ? »,‎ 2004.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]