Pere Gimferrer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pere Gimferrer

Nom de naissance Pere Gimferrer Torrens
Naissance 22 juin 1945 (69 ans)
Barcelone, Flag of Spain (1945 - 1977).svg Espagne franquiste
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Catalan, castillan
Mouvement Novísimos
Genres

Œuvres principales

  • Dietari 1979-1980
  • Fortuny
  • El vendaval
  • Lecturas de Octavio Paz
  • Arde el mar (es)

Pere Gimferrer Torrens, né le 22 juin 1945 à Barcelone, est un poète, essayiste, traducteur et critique de cinéma catalan. Son œuvre est partagée entre deux langues d'écriture, le catalan et l'espagnol.

Il a été élu membre de l'Académie royale espagnole en 1985 et a reçu de nombreux prix, tels que le Prix national des Lettres espagnoles en 1998[2] et le Prix national de Poésie à deux reprises (1966 et 1989).

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Œuvre poétique[modifier | modifier le code]

  • Los espejos (1970)
  • Hora oscurecida (1972)
  • Fuego ciego (1973)
  • L'Espai desert (1977) — Prix Lletra d'Or 1972
  • Apariciones (1981)
  • El vendaval (1988)
  • La luz (1991)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Antoni Tàpies y el espíritu catalán (1974)
  • La poesía de J.V. Foix (1974)
  • Miró, impresionar sin herir (1978)
  • Lecturas de Octavio Paz (1980)
  • Cine y literatura (1985)
  • Los raros (1985)
  • Las raíces de Miró (1993) — sur le roman Fortuny (1983) et sur un journal, Dietari 1979-1980 (1981)

Prose[modifier | modifier le code]

  • Dietari 1979-1980 (1981)
  • Fortuny (1983)

Traductions[modifier | modifier le code]

Monographie[modifier | modifier le code]

  • El Cine (Buru Lan Ediciones), œuvre collective, 1972[3]

Œuvre traduite en français[modifier | modifier le code]

  • Antoni Tàpies et l'esprit catalan, Paris, Éditions Cercle d'art,‎ 1976, 382 p. (ISBN 978-2702201084)
  • Miró, Catalan universel, Éditions Hier et Demain,‎ 1978, 235 p. (ISBN 978-2720600500)
  • Max Ernst, Paris, Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain »,‎ 1983, 128 p. (ISBN 978-2226018533)
  • Giorgio De Chirico, Paris, Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain »,‎ 1988, 128 p. (ISBN 978-2226034601)
  • Magritte, Paris, Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain »,‎ 1986, 128 p. (ISBN 978-2226028310)
  • Toulouse-Lautrec, Paris, Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain »,‎ 1990, 128 p. (ISBN 978-2226049278)
  • Fortuny, Paris, Le Seuil, coll. « Cadre vert »,‎ 1992, 149 p. (ISBN 978-2020127127)
  • Interlude bleu, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Le Promeneur »,‎ 2009, 89 p. (ISBN 978-2070124718)
  • L'espace désert, Gardonne, Éditions Fédérop, coll. « Paul Froment »,‎ 2009, 88 p. (ISBN 978-2857921868)

Prix et reconnaissance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (es) « Excmo. Sr. D. Pere Gimferrer Torrens (1985) », sur rae.es (consulté le 02/10/2013)
  2. (es) Lourdes Morgades, « El escritor y académico Pere Gimferrer obtiene el Premio Nacional de las Letras », sur elpais.com,‎ 1998 (consulté le 19/09/2013)
  3. (es) Javier Memba, « Libros de cine (XXVI) », sur elmundo.es,‎ 2001 (consulté le 02/10/2013)
  4. (es) Enric Canals, « Han sido concedidos los premios Ciudad de Barcelona », sur elpais.com,‎ 1981 (consulté le 02/10/2013)
  5. (es) EFE, « El español Pere Gimferrer recibe el Premio Octavio Paz 2006 », sur elpais.com,‎ 2006 (consulté le 02/10/2013)
  6. (es) EFE Barcelone, « Pere Gimferrer y José Tomás, premios Balañá Espinós de Cataluña », sur abcdesevilla.es,‎ 2010 (consulté le 02/10/2013)
  7. (es) « Pere Gimferrer, nuevo socio de honor de Círculo », sur circulo.es,‎ 2013 (consulté le 02/10/2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]