Perdiccas III de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perdiccas.

Perdiccas III (en grec ancien Περδίκκας / Perdikkas), fut roi de Macédoine de 365 av J.-C. à 359 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Fils du roi Amyntas III (mort en 370) et d'Eurydice, princesse illyrienne, il succède en 365 à son frère Alexandre II, après la période de régence de Ptolémée d'Alôros[1]

Règne[modifier | modifier le code]

En 361, il accueille à son service l'homme politique athénien Callistratos, obligé de fuir sa patrie pour ne pas subir la peine capitale, qui l'aide à réorganiser ses finances[2].

Son règne est de courte en durée. Il entre en conflit avec Ménélas, prince des Lyncestides. Après quelques succès initiaux, les voisins occidentaux de la Macédoine s'allient contre lui et il périt avec 4.000 de ses hommes dans une bataille contre les Illyriens de Bardylis, lequel envahit la Haute Macédoine en 359[3].

Son jeune fils Amyntas IV sera alors rapidement écarté de la succession au profit de son autre frère Philippe II qui épouse sa veuve Phila d'Élimée.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Cloché, Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand, Payot, Paris, 1960, p. 125.
  2. Paul Cloché op. cit. p. 126.
  3. Paul Cloché op. cit. p. 128-129.


Sources[modifier | modifier le code]

  • Paul Cloché, Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand, Payot, Paris (1960)