Percy Montgomery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montgomery.

Percy Montgomery

Description de l'image  Percy Montgomery kick.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Percival Colin Montgomery
Naissance 15 mars 1974 (40 ans)
à Walvis Bay (Namibie)
Taille 1,83 m
Surnom(s) Monty
Position Arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1995-2001
2002-2005
2005-2007
2007-2008
2008-2009
Stormers
Dragons
Sharks
USA Perpignan
Stormers
?? (??)
?? (??)
?? (??)
?? (??)
12 (84)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1997-2008 Afrique du Sud 102 (893)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Percival Colin Montgomery, était un joueur de rugby sud-africain, évoluant principalement au poste d'arrière.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il choisit de défendre les couleurs sud-africaines[1] et débute sa carrière internationale avec les Springboks contre les Lions en 1997.

En 2002, lorsqu'il décide d'aller jouer en Europe chez les Newport Gwent Dragons au pays de Galles, sa carrière internationale semble vouloir se terminer car la politique de la SARFU, fédération qui régit les règles en Afrique du Sud est de ne pas sélectionner de joueur n'évoluant pas au pays. Mais il est finalement rappelé pour jouer avec les Boks durant la saison 2004 : il participe ainsi à la victoire de ceux-ci dans le Tri-nations.

Alors qu'il joue une saison (2002-03) pour le club gallois de Newport, il est suspendu pour six mois lors d'un match contre Swansea pour avoir bousculé un juge de touche, après avoir été préalablement été expulsé par l'arbitre Nigel Owens[2]. Il revient au pays de Galles et joue deux saisons avec la franchise des Newport Gwent Dragons.

En 2005, il décide de revenir dans son pays natal, mais pour jouer désormais chez les Sharks.

Il détient le record actuel de points marqués par un joueur sud-africain en tests matchs, record précédemment détenu par Naas Botha.

En 2007, il dispute sa deuxième coupe du monde. Il est le meilleur marqueur de ce tournoi que l'Afrique du Sud remporte face à l'Angleterre 15-6. Pour Montgomery, il s'agit de la consécration de son talent.

Suite à la Coupe du monde, il joue une saison dans le Top 14 à l'USA Perpignan, sans grand succès.

Arrière vétéran chez les Springboks, Montgomery est surtout réputé pour la précision et la puissance de son jeu au pied. Son jeu très sobre (il ne relance pratiquement jamais à la main), son sang-froid et sa capacité à s'intercaler toujours judicieusement lors des attaques ont toujours compensé ses quelques défauts (notamment ses qualités de plaqueur). Botteur à la précision de métronome, il est gaucher comme ses rivaux dans cet exercice : Dan Carter et Jonny Wilkinson.

Le 22 septembre 2007, il dépasse Joost van der Westhuizen avec 90 sélections. L'Afrique du Sud s'impose le 12 juillet 2008 à Dunedin et gagne enfin en Nouvelle-Zélande après dix ans de disette[3]. Mais le 16 août 2008, ils sont battus sur le score sans appel de 19-0 à domicile[4]. Percy Montgomery a à cette occasion obtenu sa centième sélection.

Percy Montgomery annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale après la rencontre des Tri-nations contre l'Australie, le 30 août 2008 (53-8)[5], après être entré en jeu en deuxième mi-temps. Il détient le record du nombre de points inscrits sous le maillot des Springboks (893)[6].

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Currie Cup :
    • Vainqueur : 1997, 2000, 2001
    • Finaliste : 1998
  • Coupe du monde :

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • 64 matchs de Super 12/14 avec les Sharks (10) et les Stormers/Western Province (54)
  • Tri-nations 1998, 2004
  • 322 points marqués en Super 12 (au 30-07-06)

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Percy Montgomery, ballon en main, contre les Samoa en juin 2007.

(Au 30 août 2008)

  • 102 sélections depuis 1997
  • 886 points (24 essais, 152 transf., 148 pénal., 6 drops)
  • Sélections par saison : 6 en 1997, 12 en 1998, 11 en 1999, 10 en 2000, 9 en 2001, 2 en 2002, 7 en 2004, 11 en 2005, 12 en 2006, 5 en 2007, 17 en 2008.

Coupes du monde disputées :

  • 1999 (1/2 finaliste)

5 matchs, 2 drops, 6 points

7 matchs (Samoa, Angleterre, Tonga, États-Unis, Fidji, Argentine, Angleterre) : 2 essais, 22 transformations, 17 pénalités, 105 points.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :