Percy Galbraith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Percy Galbraith

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 5 décembre 1898,
Toronto (Canada)
Mort le 19 juin 1961
Entraîneur décédé
A entraîné Rangers d'Eveleth
Saints de Saint Paul
Millers de Minneapolis (USHL)
Activité 1934 – 1946
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour Rangers d'Eveleth (LCH)
Bruins de Boston (LNH)
Sénateurs d'Ottawa (LNH)
Skyhawks de Wichita (AHA)
Saints de Saint Paul (AHA)
Carrière pro. 1925 – 1939

Percy Galbraith (né le 5 décembre 1898 à Toronto, dans la province de l'Ontario, au Canada - mort le 19 juin 1961) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier gauche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts amateurs[modifier | modifier le code]

Percy Galbraith débute sa carrière en jouant en 1914-1915 dans les rangs amateurs ; il joue alors pour les Winnipegs de Winnipeg[1]. La saison suivante, il joue avec les Victorias de Winnipeg où il joue pour deux saisons avant de s'engager dans l'Armée canadienne pour la Première Guerre mondiale[2]. De retour à la fin de la guerre, il rejoint les Monarchs de Winnipeg en 1919-1920 pour une saison[1]. Il quitte alors la ville de Winnipeg et rejoint les Eveleth Rangers pour cinq nouvelles saisons[2].

Dans la LNH[modifier | modifier le code]

En 1926-1927, il joue avec les Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey. Deuxièmes de la division américaine à l'issue de la saison, les Bruins jouent au premier tour des séries éliminatoires contre les Black Hawks de Chicago, troisièmes du classement[3]. Ils remportent la série 8 buts à 5 puis viennent également à bout des champions de la division sur la saison régulière ; les Rangers de New York sont ainsi écartés 3 buts à 1[4]. Les Bruins deviennent la première franchise de la LNH basée aux États-Unis à accéder à la finale de la Coupe Stanley, finale qu'ils jouent contre les Sénateurs d'Ottawa, meilleure équipe de la saison régulière[5].

La finale de la Coupe Stanley est censée se jouer au meilleur des trois matchs[Note 1] mais après un match nul lors de la première rencontre, le président de la LNH, Frank Calder, décide qu'au maximum cinq matchs seront joués et que s'il n'y a aucun vainqueur en cinq rencontres, les deux équipes seront sacrées championnes[6]. Finalement, les matchs numéros un et trois se finissent sur un score de parité alors que les Sénateurs remportent les deux autres matchs et la Coupe Stanley[7].

Les Bruins de Boston terminent la saison 1927-1928 à la première place de la division américaine, la deuxième place au total du classement, derrière les Canadiens de Montréal[3]. Directement qualifiés pour les demi-finale de la Coupe Stanley, les Bruins ne parviennent pas à profiter de la situation et sont éliminés par les Rangers, équipe qui est désormais entraînée par Lester Patrick et qui remporte ensuite la Coupe Stanley[8].

Après quatre saisons jouées dans le Boston Arena, les Bruins déménagent pour la saison 1928-1929 dans le Boston Garden qui est inauguré le 17 novembre 1928. Cette nouvelle saison des Bruins est marquée par l'arrivée de Cy Denneny qui est vendu par les Sénateurs d'Ottawa[9]. En plus de son rôle de joueur, il prend le poste d'entraîneur de l'équipe en remplacement d'Art Ross qui était à la tête des Bruins depuis leurs débuts.

Ils terminent la saison à la première place de la division, ce qui leur assure une qualification directe pour les demi-finales de la Coupe Stanley alors que leurs rivaux doivent jouer une série supplémentaire[10]. Pour la demi-finale, les Bruins sont opposés aux Canadiens de Montréal, vainqueurs de la division Canadienne, eux aussi qualifiés directement. Les deux premiers matchs sont joués à Boston, le 19 et le 21 mars, et ils s'achèvent sur le même score de 1-0 en faveur des Bruins grâce à deux blanchissages[Note 2] de Thompson. Le troisième match, joué le 23 mars à Montréal se conclut lui aussi par une victoire des Bruins, 3-2 cette fois-ci, ce qui permet à Boston d'accéder à la deuxième finale de Coupe Stanley de son histoire après celle perdue deux ans auparavant face aux Sénateurs d'Ottawa[11].

En finale, ils retrouvent leurs rivaux de la division Américaine et champions en titre, les Rangers de New York. C'est la première fois de l'histoire de la Ligue nationale de hockey qu'une finale se dispute sans équipe canadienne. Le premier match est joué le 28 mars à Boston devant près de 18 000 spectateurs[12] ; Dit Clapper et Dutch Gainor marquent chacun un but lors de la deuxième période alors que Tiny Thompson réalise son troisième blanchissage en quatre matchs et les Bruins gagnent le match 2-0. Dans la deuxième rencontre, jouée au Madison Square Garden à New York, les deux équipes sont à égalité 1-1 après deux périodes, le but des Bruins ayant été inscrit par Harry Oliver ; cependant moins de deux minutes avant la fin de la troisième période, Bill Carson marque le deuxième but de Boston qui leur donne la victoire et la première coupe Stanley de l'histoire des Bruins[12].

Finalement, il joue six saisons de plus avec les Bruins avant de rejoindre au début de la saison 19133-1934 les Sénateurs d'Ottawa. Après seulement deux matchs joués avec sa nouvelle équipe, Galbraith est libéré par les Bruins et retourne jouer avec les Bruins pour qui il joue la fin de la saison.

Fin de carrière et reconversion[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[13]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1914-1915 Winnipegs de Winnipeg MHL-Sr. 8 2 2 4 6
1915-1916 Victorias de Winnipeg MHL-Sr. 2 3 1 4 2
1916-1917 Victorias de Winnipeg WSHL
1919-1920 Monarchs de Winnipeg WSHL 7 6 1 7 6
1920-1921 Rangers d'Eveleth US AHA
1921-1922 Rangers d'Eveleth US AHA
1922-1923 Rangers d'Eveleth US AHA 20 4 0 4
1923-1924 Rangers d'Eveleth US AHA 21 9 2 11
1924-1925 Arrowheads d'Eveleth US AHA 38 10 0 10 4 0 0 0 0
1925-1926 Rangers d'Eveleth-Hibbing LCH 37 6 5 11 40
1926-1927 Bruins de Boston LNH 42 9 8 17 26 8 3 3 6 2
1927-1928 Bruins de Boston LNH 42 6 5 11 26 2 0 1 1 6
1928-1929 Bruins de Boston LNH 38 2 1 3 44 5 0 0 0 2
1929-1930 Bruins de Boston LNH 44 7 9 16 38 6 1 3 4 8
1930-1931 Bruins de Boston LNH 43 2 3 5 28 5 0 0 0 6
1931-1932 Bruins de Boston LNH 47 2 1 3 28
1932-1933 Bruins de Boston LNH 47 1 2 3 28 5 0 0 0 0
1933-1934 Sénateurs d'Ottawa LNH 2 0 0 0 0
Bruins de Boston LNH 42 0 2 2 6
1934-1935 Rangers d'Eveleth LCH 45 4 5 9 6
1935-1936 Skyhawks de Wichita AHA 47 4 5 9 34
1936-1937 Skyhawks de Wichita AHA 48 4 4 8 38
1937-1938 Saints de St. Paul AHA 34 3 0 3 10
1938-1939 Saints de St. Paul AHA 3 0 0 0 0
1939-1940 Saints de St. Paul AHA
Totaux LNH 347 29 31 60 224 31 4 7 11 24

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une série au « meilleur des trois matchs » est une série dans laquelle une équipe doit remporter deux victoires pour être déclarée vainqueur.
  2. Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Percy Galbraith - Statistiques », sur www.nhl.com
  2. a et b (en) « Percy Galbraith, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 29 février 2012)
  3. a et b Diamond 1998, p. 72
  4. (en) « 1926-27 NHL Playoff Results », sur The Internet Hockey Database (consulté le 26 décembre 2011)
  5. Diamond 1998, p. 262
  6. « Senators and Bruins Ready for Second Game Tonight, Pres. Calder Issues Ruling », Ottawa Citizen,‎ 1927
  7. « Wild Scenes When Ottawa Trounced Boston Bruins, 3-1 », Montreal Gazette,‎ 14 avril 1927, p. 16
  8. Diamond 1998, p. 263
  9. (en) « Cy Denneny, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 29 février 2012)
  10. (en) « 1928-29 NHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 6 novembre 2010).
  11. « Saison 1928-1929 - Description, photos, faits saillant et plus », sur notrehistoire.canadiens.com (consulté le 9 novembre 2010)
  12. a et b « 1929 Stanley Cup - Boston Bruins », sur www.greatesthockeylegends.com (consulté le 8 novembre 2010)
  13. (en) « Percy Galbraith hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998, 1879 p. (ISBN 978-0836271140)