Percy Erskine Nobbs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nobb's Pathological Institute Building, McGill University, 1925
Nobb's expanded Redpath Library Building, McGill University, 1935

Percy Erskine Nobbs (11 août 1875 - 5 novembre 1964) était un architecte canadien né à Haddington, Écosse et ayant fait ses études au Royaume-Uni. Il a passé la majeure partie de sa carrière dans les environs de Montréal. Travaillant souvent en partenariat avec George Taylor Hyde, Nobbs est à l'origine de la conception d'une grande partie des bâtiments emblématiques de Montréal. Il fut un membre important du mouvement architectural canadien Arts and Crafts.

Un de ses premiers bâtiments fut une station de pompiers sur Euston Road, dans le style « Arts and Crafts », en 1901. Nobbs a reçu de nombreux prix d'architecture avant même de rejoindre l'Université McGill en 1903 en tant que professeur d'architecture. Il obtint son autorisation d'exercer en tant qu'architecte alors qu'il était déjà professeur. Il décrocha rapidement plusieurs contrats, d'abord pour des résidences privées, puis avec diverses administrations. Il devint rapidement réputé pour le soin avec lequel il choisissait l'emplacement et l'orientation de la maison, ainsi que la disposition des fenêtres et des ouvertures, qu'il considérait au moins aussi important que l'allure générale de la maison. Sa devise "Construire pour l'usage autant que pour l'aspect" ("Building for Prospect as well as Aspect") est rapidement devenue célèbre.

Il fut chargé de la décoration intérieure de l'édifice Currie au Royal Military College of Canada à Kingston, Ontario. Les décorations du Currie Building évoquent les succès des Corps d'armée Canadiens lors de la Grande Guerre, et sous la monarchie britannique[1].

Nobbs et Hyde ont été les architectes de la construction ou de la restructuration de nombreux bâtiments de l'université McGill et de plusieurs établissements commerciaux aux alentours de Montréal. Nobbs est à l'origine du plan d'ensemble de l' Université d'Alberta et remporta la compétition pour le Monument commémoratif de guerre de Regina en Saskatchewan.

Il était un escrimeur accompli et représenta le Canada aux Jeux Olympiques de 1908.

Il publia deux livres, Tactiques d'escrime et Tactique du saumon.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Susan Wagg, PERCY ERSKINE NOBBS Architect, Artist, Craftsman, Kingston and Montreal, McCORD MUSEUM, McGill University by McGILL - QUEEN'S UNIVERSITY PRESS,‎ 1982, HTML (ISBN 978-0-7735-0395-3, lire en ligne)
  • (en) « Legacy of Nobbs », McGill Engineering School of Architecture, McGill.ca,‎ 2006-09-27 (consulté le 2008-04-26)